Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 09:00

Jill Bill qui se requinque doucement mais sûrement appelle aux réjouissances dans la Cour de récré de JB pour honorer ...

pour ... ... ...  honorer  ...

 

Sabine

 

Pour une fois, c'est qu'il y en a des Sabine, prénom à la mode dans les années 1970 ... Depuis 1940, c'est en France le 119ème prénom le plus attribué ! Excusez du peu !

 

Sabine,

N'y voyez aucune malice

Si j'en nomme avec délice

une élégante limace

qui maudit sa disgrâce

auprès des jardiniers

jaloux de leurs paniers

garnis de potirons.

 

Dans tous les potagers

elle est la malaimée

la soeur inconsolée*

laissant dans les allées

un scintillant message

trace de son passage

réservoir de ses illusions.

 

Sabine hait sa binette

avec ou sans lunettes

Se rêvait en chenille

qualifiée de gentille

future chrysalide

si vaillante et valide

promesse de noble papillon.

 

Ressembler au colimaçon

sans même une maison

à promener sur son dos

pour faire le gros dos

quand en cas de danger

il faut se protéger

d'un coup de bec de caneton.

 

On la surprend 

se délectant

dans les salades

Quelle panade !

Sabine en grimace

puis elle rêvasse

qu'elle devient lutine

Dès les fraîches matines

semant des rêves

sans trêve ...

Délectation !

Jeanne Fadosi,

pour le prénom du mercredi 2 novembre 2011

 

 *clin d'oeil à "je suis le ténébreux le veuf l'inconsolé", les chimères, El desdichado, Gérard de Nerval

Sabine gentille limace - reduc1

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

Mes prénoms saison 1     Mes prénoms saison 2    Mes prénoms saison 3

Partager cet article
Repost0

commentaires

D


Bonjour Jeanne,


Une sabine un brin coquine,qui mangent tout dans nos jardins .


Mais elles adorent la bière ces petites bestiole.


J'ai aimé ton clin d'oeil à Gérard de Nerval (poète que j'aime)


Bises


Dominique



Répondre
J


Justement elles sélectionnent ... les feuilles tendres pas les "mauvaises herbes tiens !


bises



F


Pauvre Sabine , qui  n'aime pas sa trombine !La vie est difficile sans coquillec'est vrai!


Bises



Répondre
J


Elle est bien la malaimée des jardins ...


bises 


J'espère que tes problèmes informatiques sont en passe d'être réglés. On est vite dépendants de ces petites machines dont on ignorait jusqu'à l'existence il y a cinquante ans


Bises



Q


Ta limace est superbe !


 


... et j'aime beaucoup l'humour de ton poème.


 


(Un grand merci pour ton encadré pour la Boîte à Rêves)


Gros bisous et douce soirée à toi.



Répondre
J


elle était encore plus orangée en réalité. et quand je l'ai vu, j'ai dit ça j'en ferai une des prénoms du mercredi !



M


Pauvre petite sabine qui rêvait d'une autre binette, mais elle a la consolation de paraître au milieu d'un joli poème écrit avec grâce. Bon We, cordialemnt.



Répondre
J


Ben oui, personne ne lui fait de compliments. Il n'y a pas de raisons. Même si cela m'échappe, elle a sans doute son utilité dans la bio-diversité.


amicalement



O


Je rigole...


Je n'aurais jamais imaginé créer une si gentille histoire au sujet d'une limace... Belle inspiration Jeanne !


Bisous



Répondre
J


C'est la rencontre dans mes allées qui m'en a donné l'idée.


Bises



C


oh oui j'en avais une belle en plus des escargots dernièrement avec la pluie


ça faisait longtemps que je n'en n'avais vu


;)


bonne soirée


christelle



Répondre
J


C'est pas un hôte sympathique pour les jardins. Elles aiment bien la pluie !


bises



R

elle manquait à la collection des Sabines bisous


Répondre
J


C'est une espèce qui n'est pas du tout bienvenue dans les jardins


Bises



V


Bonsoir


pauvre Sabine on suit à la trace le chemin de ses larmes, luisantes de mille paillettes


bises du soir



Répondre
J


on ne lui fait pas de cadeau ! je me demande comment elles arrivent à être encore aussi nombreuses.


Bises



M


Il faut reconnaître que même sa couleur n'est pas vraiment ragoutante !



Répondre
J


Je crois que celle-ci elle était encore plus orange en vrai que sur la photo !



P


Pauvre Sabine! Et dire que j'attire les Sabine avec de la bière, elles aiment tant cela ! Très beau poèmes en tout cas. Etienne.



Répondre
J


rigolo plutôt. Mais je dois avouer que je n'aime pas non plus les voir manger les feuilles de mes plantes ...



P


Tu sais très bien le faire... Je me souviens d'une femme âgée, la grande Berthe, qui les laissait dans la salade, me disant: "tout fait ventre pourvu que ça y entre....."


 


belle journée. Bises



Répondre
J


burkkkk ! pas ragoutant ! chez mon oncle, c'était les asticot dans le camembert !


bises et belle soirée



F


Bonjour Jeanne


Désormais dès que je découvrirais une limace au jardin


je penserai à ces belles lignes et je la nommerai Sabine


C'est un prénom courant ici "Sabina"


Merci et douce journée


Frieda



Répondre
J


c'est vrai que les jardiniers ne les apprécient guère et je n'aime pas non plus laver des salades où il y en a J'ai toujours peur d'en oublier ...


Belle fin de journée



A


Je ne t'en veux pas, mais merci de la garder chez toi, mes fleurs et mes salades ont assez de toutes ses cousines et copines !!!!!



Répondre
J


Rassures-toi ! je ne les apprécie guère dans les feuilles de mes plantes préférées ...



M


Bien que charmante par ton écrit elle reste quand même le cauchemard du jrdinier !!


Bonne journée - bisous


Monelle



Répondre
J


et quand je les vois dans les feuilles des mes plantes, je n'aime pas du tout ça non plus !


bises



J


Juste un p'tit coucou et un grand merci pour la cour de récré Jeanne, bises de m'dame JB



Répondre
J


un grand merci à toi surtout. Bises Jill



M


Cette grosse limace me rappelle des souvenirs d'enfance en vacances.



Répondre
J


C'est fou ce que les souvenirs d'enfance sourient à de petits éclats de vie



F


mais que je l'aime cette limace !


très beau texte comme dab


plein de bisous, Jeanne


françoise



Répondre
J


On ne l'aprécie guère ... Bises Françoise



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères