Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 06:00

 

Sophronue en conscience

odalisque ne sera

pas. Elle est libre, 

habitée d'une belle âme

résolue à l'harmonie. Elle

obéit à ses sensations,

nullement troublée par 

une camarde aux aguêts,

ectoplasme qu'elle tient à distance.

 

Paul Gauguin- Manao tupapau (The Spirit of the Dead Keep Wa

Paul Gauguin, Manao Tupapau (L'esprit des morts veille), 1892

 

Pour les participations des écolier(e)s :  Rassemblement à la cour

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
bravo je n'ai pas cherché si loin
bonne journée
Répondre
J


sourires ... je ne voyage que par procuration mais je comprends Gauguin et Brel


belle semaine



M
Belle ingénue attisant les convoitises chez toi!
Répondre
J


Ah je ne crois pas qu'elle soit ingénue, elle a le cerveau aussi bien fait que sa plastique



C
Un perle rare!

Bravo!
Répondre
J


Gauguin et d'autres ont choisi les îles pour ces femmes que vu d'ici on pensait libres à l'égal des hommes. Je ne sais si c'était un mythe ou une réalité



.
Super Jeanne et l'image parfaite pour l'accompagner ! Bonne soirée de ce mercredi !
Répondre
J


retrouvée après en m'en souvenant car je trouvais en effet qu'elle illustrait bien ce que j'avais commençé à écrire. 



O
Bonjour Jeanne, un grand bravo pour ton portrait délicatement chargé de littérature, de sens et de peinture ! Martine du Quai des rimes a choisi le même Gauguin que toi pour un poème joliment
"intello" aussi ! Bises !
Répondre
J


Oui j'ai vu cela. Dans un style différent nos idées se rejoignent bien je trouve Bises



F
Une femme qui sait ce qu'elle veut et sans complexe! Bises
Répondre
J


je ne sais même pas si le mot complexe a un sens pour elle


bises



J
Bonjour élève Jeanne... C'est vrai qu'offerte ainsi aux regards qui la convoite... mais pas femme de harem ne sera !! Sois la bienvenue Sophronue à la cour de récré, merci à toi, bises de m'dame JB
Répondre
J


justement je ne trouve pas que Gauguin la peigne pour des regards de convoitise mais dans une belle simplicité. Une façon pour moi de mettre à distance la nudité qui devrait être naturelle de la
nudité de convoitise


bises



E
voilà un charmant prénom musical et facile à porter qui devrait être redonné aux bébés filles ! tu l'as fort bien illustré
Répondre
J


il est vraiment très peu usité. Peut-être ce suffixe nue le rendrait bien difficile à porter en ce moment



M
Un bel acrostiche pour ce prénom vraiment inconnu !!!
Bonne journée
Monelle
Répondre
J


ah oui, Jill a le chic pour dénicher des prénoms inconnus



Q
Joli !

Je ne connaissais pas du tout ce prénom. jill a de bonnes idées et j'aime découvrir ces nouveaux personnages.

Passe une douce journée. Bises.
Répondre
J


moi non plus et apparemment, Sophronie est mieux connue


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères