Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 10:04

 

Elle tourne depuis longtemps dans les bal électroniques

 

Eglantine l'a mise en ligne pour Coulisses et contrechamps de nos blogs

 

avec le titre plein de sens     L'autre côté de la guerre

 

bleuet et lumière - reduc    Et moi,

 

Et moi, je continue de rêver

d'un monde sans guerre,

sans violence,

sans injustice,

sans misère,

sans frontières,

sans arrogance,

 

sans mépris ...

 

 

d'un monde pour tous

d'un monde de respect,

de diversité

de racines

de communautés ouvertes

de ponts

de partages

 

d'altérité ...

 

 

d'un monde pour chacun,

d'un monde avec un logis

pour sa dignité

pour son intimité

pour sa singularité

pour son envie de solitude

pour sa liberté

 

pour son humanité

pour notre humanité

Jeanne Fadosi, lundi 27 février 2012

 

Pour en savoir plus sur Coulisses et contrechamps,

et nous rejoindre si le coeur vous en dit

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q

Je continue à en rêver aussi...


 
Répondre
J


faut s'accrocher !



A

"Il y a de grandes flaques de sang sur le monde


où s'en va-t-il tout ce sang répandu


est-ce la terre qui le boit et qui se saoule


drôle de soulographie alors


si sage... si monotone...


Non la terre ne se saoule pas


la terre ne tourne pas de travers


elle pousse régulièrement sa petite voiture ses quatre saison


la pluie... la neige...


la grêle... le beau temps...


jamais elle n'est ivre


c'est à peine si elle se permet de temp en temps


un malheureux petit volcan. (...)"


Jacques Prévert - chanson dans le sang - Paroles
Répondre
J


Prévert, en voilà un qui manque à notre époque !


un grand merci !



S

c'est émouvant!
Répondre
J


????????????????????????????



F

hélas! Ce n'est pas demain la veille où le monde sera en paix!


J'ai tranféré mes articles.


moi aussi j'ai des soucis avec OB; tout est très lent et j'ai du mal à répondre à mes coms.
Répondre
J


tu sais Fanfan, j'ai noté sur mon blog plusieurs fois cette citation de René Char dont je pourais faire ma devise


"L'impossible, nous ne l'atteignons pas, mais il nous sert de lanterne"


 


j'esspère que les soucis avec OB sont en voie d'amélioration.


A priori, ça fonctionne chez moi, mais je le trouve un peu lent à ouvrir par exemple cette fenêtre de réponse au commentaire



L

Bonjour Jeanne,


 Bravo ! Il faut toujours et quoi qu'il arrive continuer à rêver. Bien amicalement et à bientôt.


 Henri.
Répondre
J


je suis bien d'accord. Ne jamais baisser les bras, ne jamais se décourager, même si la réalité est imparfaite, elle peut toujours se détériorer et il faut être vigilant 


amicalement



N

La terre est une femme, les guerres ses menstrues...
Qui avait dit ça ?
Répondre
J


je ne sais pas Nina. le nom de menstrues n'est plus guère utilisé sauf si j'en crois google, en islam.


Mais on aurait bien tort de ne pas considérer que les hommes de toutes cultures ou presque considèrent encore ce fait de nature (qui revient jusqu'à la ménopause et signe une absence de
fécondation) avec mépris et dégoût et en profitent pour inférioriser les femmes


 



H

Et moi, je continue de rêver comme toi à ce monde !


 


Gros bisous Jeanne
Répondre
J


en le faisant à beaucoup, on peut peser sur les événements non ?


bises



J

Bonjour Jeanne, oui j'a vu chez Eglantine... Comme je lui disais il n'y a rien de mieux que les bras de sa mère par tant de paix mais puisque le monde va ainsi oui c'est un beau cliché plein
d'humanité... Merci !  Bizzz jill
Répondre
J


un beau cliché. ce qui ne m'empêche pas de dire avec je ne sais plus quel chanteur


quelle connerie la guerre !


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères