Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 12:40

Pour le Rendez-vous de l'insolite, gérée par Cannelle56, dont le thème du mois d'août est objets anciens ou à usage rare.

 

vieille femme

 

Je réédite cette très vieille photo pour l'ensemble que l'on voit en partie sur le côté gauche et qui servait, avant même d'entrer dans l'humble maisonnette, à se laver les mains.

à suivre

Partager cet article
Repost0

commentaires

S


Allo Jeanne, j'ai connu aussi cette époque chez les grands-parents. Et l'eau à aller chercher au puit avec le cheval, je sais la chance un, d'avoir l'eau etdeux, les robinets. Une bien jolie
photo, la mamie aussi.. Bises de Montréal   Snow



Répondre
J


Aller chercher de l'eau au puits avec un cheval, je n'ai pas connu. J'ai vécu dans une région pleine de sources où les cultures n'avaient pas encore pollué les sources. Il y avait donc soit des
puits, soit des pompes, à proximité des maisons. Beaucoup ont tari lors de la grande sécheresse de 1976 !



C


oupssss "cette époque" les fautes c'est pas top


bises



Répondre
J


sourire ! les doigts fourchent sur le clavier où l'on veut rattrapper le temps que les tuyaux mettent à ouvrir les fenêtres de commentaires. Ce n'est pas grave lorsque cela ne nuit pas à la
compréhension.
Bises



C


Oh , j'ai connu cet epoque chez ma grand mère!!!!


merci à toi



Répondre
J


Dans beaucoup de villages les chateaux d'eau n'ont été construit qu'à partir des années 1960 ou 1970. Les jeunes générations ont sans doute bien du mal à imaginer une vie sans robinet.



Q


Cette photo est superbe.


J'ai déjà vu de ces "lave-mains" à l'ancienne, mais plutôt dans les entrées.


Dehors, c'est très étonnant.


Merci, Jeanne.



Répondre
J


Je me trompe peut-être et c'est peut-être dans une entrée. Mais je crois que c'était sous la marquise dans une sorte de semi-véranda protégée seulement d'un côté.


A quelques pas de là de l'autre côté de la cour, il y avait la pompe.



A





Bonjour Jeanne


J'ai pas eu la chance de voir la photo....dommage


Je te fais un bisous....à bientôt



Répondre
J


C'était un caprice des tuyaux du web. Sans doute aurais-tu plus de chance maintenant. Ce poème, je l'ai dédié à une petite nièce, morte le 23août à l'âge de 24 ans et qui a connu de sa fin de vie
que les épines.



C


elle est très belle cette photo
bonne soirée


clem 



Répondre
P


J'aime ces vieilles photos. Tu sais, à Morcenx, j'ai été logé par le restaurant, chez l'habitant. J'avais une cuvette et un broc d'eau assorti dans ma chambre. c'était en 66 je crois.
heureusement que nous pouvions prendre un douche sur le chantier !!


Belle soirée. Bises !



Répondre
C


Elle est très belle cette ancienne photo!


Nous ne savons pas la chance que nous avons d'ouvrir simplement un robinet!


bonne journée Jeanne



Répondre
J


Je trouve aussi. Elles étaient même développées et tirées en amateurs.



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères