Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 06:00

 

En 2010, année où Les violences faites aux femmes avaient été retenues comme "Grande Cause nationale" en France, 145 femmes sont mortes sous les coups de leurs compagnons ou conjoints

 

Une petite robe noire, de Juliette

 

merci à celle qui a déposé ce lien pour qu'on se souvienne d'Anne-Sophie,

avec le texte du dernier couplet

 

Avilie de cris salis de mépris,

elle savait les coûts des marques au cou 

de l'arme qui brille

Au coin des yeux qu'on maquille

Un soir de misère d'enfer ordinaire

De vague rupture de coups de ceinture

On l'avait griffée, déchirée, froissée

Et puis peu importe laissée de la sorte

Morte !

Juliette, Une petite robe noire, dernier couplet

 

 

Pour SCALP Symbiose Culture Art Liberté Progrès, dont j'ai perdu la trace depuis que la communauté a été supprimée

 

et en écho à mon poème Dis-lui, les premiers mots que j'ai pu mettre, le 20 juillet 2010, sur une tragédie qui était en train de se déliter dans une chambre d'hôpital où la réalité qui s'y jouait relevait du théâtre de l'absurde et aujourdhui encore, quoiqu'on fasse de cette réalité et de ses conséquences,  Ca n'a pas de sens.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Oxygène 20/10/2013 21:57

Je pense souvent à Anne-Sophie et à ce terrible sort qui frappe tant, trop de femmes.
Avec ce nouvel article tu relances le débat.... Que faire pour éviter ça ? La violence semble malheureusement partout et je trouve inquiétant de voir que même les plus jeunes ne sont pas conscients
du poids de cette violence et de ses conséquences.... C'est vraiment triste.
Bises à toi Jeanne

Jeanne Fadosi 22/10/2013 00:05



Ce n'était pas mon intention de relancer le débat sur la Toile. Juste marquer une actualité douloureuse et rappeler les faits et notre ressenti.


Quelques jours très difficiles ... qui ravivent la douleur.


merci Oxygene



Quichottine 20/10/2013 15:09

Je vais bisser le commentaire de Jill.
Triste anniversaire... et tant de femmes encore violentées et battues !

Je t'embrasse fort, Jeanne. Prends bien soin de toi.

Jeanne Fadosi 29/10/2013 17:34



la semaine dernière était la semaine du procès en assises. Trois jours éprouvants et le reste de la semaine pour récupérer, physiquement et moralement.


Je m'étais préparée à entendre le pire, mais on ne peut jamais se préparer à entendre ça. C'était au-delà de toutes mes représentations.


Je t'embrasse.



flipperine 20/10/2013 12:07

il y a tjs eu des luttes dans ces peuples où la femme est considérée comme une moins que rien quand est ce que tout cela changera ?

Jeanne Fadosi 21/10/2013 23:55



zut ce commentaire est arrivé pendant que je validais ceux dont j'avais déjà pris connaissance.


Si cette réflexion a pu blesser j'en suis très sincèrement navrée et désavoue sans ambiguité ce qu'elle sous-entend. Je la laisse en ligne puisqu'elle y est depuis déjà plus de 30 heures.


Je ne sais pas de quoi cette personne semble vouloir parler, (ou plutôt je crains de ne le deviner que trop !) comme si la violence en général et la violence conjugale en particulier n'était pas
hélas, universelles ? Elle se voit plus quand les murs sont minces mais que ne se passe-t-il pas sous les dorures aussi ?



mamazerty 20/10/2013 10:56

j'ai remonté tes liens dans la douleur...apprenons à nos filles à faire respecter leur corps , déjà, à se faire respecter tout court....qu'elles sachent que jamais personne ne doit leur faire
violence,physique, verbale, morale, sous aucun prétexte....oui mais comment?...en creusant ne se sent on pas, nous les éducateurs d e nos enfants, démunis et anéantis quand çà "rate" tragiquement
?
c'est exprès que je n'ai pas écrit sur l'éducation des fils...non pas que j'occulte....j'ai élevé le mien avec des valeurs dites féminines (écoute, respect, parler), je souhaite que çà lui apporte
le bonheur...qu'est ce qui fait que nos petits deviennent des monstres?(je ne parle pas du mien mais je suis une mère et çà me déchire, ce problème de responsabilité ou pas....)

Jeanne Fadosi 29/10/2013 17:30



"oui mais comment ?" je n'ai pas plus de début de solution que toi, mais j'apprécie beaucoup la façon dont tu poses le problème dans ses dimensions généreuses ...


merci mamazerty



Aida 20/10/2013 08:06

Avec toute ma sympathie amicale :)

Jeanne Fadosi 21/10/2013 23:47



merci



jill bill 20/10/2013 08:06

Jeanne il est des morts dont on ne se remettra jamais, celle-ci en est une... pénible pour la famille ! Je t'embrasse, jill

Jeanne Fadosi 21/10/2013 23:47



merci pour eux et pour sa mémoire



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères