Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 16:43

 

Article complété (voir en pied de page)

 

Ne me demandez pas d'expliquer ici pourquoi un énergumène qui montre un exemple affligeant, mais surtout, l'attention qu'on lui accorde, tant de la part des medias que de la part des élites garantes de l'autorité collective, me met particulièrement en colère !

Ce qui me connaissent et passeront sur ces pages comprendront !!!

 

Justement le jour où l'invitée du soir va me conduire, comme rarement, à éteindre ma radio !!!

 

D'abord prendre connaissance ou raffraichir et clarifier ce que l'on croit en savoir de ce qu'est  l'état de la loi et de son traitement en France sur L'autorité parentale (wikipedia)

 

Ensuite, dire et redire haut et fort que les décisions de retirer l'autorité parentale à l'un des parents est tout à fait exceptionnel, qu'elles arrivent le plus souvent tardivement après de longues durées de procédures et pour des faits graves et avérés

 

Me souvenir et rappeler peut-être aux nombreux automobilistes qui passaient quotidiennement sur cette longue descente vers Versailles bordée de platanes pendant des kilomètres, en bordure de la ville où résidait le père de la personne qui m'a conduit à éteindre mon poste de radio ce soir, cette campagne d'affichage sauvage au moment de la campagne pour les élections au Parlement européen de 1994 :

 

Sur chaque tronc d'arbre en alternance était affiché sur l'un un tract  SOS Papa,

sur le suivant un tract Votez pour le Front National.

 

Alors, je dis bravo à SVP Papas (qui n'est pas SOS papa mais une autre association) qui ne soutient pas cette action.

 

Et j'accompagne ma voix à toutes celles des mamans qui en ont assez de cette posture de victimisation qui ne correspond en rien à la réalité des pères dans la très grande majorité des cas !!!

 

En droit français, l'autorité parentale est un ensemble de droits mais également de devoirs, que les parents ont à l'égard de leurs enfants mineurs

 

Je crois, en matière d'éducation des enfants, en la vertu première de l'exemplarité.

Expliquez-moi en quoi un comportement qui consiste à enfreindre une loi (il n'est pas grutier ce monsieur il me semble) de sécurité publique contestée par personne, qui se comporte comme un gosse  irresponsable, est exemplaire pour celui dont il réclame qu'on lui redonne l'autorité parentale !!!!

 

Je garde pour moi ma dernière réflexion. J'espère que cette fois-ci, la sagesse de ceux qui ont en charge la protection des enfants quand les adultes défaillent et déraillent sauront faire preuve de vigilance et de fermeté.

 

Je vous en supplie  Madame Taubira, Monsieur Ayrault, ne vous laissez pas manipuler, ne vous laissez pas impressionner !!!

 

Remarque, je publie cet article avec modération des commentaires.

 

Une précision d'importance, (source Le Parisien dimanche 16 février) :

Le premier père, Serge Charnay, perché dans la grue «Titan» jaune depuis vendredi matin, a été privé de droit de garde mais aussi de droit de visite de son fils depuis deux ans, à la suite d'une condamnation pour, notamment, «soustraction d'enfant»

 

Mise à jour du mardi 19 février 2013.

à écouter, les 2 premières minutes de l'émission "Comme on vous parle", de Pascale Clark sur France inter à 9h et quelque ce mardi.

 

à lire, l'article du Huffingston Post s'interrogeant sur l'association SOS Papa

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
pour moi les enfants ne sont pas "la variable d’ajustement des désirs des adultes"...
Répondre
J


je suis bien d'accord



L
Bonjour Jeanne. je marche sur des oeufs dans cette affaire, j'ai juste envie de dire qu'on n'attache peut-être pas assez d'importance à l'avis des enfants dans ces déchirements familiaux. C'est à
eux de faire savoir s'ils veulent voir soit leur père, soit leur mère et les dispositions doivent être prises pour que ce soit possible, avec les précautions nécessaires. Une interdiction totale
laisse perplexe, en effet.
Répondre
J


Chaque cas est particulier et je commente ce que j'ai vu et entendu de ce que cet individu montre et dit.


En l'occurence le risque qui a été mesuré est celui de la récidive de "soustraction d'enfant" pendant quinze jours puis un mois et demi, qui ont pris fin non de sa décision mais parce que la
police l'a retrouvé.


Une interdiction totale n'est prise qu'exceptionnellement. 



C
En fait actuellement on oublie toujours l'enfant... Société d'égoîste.....Bien d'accord avec toi Jeanne! Christiane-Anda-tourbillon
Répondre
J


Salomon a-t-il un jour existé et rendu ce jugement si sage !



M
Il semble en effet que ce père ait un comportement excessif, difficile pour nous qui ne connaissons pas le dossier de nous faire une opinion, quand à la manipulation, elle parait certaine! Faits
divers et détresse humaine sont devenus tellement banals qu'il faut des voix comme toi pour attirer l'attention, nous obliger à tenir compte de...
Répondre
J


Ce serait peut-être plus facile si on se donnait la peine de tendre l'oreille à son discours !


 



C
Sujet délicat il est vrai... que dire? Chacun a sans doute sa vérité ! Amicalement. Christiane
Répondre
J


Sans doute, mais il y a aussi des vérités objectives auxquelles les medias, sous l'empire du scoop, n'ont pas faire attention : l'acte lui-même, bel exemple d'éducation, le discours du type, qui
n'a pas besoin d'être décodé pour comprendre pourquoi il la justice avait pris des mesures de protection de l'enfant ...


Amicalement



L
Bonjour Jeanne,

Pauvre gosse, je n'ai pas suivi ce fait divers de pres. Je pense que la justice a du tenir compte de la situation du couple. Mais quel gachis pour l'enfant. Bises amicales.

Henri.
Répondre
J


Oui j'approuve entièrement ton commentaire. Le problème est de pouvoir véritablement protéger. Bises amicales



Q
C'est quelque chose que je ne peux pas commenter.

Il me semble que chaque cas est particulier, chaque point de vue difficile à vérifier quand on n'est pas l'une ou l'autre des parties.

Alors, pour l'instant, je fais confiance à la justice.

Mais que dirais-je si j'y étais confrontée un jour et que l'on me prive de la possibilité de voir l'un de mes petits-enfants ? (pour les enfants, ils sont majeurs maintenant et je n'ai plus la
garde...)

Je connais des grands parents qui ne voient plus leurs "petits"...

Cependant, je te remercie pour ce billet.
Comme Jill, ce sont toujours les enfants que je plains quand ils doivent se soumettre à des décisions de justice qu'ils n'approuvent parfois pas.

Bisous et douce journée.
Répondre
J


Chaque cas est particulier, et j'ajouterai d'une grande complexité. Ce que tu fais apparaitre de toi sur la Toile me fait espérer que tu ne te comporterais pas en grand-mère déraisonnable.


Ce que j'épingle ici, (au-delà de la résonnance en moi, inévitable de plusieurs manières) c'est la dictature de l'émotion qui rend aveugle aux signaux extrêmement délétères qui devraient être
décryptés : une action non seulement irresponsable mais dangereuse en plus d'être à juste titre interdite (une grue n'est pas un engin anodin), coûteuse pour la société ... combien de chômeurs
pourrait-on indemniser avec les coûts provoqués ...Je serais assez d'avis de lui envoyer la facture !


Il a fallu laisser passer plus de 48 heures à s'apitoyer sur son sort avant que les medias ne daignent s'informer sérieusement sur les raisons qui avaient conduit à cette situation et encore plus
longtemps pour s'interroger sur ses véritables motivations et ce qui peut être derrière.


bises et belle journée


 



J
Dans tout cela je plains les mômes de parents divorcés qui se déchirent leur garde... Merci Jeanne, bises de jill
Répondre
J


tu as raison. Cependant il est beaucoup trop souvent considéré qu'il s'agit de querelles d'adultes quand il est question de la protection de l'enfant.


J'ai du mal à croire qu'un adulte qui persécute son conjoint, à fortiori avec violence (physique ou morale), se comporte correctement avec les enfants.



L
si c'est le gars en haut de la grue- il voudrait voir un peu son fils-
même si autrefois il a fait une connerie---pourquoi le punir à vie !!
un peu d'humanité bordel !!
bonne soirée- à demain !
Répondre
J


Dans ce cas précis, la condamnation est en rapport direct et justifie qu'on lui ait retiré l'autorité parentale et les droits de visite. Voir la précision apportée à l'article



C
Assez curieusement j'ai noté que certains réclamait la parité homme/femme en matière de garde d'enfants, les mères étant semble-t-il privilégiées, c'est bizarre que l'on ne fasse pas autant de
battage sur la parité des salaires et des retraites !
Répondre
J


si tant est que ce soit un privilège de s'occuper du quotidien et de ses galères en face de qui peut jouer au parent gateau, gâteux et laxiste. Ce n'est pas le cas de tous les parents divorcés
mais cela se fait.


La parité ne fait pas la une dans les autres cas



F
toute mauvaise action doit être punie et la garde d'un enfant c'est une chose sérieuse il faut savoir éduquer ses enfants leur apprendre les règles de la vie, la politesse, le respect... le bien et
le mal et les parents doivent être exemplaires
Répondre
J


Etre exemplaire, ce n'est sans doute pas possible, une exigence surhumaine, mais du moins doivent-ils s'efforcer de l'être, ce qui n'est manifestement pas le cas ici ne serait-ce que dans ce qui
nous est donné en spectacle.



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères