Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 18:00

~ Billet 295 ~ (ex catégorie le geste du colibri)

(Début...)
Mais pourquoi donc était-il si courroucé, mon papa ?

Pensez donc, c'est la première fois qu'il voyait cela, être empêché d'exécuter l'installation selon le cahier et les plans fournis.
Mais pour qui se prenait-elle cette enquiquineuse !
Ah c'est sûr qu'elle avait du coffre et de la répartie.
Et mon père de rapporter les propos de la diva ... en imitant le mauvais français, l'accent grec et la voix qui partait dans les aigus avec toute la fureur dont elle avait la réputation.  Ah, ce n'était pas mal imité ! Je l'avais déjà entendu causer à la radio.
Ah, oui, sa réputation de terreur n'était pas usurpée. Elle a fait téléphoner sur le champ à Monsieur ... (ma petite tête de petite fille n'a pas mémorisé le nom et/ou la qualité de cette personne qui était sans doute un élu ou un représentant de l'Etat centralisé. N'oublions pas que l'histoire se passe dans les années cinquante)
Monsieur ... a immédiatement contacté le chef de Papa qui lui a immédiatement demandé ...de dévier la ligne.
Vous n'avez pas le suspense, mais nous, nous n'avons pas su tout de suite l'obstacle à éviter.
Normalement, les tracés des lignes électriques, et l'écartement entre deux poteaux étaient calculés et portés sur des plans au bureau d'études du département en fonction de la topographie.
D'abord, se faire ainsi humilier par une femme devant ses ouvriers lui restait visiblement en travers du gosier.

Maman, prudemment, et aguerrie par déjà plus de vingt cinq ans de mariage, ne fit aucun commentaire à cette allusion, mais je voyais dans ses yeux qu'elle n'en pensait pas moins. Quant à moi, je n'avais pas l'âge d'y mettre mon grain de sel, sauf à y être expréssement invitée. Et ce n'était pas le cas.
Mais La Calas, je connaissais et j'admirais. Elle faisait partie de mon pathéon de princesses à l'âge où les petites filles aiment encore se persuader qu'elles croient aux fées et aux princesses.

 Et j'avais déjà depuis plusieurs années un point de vue sur la réalité du mot égalité.
Je l'ai évoqué dans le billet
Mes premières indignations...

Mon approbation n'était pas acquise !                               à suivre ...

Callas graphiteFDdec09 - reduc
La callas, à la mine graphite*, d'après une photo Baron/archives Pathé Marconi/EMI contenue dans le livret de ce CD
EMI Callas - reducdont vous imaginez bien que je suis en train d'écouter la voix de l'incomparable.
Une amie m'en avait offert le coffret il y a quelques années, les autres incomparables étant Montserrat Caballé et Jessie Norman.
Bien entendu, ce choix n'est en rien exhaustif et parmi les petits bijoux de cette fin d'année, 2009 je me délecte aussi avec Sacrificium de Cécilia Bartoli.

sacrificium---reduc.jpg


*Le premier qui me dit que ce n'est pas tellement ressemblant, ne fera pas un scoop. Mais quoiqu'il en soit, je ne suis pas mécontente de lui avoir fait cet air sévère, vu les circonstances, à partir d'une photo souriante, et vraissemblablement, un peu arrangée, comme il était de coutume à l'époque.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M


j'avais deviné qu'il s'agissait de La Callas - j'ai voulu vérifié -



Répondre
J


sourire ....



Q


Je ne sais pas dire... mais j'aime ce portrait, beaucoup.


 


Je vais lire la suite



Répondre
J


tu es bon public, il a encore plein de défauts mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron. L'essentiel, c'est de ne pas s'atteler à un portail de chateau dès le premier ouvrage.



Q

La Callas... des souvenirs de presque fiançailles pour moi... mais la voix était superbe c'est vrai.

Je ne l'écoute plus aujourd'hui, mais je comprends qu'elle t'ait marquée.
Elle fait partie des grands de l'opéra.

Merci pour ces souvenirs, Jeanne. Je te souhaite une très belle journée et un bon Noêl... Bisous.


Répondre
J

merci de ton passage. Je passe peu sur les blogs y compris sur le mien en ce moment. Noël prend fin. quelques jours de répit avant la fin de l'année.
Bises


V

Je viens aussi d'acheter le disque de Cécilia bartoli. Bien très bien bisous


Répondre
J

ah oui, quelle virtuosité !
bises et belle semaine


I

Deux billets que j'ai lu avec beaucoup de plaisir et attention. Merci pour l'immersion dans ton enfance, très franchement, c'est ce qui m'intéresse le plus, c'est que les gens parlent d'eux. J'ai
donc beaucoup aimé.
Je reviendrai pour lire tes billets précédents. Jeanne, je te souhaite un très bon week-end. Amicalement


Répondre
J

Certes et si tout le monde se mettait à dire les anecdotes qui les ont marquées, il y aurait de la lecture en perspective !
Amicalement et belle semaine


D

Je te souhaite un bon week-end.
Bisous.


Répondre
J

merci, toi aussi


F

Je souris en imaginant la colère de ton papa!   tu as de la bonne compagnie  je vois!!
 bonne soirée en musique


Répondre
J

C'est sûr que ce n'est pas tous les jours que l'on fait des rencontres comme celle-ci. Je ne l'ai pas vu d'ailleurs. Mais je me souviens bien de ce qu'il nous avait raconté.
Pour ce soir, je crois que je vais aller écouter la berceuse de Morphée.
Belle fin de semaine


O

Je ne parlerai pas de ressemblance ou non. Je suis vraiment très mal placée pour juger, mais ce que je sais, c'est que j'aimerais être capable de rendre au crayon une telle expression !


Répondre
J

surtout que la photo a l'air bien protégée du point de vue copyright. Bien sûr il aurait été intéressant de comparer. Mais Après coup, j'ai tiré des lignes sur mon dessin et sur une copie perso de
la photo pour mettre en évidence mes erreurs. J'ai bien envie de progresser en dessin. De toutes façons, ce serait mieux aussi pour le pastel !


P

Mon père me disait qu'un de ses cousins "éloignés" de Parme comme lui, avait chanté avec elle. Baryton et basse. Antonio Zerbini.  vrai ou faux, j'en sais rien ,mais mon père avait aussi un
joli timbre de voix !!!  moi aussi d'ailleurs, jusqu'à ce que j'ai une myasthénie pharyngée.


bonne fin de journée avec bises !!


Répondre
J

pourquoi pas. Elle n'a pas tout de suite été célèbre. Il a fallu qu'elle fasse des rencontres.
Désolée pour ta voix.
bises et belle fin de soirée


S

félicitations !
jamais je n'arriverais à réaliser un portrait comme celui-ci,
et LA CALLAS! un monument, une si grande dame !
bonne soirée
bisous


Répondre
J

En même temps ce n'est pas l'opéra que j'écoute le plus !
Mais j'ai réécouté le cd avec plaisir.
belle fin de soirée


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères