Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 06:00

Ben oui, je suis à la barre du défi n°54 des CROQUEURS DE MOTS pour cette quinzaine. Derrière la longue vue, l'oeil bienveillant de Tricôtine.

Même si c'est en dilettante que je monte à la hune, pour ne pas être esclave du temps qui passe, et faisant confiance au temps qu'il fait et à l'habile souplesse de nos coquilles de noix ...

Le temps a déjà fait l'objet d'un jeudi en poésie sous la houlette de Harmony37 en octobre 2010. Je pense que le thème est suffisamment vaste pour vous laisser tout loisir d'un nouveau jeudi du temps en poésie, d'autant qu'il ne concerne pas que celui qui passe mais aussi la météo, et qu'on peut aussi lui préférer les vêtements ou les y associer.

 

Après le mystère ardu du coup de dés soulevé la semaine passée par Mallarmé, j'ai eu besoin de légèreté.

Je crois bien que je l'ai trouvé dans ce poème d'Esther Granek

 

 

Saisir l’instant
Saisir l’instant tel une fleur
Qu’on insère entre deux feuillets
Et rien n’existe avant après
Dans la suite infinie des heures.
Saisir l’instant.
 
Saisir l’instant. S’y réfugier.
Et s’en repaître. En rêver.
À cette épave s’accrocher.
Le mettre à l’éternel présent.
Saisir l’instant.
 
Saisir l’instant. Construire un monde.
Se répéter que lui seul compte
Et que le reste est complément.
S’en nourrir inlassablement.
Saisir l’instant.
 
Saisir l’instant tel un bouquet
Et de sa fraîcheur s’imprégner.
Et de ses couleurs se gaver.
Ah ! combien riche alors j’étais !
Saisir l’instant.
 
Saisir l’instant à peine né
Et le bercer comme un enfant.
A quel moment ai-je cessé ?
Pourquoi ne puis-je… ?
Esther Granek, Je cours après mon ombre, 1981
Partager cet article
Repost0

commentaires

Séri 30/04/2011 14:59



Quel bel instant que ce poème !


Jolie découverte pour ma première visite. Merci à vous.


Et j'adore la photo aussi.



Jeanne Fadosi 01/05/2011 20:24



il y a une erreur dans l'adresse du blog et je ne peux pas la corriger. J'ai trouvé qu'il devait s'agit de seridream.over-Blog.com
Du coup, je n'ai pas pris le temps de le visiter, mais j'y reviendrai aussi. J'aime beaucoup les haïkus 



Quichottine 29/04/2011 13:59



C'est un merveilleux poème... Merci pour cette découverte, Jeanne.


Il y a des questions auxquelles personne ne répondra, mais c'est la vie qui veut ça.


 


Passe une belle journée. Bisous.



Jeanne Fadosi 01/05/2011 20:12



Il y a beaucoup plus de questions sans réponses que de réponses.


Belle semaine. Bises



Anne Le Sonneur 29/04/2011 12:44



Voici un poète que je ne connaissais pas et ces vers sentent bons la fraîcheur de l'instant. Merci pour cette découverte, Jeanne. Quant au thème de ce jeudi, il était en
effet suffisamment vaste pour nous renouveler. Belle journée à toi. Bises



Jeanne Fadosi 01/05/2011 20:06



Il est plaisant n'est-ce pas, sans être naïf puisqu'Esther Granek avoue elle-même ne plus y arriver ...
Un petit brin de muguet imaginaire et une belle semaine pour toi 



Oxygène 28/04/2011 22:22



Comme c'est joli et comme il serait bon que l'on sache toujours saisir l'instant... Ce n'est pas toujours aisé pourtant et les circonstances de la vie font que l'on n'arrive pas toujours à saisir
ce qu'il peut y avoir de beau dans l'instant... 


Ce poème est à lire et relire. 


Bises à toi Jeanne.



Jeanne Fadosi 30/04/2011 18:12



Ce n'est pas toujours facile à faire ... D'ailleurs la poétesse n'en est pas dupe non plus dans les derniers vers. J'ai découvert ce poème et je l'aime beaucoup tant par le sens que par le rythme
et la musique des mots
Bises Oxygene et belle fin de semaine 



Catheau 28/04/2011 19:33



"Carpe diem" : une injonction qu'il faut se répéter sans cesse. Un beau texte.



Jeanne Fadosi 30/04/2011 18:20



Oh oui, j'essaie ! j'ai appris sur le tas et sur le tard. Mais pas après moi le déluge, ce genre d'attitude assez répandue m'exaspère aussi ...



Tricotine 28/04/2011 19:03



J'adore ce poème, il est comme le tic tac d'une pendule reposant.. je l'ai lu ainsi avec le "saisir l'instant" en
balancier qu'on voit apparaitre et repartir .. vraiment très joli choix Jeanne , que je découvre en cet instant précis !!  bizzzoux de tout de suite !



Jeanne Fadosi 30/04/2011 18:21



C'est vrai qu'il célèbre l'instant tout en l'inscivant par sa musique dans la continuité du temps qui s'écoule
Bises et belle fin de semaine 



m'annette 28/04/2011 18:59



c'est très beau, c'est très vrai!


merci pour ton défi!


bises



Jeanne Fadosi 05/05/2011 17:13



et bien difficile, toujouirs à anticiper ou s'encombrer des instants passés qui ne peuvent de toutes façons pas se rattrapper.
Bises 



Alice 28/04/2011 16:43



Un poème que je découvre avec bonheur, apprécier la vie par petites touches, est une philosophie de vivre, pour moi. Amitiés



Jeanne Fadosi 28/04/2011 18:06



Apprécier l'instant, quand on a la tête encombrée de projets et de souvenirs, ce n'est pas si facile et pourtant ainsi on passe à côté des meilleurs moments ...


amicalement



Mireille 28/04/2011 11:13



Merci pour cette charmante découverte ! Saisir l'instant... je m'y applique davantage en vieillissant. Bonne journée. Mireille



Jeanne Fadosi 28/04/2011 18:09



C'est vrai qu'on en apprécie bien plus l'importance à mesure que le temps passe.


belle fin de soirée



patriarch 28/04/2011 09:53



Il faut savoir être rapide et agile pour le faire....sourires .......Bises !!!



Jeanne Fadosi 28/04/2011 18:11



sourires ... disons plutôt le temps présent alors. L'apprécier, être là présent au lieu de rêver aux souvenirs ou à l'avenir, sans oublier maintenant l'intrusion de l'ailleurs greffé aux
téléphones portables ...
Bises 



ABC 28/04/2011 09:19



je ne connaissais pas ce texte et je l'apprécie énormément ! Merci de ce partage...



Jeanne Fadosi 28/04/2011 18:15



Je l'ai découvert tout récemment et les poèmes que j'en ai lu me plaisent bien. J'espère qu'elle est plus connue de plus jeunes mais je n'en suis pas sûre.



Thès 28/04/2011 09:05



Merci beaucoup pour ce très beau poème! l'instant présent vaut de l'or encore faut-il savoir le saisir....


Merci encore.


Thès



Jeanne Fadosi 28/04/2011 18:18



De l'or comme des paillettes au milieu de la rivière. Souvent, on n'y prête guère attention et c'est bien dommage.


Bises et belle soirée



jill-bill.over-blog.com 28/04/2011 08:55



Saisir l'instant tout un art de vivre !! Merci Jeanne, une poésie que j'ai pris le temps de lire... Bises de jill, bon jeudi à toi 



Jeanne Fadosi 28/04/2011 18:24



Un art de vivre, trop mal maitrisé et pourtant si bénéfique ! bises et belle fin de jeudi



Monelle 28/04/2011 08:50



Quel joli poème ! merci pour ce choix qui correspond si bien à ton thème !


Bisous






Jeanne Fadosi 28/04/2011 18:33



Saisir l'instant quand il est apaisant ... Bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères