Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 06:00

Non, je ne suis pas allée, petite elfe déguisée en chenille, au Jardin des Plantes guetter la roue majestueuse du paon blanc, sur les pas de Victor Hugo* et de Quichottine.

 

Pour tout dire, j'avais mon appareil photo en mains pour traquer d'autres cibles.

 

Le berger dévoreur se méfie désormais des papillons, même de jour, mais sa dulcinée, celle dont le reflet ressemble à une anesse ou à une ponette, en plus petit quand même, a fait claquer sa gueule si près de ailes que 'insecte en est resté tétanisé pendant de longues minutes sur la lavande.

 

Moi qui me lamentait en septembre 2008 de la difficulté à mettre en boite ce joli volatile (pas le paon blanc, ni même bleu), la solution a été radicale.  il ne m'en fallait pas tant pour dégainer mon viseur inoffensif et prendre le temps de l'ajuster.

 

paon du jour 072010 - reduc

 

Le paon du jour ou Inachis io (Linnaeus), ce papillon, très commun dans le Vexin français et toutes les régions tempérées jusqu'au Japon, n'en est pas moins somptueux et je ne me lasse pas de le redécouvrir.

 

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter l'articlede insectes-net ou celui de wikipedia - paon du jour  où vous verrez notamment la chenille, toute noire et discrète derrière les feuilles d'orties. Inutile de vous dire que la plante ne m'incite pas à faire du zèle pour les traquer.Chenille_1-052006-du-paon-du-jour.jpg

 

un clic sur la vignette pour l'agrandir et avoir des informations supplémentaires sur ce cliché de Patrick Clenet en licence Creative commons 

 

* Victor Hugo, L'art d'être grand-père, IV Le poème du jardin des plantes

Partager cet article
Repost0

commentaires

C


un instant de stupeur pour le beau papillon qui t'a permis de bien le cadrer!


très belle photo


bisous Jeanne



Répondre
J


le pauvre était parfaitement immobile !



M


SUPERBE cliché, quelle fierté quand enfin on le capture avec ces jolis mots qui suivent..bonne soirée






Répondre
J


Je n'ai eu aucun mal ! il était paralysé par la peur !



C


Un très joli papillon que tu as déniché et un joli texte que tu as écrit.


bonne journée


clem



Répondre
J


le claquement de la gueule de la chienne a dû lui flanquer la frousse de sa vie !
belle journée



F


l'image de l'enfance est chez moi liée à celle des papillons, ceux qui émaillaient les chemins de l'été tout blancs, jaunes ou multicolores, avec des tâches ou des "queues", le temps des
soquettes et jupons blancs et des chapeaux de pailles


bisous



Répondre
J


tourner ses yeux vers l'enfance, c'est aussi en effet revisiter ces petits bonheurs qui nous construisent. soquettes et jupons blancs, le dimanche ... et premiers shorts aussi et premiers bobs,
beaucoup moins élégants que les chapeaux mais combien plus pratiques à mettre dans le sac de voyage.
bises et beau dimanche !



P


Magnifique ce papillon avec ses ocelles sur les ailes. (une vraie beauté)


 


Plus beau que notre paon national qui sera ici aujourd'hui. Dommage que lui ne soit pas éphémère !!



Répondre
J


Je ne me prononcerais pas sur le physique, mais je m'interroge sur la couleur de son âme !



Q


Sourire... C'est vrai que ce paon-là est aussi très beau !


Merci pour tous ces clins d'oeil, Jeanne.


Gros bisous à toi. Passe une bonne journée.



Répondre
J


OB ou les tuyaux d'Internet ont à nouveau avalé la réponse que je faisais à ton commentaire. Je vais essayer de le retrouver de mémoire.
Je disais donc que heureusement que la petite Jeanne de Victor Hugo avait demandé à son grand-père à voir de grosses bêtes et à défaut la lune. Cela nous a valu les belles pages du Jardin des
plantes dans L'Art d'être grand-père où il a emmené ses petits enfants voir les animaux. Même si je m'interroge sur la manière encore très conditionnée dont il décrit certains animaux sauvages,
où il reste très conditionné par le conditionnement religieux que tous les gens de sa génération ont eu en France et même s'il s'efforce de s'en affranchir et de le dénoncer.



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères