Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 03:00

 

2nd jeudi en poésie des CROQUEURS DE MOTS,

avec votre Jeanne Fadosi à la manoeuvre pour Tricôtine

sur le lagon du début de l'an 2013 pour le défi n°93,

et en variation de tous les âges de la vie, en dénominateur commun ...

 

J'hésitais entre plusieurs poèmes, mais c'est le défi lu chez M'zelle Jeanne qui a emporté ma décision.

J'avais déjà mis ce célèbre poème de Ronsard en septembre 2011 chanté en prime par Lucienne Boyer.

 

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle

 

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,

Assise aupres du feu, devidant et filant,

Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant :

Ronsard me celebroit du temps que j'estois belle.

 

Lors, vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,

Desja sous le labeur à demy sommeillant,

Qui au bruit de mon nom ne s'aille resveillant,

Benissant vostre nom de louange immortelle.

 

Je seray sous la terre et fantaume sans os :

Par les ombres myrteux je prendray mon repos :

Vous serez au fouyer une vieille accroupie,

 

Regrettant mon amour et vostre fier desdain.

Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain :

Cueillez dés aujourd'huy les roses de la vie.

Pierre de Ronsard, 1524 - 1585,

Sonnets pour Hélène*, II, 24, publié en 1578

* Hélène de Surgères

 

Un poème qui me fait bien sûr penser à un autre, dans la même veine, Marquise, de Pierre Corneille 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Bonsoir Jeanne ; merci de ton passage sur les plages normandes ; je les aime beaucoup ainsi .


Quand j'étais petite , j'allais en hiver à la mer du nord ,  ce sont d'immenses plages de sable presque vides ; c'est extraordinaire.


J'adore ce poème de Ronsard ; tant de tendresse ...


Pour les voeux , pas de soucis , ils sont faits pour s'échanger , même plusieurs fois.


Je te souhaite une heureuse année 2013 ; qu'elle te soit la plus douce possible .


Gros bisous et ...


 


 



Répondre
J


Tendre tu trouves ? audacieux et assez mufle je trouve même s'il sait enrober son discours dans du miel ...


merci pour tes voeux et ta gentille attention


bises



L

Pas désagréable de relire ces beaux vers de Ronsard, même si les propos sont graves, mais je reviens de ta page
consacrée à Corneille et là, je me suis régalée !


Bises !
Répondre
J


les propos sont peu respectueux en fait mais dits avec tant d'élégance !


je ne crois pas que la dame ait répondu à ses avances


bises



Q

Evidemment, tu ne pouvais pas passer à côté de celui-ci non plus...


Merci pour ce poème aussi. :)


 


Bises et douce soirée.
Répondre
J


d'autant que je l'avais déjà mis en ligne.


bises



C

Une voix qui me pénètre me rappelant les vieux airs que me chantaient ma mère et qui  donne à ce texte encore plus de portée! Merci Jeanne de tous ces beaux partages.Chloé
Répondre
J


ces poèmes ont été joliment mis en musique et chantés. 



J

j'ai eu les mêmes idées mais entre les 2 je n'ai posté que Ronsard !


bisous jeanne
Répondre
J


ce sonnet mérite une double exposition et plus ... je n'ai pas réussi à choisir entre les deux ou plutôt je me disais que Corneille connaissait forcément le sonnet de Ronsard


bises Josette



L

Bonjour Jeanne,


Tu as fais là un trés bon choix, bravo. Bises bien amicales.


Henri.
Répondre
J


tout de même, il disait les choses avec beaucoup d'élégance, mais la muflerie n'en reste pas moins !


bises amicales



J

Ah je connaissais... Un bon choix également, merci Jeanne ! Bises
Répondre
J


Cela m'aurait étonnée du contraire. C'est un des poèmes les plus connus même de ceux qui ne connaissent pas la poésie (en francophonie en tous cas, pas sur que les anglophones le connaissent)


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères