Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 20:20

Lajemy nous invitait cette semaine à un casse tête de la semaine en révolution.

Comme je manque de temps et de moyens pour bloguer, je vous réédite une nouvelle fois ce poème écrit pour un de mes premiers jeux d'écriture, encouragé par Robinson, ce qui m'a conduit à Bigornette et à se parchemins de l'époque.

 

Révolution ?

 

Rêve

Au monde magique de la nuit enchantée

Rêve éveillé

D'un monde idéal

Sans violence et sans haine

Sans arme et sans poison

Réveil

A l'âpre rugosité du monde réel

Réveillon

Pour l'oublier dans l'ivresse illusoire de la fête

Nous réveillâmes

Au passé simple

Des aubes au crâne brumeux

Futurs trop compliqués de nuits désordonnées

Réveil de l'âme

A l'essentiel

 

Révélation

Au merveilleux du jour qui passe

A la simple beauté du sourire d'un passant

A la douceur d'une gorgée de pluie sur le désert

Au vol de canards noirs dans l'aube grise encore

Rêvons ! Luttons

Ensemble pour et non pas contre

Ou alors tout contre

Rêve ô luciole

Que ta clarté rieuse réchauffe aussi les corps

Que ton rire mutin contamine les coeurs

Révolution

La misère est éradiquée

Sans plus de haine ni de peur

Sans colère ni rancœur

Rêve ?

           Révolution ?
                   - Jeanne Fadosi - décembre 2008

 

banniere-fadosi-page.jpg



Partager cet article
Repost0

commentaires

N


Bonsoir, Je viens de recevoir un mail de Canelle56 pour me dire qu'elle te passe le flambeau pour le casse tete de la semaine


je suis assez irrégulière pour les publications, mais je m'inscris chez toi sans souci.


j'attends les nouvelles Bonne soirée



Répondre
J


le principe de la communauté est d'accueillir les photos insolites qui ne résultent pas d'un montage et il y a un thème par mois qui n'est pas exclusif d'autres images et qui peut aussi être
illustré plusieurs fois. Il n'y a ni obligation ni contrainte dans la limite du respect des uns et des autres et bien sûr, du droit (notamment du droit de propriété et du droit à l'image et au
respect de la vie privée).
Voilà, à bientôt de tes nouvelles.



E


mais reviendrons-nous un jour?



Répondre
S


ce poème est tout trouvé pour le thème. Nous avons chacun et chacune décliné notre révolution à notre manière... un joli sujet pour cette semaine encore.. bises et bonne soirée



Répondre
T


Joli poème pour illustrer ce thème, bravo.


Bisous



Répondre
M


SUper: tu as de bonnes réserves !



Répondre
Q


Que de questions auxquelles je ne saurais répondre... !


 


(mais d'accord avec toi sur ce que l'on est en train de balayer...)


Cette participation est superbe ! Merci, Jeanne.



Répondre
C


une révolution toue en légèreté et douceur....



Répondre
P


Et oui, je pense que l'illusion fiche le camp, il faudra bien en passer par la révolution.... C'est tout de même malheureux...


 


Bises et bon dimanche.



Répondre
J


J'ai bien peur que ce ne soit guère plus efficace ! on est en train de balayer un siècle de progrès sociaux.



R


superbe, je les suivrais volontiers.


bon dimanche



Répondre


Merci de ta participation Jeanne ! bonne soirée à toi



Répondre
M


MAGNIFIQUE !


oui ... ça serait "une révolution" ... - et moi je dis il FAUT rêver !!


 



Répondre
J


sans l'audace de croire aux illusions, on en serait encore à l'âge des cavernes ! et je me demande si l'on n'en prend pas quelquefois le chemin en ce moment ...



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères