Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 09:45

~ Billet 258 ~

 

fauteuilroulant - reduc1



Je mets en ligne tel quel car je n'ai pasle temps de faire les recherches nécessaires concernant l'historique de la législation sur le handicap au travail, qu'il soit dans les entreprises ou en milieu protégé, mais je voudrais quand même dire que cela fait bien plus de cinq ans, comme je l'ai entendu ce matin aux informations (!!!!) que les entreprises d'une certaine taille sont normalement tenues d'embaucher un pourcentage de salariés handicapés.
Le problème est que cette règle peut ne pas être appliquée, moyennant un paiement compensatoire, nommé par euphémisme "pénalité ou amende".


Il y a encore du boulot !

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

V

bravo c'est BIEN d'en PARLER

amicalement Votre
Vincent


Répondre
J

oui. Mais à part lundi matin, depuis je n'entend pas beaucoup le sujet abordé dans les médias. Peut-être qu je ne suis pas les émissions qui en font leur sujet.
Amicalement


O

" Y a du boulot !" C'est le moins qu'on puisse dire. C'est le problème dans les entreprises mais je suis aussi souvent effarée de constater à quel point la vie doit être dure pour les personnes à
mobilité réduite : portes très lourdes et impossibles à ouvrir, appartements à l'étage, sans ascenseur... J'ai beaucoup pensé à ce problème lorsque j'étais à Montréal où nombreuses sont les maisons
dont l'accès se fait par un escalier... 
Oui, sans doute doute, "Y'a du boulot !" 


Répondre
J

Oui, des progrès ont été fait mais beaucoup reste encore à faire. Il existe encore des immeubles sans ascenseur habitées par des personnes maldaes qui ne peuvent jamais en descendre ...


J

Ne soyons pas complètement négatif: ça existe; mais il est vrai que bon nombres de "grosses boîtes" auraient des  possibilités bien supérieures si elles cessaient de "prioriser" la
rentabilité.


Répondre
J

merci pour ce com plein de mesure et de bon sens


M

oui mais ... c'est dur de s'intégrer dans le monde du Travail quand on a déjà rien que le nez de travers !
courage ; les mentalités changent !


Répondre
P

C'est le même système que les communes qui ne bâtissent pas le nombres d'HLM voulu. Elles payent mais la facture n'est pas assez lourde, alors que pour le handicap, je crois que c'est 12 000 euros
pas handicapé manquant !!


Bonne soirée avec bises de nous deux.


Répondre
R

le problème c'est qu'ils pondent des lois et en pondent d'autres qui permettent de contourner les premières.
bonne soirée


Répondre
M

Il y a du boulot, oui , mais  il ne sera pas classer  dans les premier choix ...!


Répondre

Ce serait si simple! Il siffirait d'appliquer la loi et de taxer la discrimination! Il y a toujours un moyen de contourner..la loi!
Faisons appliquer les quotas et c'est tout.
Bisou et bonne journée!


Répondre
F

voudrai pas faire un mauvais jeu de mot mais en ce moment c'est plutôt le travail le handicap :-( difficile en plus dans une société qui mise tout sur l'appartenance
big bisous


Répondre
J

je suppose que tu veux dire le chômage. Quand il s'incruste comme c'est souvent le cas, il pourrait être considéré comme un handicap.
Mais pour revenir à une not plus souriante, je rêve d'une société ou il n'y aurait plus besoin de travailler ... (sourires, je ne suis pas sérieuse, evidemment)


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères