Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 09:44

 

Décrire son chez soi, c'est la suggestion de Jill Bill pour le défi n°91

 

Douillet ou précaire, dans l'intimité de ceux qui s'aiment ou dans la solitude. au moins un logis

 

Tout le monde n'a pas cette chance ...

 

Alors j'en profite pour relayer ici cet article du Parisien paru opportunément (pour notre sujet mais pas pour tous ceux qui souffrent dans la rue) dans Le journal Le Parisien ce matin Hébergement d'urgence ...

 

sans-abri

 

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Cette photo et l'article auquel tu nous renvoies sont poignants. Une situation qui semble dépasser tout le monde. Quel drame pour tous ces malheureux ! A la veille des fêtes de noel, cela nous
remet en question. Bises. Joelle Colomar
Répondre
J


Un problème crucial et qui n'a pas de solutions pérennes, mais certaines sont plus dignes que d'autres ...


bises



S

oui l'urgence va encore montrer le bout de son nez.. à la veille d'une fête qui se voudrait "magique"
Répondre
J


mais priver les enfants du père noël ne donnera pas un toit à tout le monde par magie ...


entendu ce matin qu'une école avait été privée de la venue de ce bonhomme, certes un peu maqué avec le mercantilisme à la demande de parents ...



M

Rappeler que tout le monde n'a pas de toit aujoud'hui était vraiment utile en abordant ce thème, c'était important de réveiller les consciences, merci Jeanne!
Répondre
J


C'est essentiel d'être protégé des intempéries, été comme hiver d'ailleurs. Après, se plaire ou non chez soi est bien souvent plus lié à notre paix intérieure ou non qu'au décor


Avoir un toit, c'est essentiel, mais ce n'est pas suffisant


bises 



Q

Hélas !


L'Abbé Pierre puis Coluche, et d'autres encore, tous espéraient qu'il n'y aurait bientôt plus de sans-logis.


 


Mais voilà...
Répondre
J


Il faut dire que nos sociétés modernes ne sont pas tendres avec ceux qu'elles laissent sur le côté ... eet sans état d'âme sauf quand cela dérange l'ordre public et la marche des affaires privées
...



P

C'est fou.. et dire que nous sommes un pays civilisé.... Bises
Répondre
J


Pas simple de lutter contre ce fléau. Mais c'est sûr qu'on pourrait faire mieux ...


Bises



M

je suis allée  mettre  un commentaire sur l'article 


 
Répondre
J


merci



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères