Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 09:00

A l'honneur des prénoms du mercredi, sous le préau de la Cour de récré de JB

Urbain

Mercredi de la semaine prochaine :

tous les prénoms chez Jill Bill

Mes prénoms pour ces mercredis

 

Urbain, comme il se doit,

Est plein d'urbanité.

Toujours gentil, toujours courtois,

C'est avec simplicité

Qu'il descend aux jardins

Devenus familiaux.

Il observe le bain

De ces petits oiseaux

qui s'ébrouent sur le bord

D'un noble pluviomètre

Planté dans le décor

Par quelque contre-maître

Ou un fier ouvrier

Venant après l'turbin

Aux jardins ouvriers

Cultiver son lopin,

Plutôt que d'aller au bistrot.

Au grand air avec ses copains,

Il veille sur les haricots,

Il chouchoute son romarin,

Laissant quelques coquelicots

S'épanouir entre deux laitues.

Au soir, enfilant son tricot,

Car vous savez qu'il est têtu,

Il défendra son pré-carré

Contre le béton des banlieues

Au besoin par des barbelés,

Pour sauver l'herbe de ces lieux.

Il craint qu'on fouille les entrailles

De ces joyeux potagers,

Depuis si longtemps qu'il travaille

Ici avec ses potes âgés !

Ils seront bientôt délogés

Pour le bitume et le béton

D'un immense hypermarché

Ou d'un stade à la gloire du ballon.

Urbain n'a que sa pioche

Et son opiniâtreté

Pour défendre leurs jardins de poche

Noyés au coeur de la cité.

Jeanne Fadosi, lundi 21 février 2011

Pour le prénom du mercredi de la cour de Récré de JB

 

nain-de-jardin-electrique.JPG

cliché de mon frère Gilou pris dans les jardins familiaux du Mans

et un rappel du pluviomètre

jardin ouvrier

jardin-ouvrier-gilou-300509.jpg

Pour en savoir plus sur les jardins familiaux quelques sites à visiter :

Fédération Nationale des jardins familiaux

Des jardins ouvriers aux jardins familiaux

la liste des jardins partagés et familiaux de Paris

 

Ces photos ont déjà été publiés dans mon billet vagabondages en potagers ...

Partager cet article
Repost0

commentaires

A


un drôle de nom pour un jardinier, je devrais m'appeller Urbaine et me marier avec lui et nous nous aimerions en plantant nos tomates et en nous faisant de tendres urbanités!


je t'embrasse



Répondre
J


Que voilà un bien beau programme !
Bises et merci de ton passage 



M


Celui-ci est bien reconnu comme un bon jardinier .J'ai zappé les commentaires des autres articles que j'ai lu ( pas trop motivée pour la blogsphère , fatigue à dissiper )Bisous et bonne fin d
weed-end à toi



Répondre
J


Tu as bien fait tu sais je préfère aussi lire que commenter quand le temps est compté. 
Le we est derrière moi. Demain je récupère ce fils pour la journée. Alors ce sera un jour sans ordi.
Bises et belle semaine 



F


il en existe encore mais pour combien de temps ? ah j'ai aimé les potes agés et ton article aussi



Répondre
J


Il faut que les jardiniers de ces jardins résistent et leurs voisins aussi ...



E


Un Urbain rural très sympathique!



Répondre
J


il sait joindre la ville à la campagne !



F


Ces petits jardins disparaissent peu à peu et c'est bien dommage .


Urbain a raison de défendre son bien contre le béton §


Bisous



Répondre
J


Ca fait longtemps qu'ils résistent contre le béton et on bétonne toujours plus ...
Bises



T


Que ton évocation est belle Jeanne, cela me fait penser à ce magnifique film joué par Jean Pierre Daroussin "dialogue avec mon jardinier" ces potagers cultivés avec amour et des tonnes de poésie
!! merci pour ces photos très humoristiques ... merci pour  la terre !! bizzzoux heureux



Répondre
J


Oh oui, c'est un très beau film que j'ai revu il n'y a pas si longtemps à la télé il n'y a pas longtemps
Bises



A


mdr mon petit rat n'est pas venu dans ton jardin !



Répondre
J


Nonnnnnnnnnnnnnnn ! Il faut dire que les chiens de mon fils doivent faire peur à ces bestioles quand ils courent ou grattent ...



L


Bien sûr mais là c'est tant à propos !


 



Répondre
J


sourires ... en ce moment le plus grand jardin se trouve à la porte de Versailles ...



L


Bonsoir Jeanne


Quelle jolie participation et quel rythme !


Tant de bonheur, un goût de liberté, de nature dans ce p'tit lopin de terre à


cultiver avec ses potes âgés (éclat de rire)


Bravo Jeanne !


Belle soirée, bises, Lyly  



Répondre
J


Tu pense bien que je ne suis pas la première à utiliser ce jeu de mots ... 
Bises et belle soirée à toi Lyly 



M


Je crois qu'il ne doit pas avoir trop peur Urbain, par chez nous les municipalités en crèent des jardins comme ça



Répondre
J


Je suis bien contente de ce que tu m'apprends ... en d'autres endroits c'est toujours un combat pour les maintenir ou les remplacer



M


Un joli billet à la gloire des petits jardins ouvriers ; certains disparaissent mais ton Gentil Urbain est là pour les protéger !!


Bonne soirée






Répondre
J


on dit familiaux maintenant car ils sont ouverts à tous mais si certaines communes créent de nouveaux espaces certaines municipalités ont d'autres visées sur ces mètres carrés ...



M


sympathique récit qui fait écho aux bonheurs simples dont je raffole!


bonne soirée



Répondre
J


des petits lopins reviennent à la mode et j'ai vu aussi certains remplacer une partie de lmeur pelouse par un potager. air du temps ou retour à des réalités plus fondatmentales ?
Je suis trop pleine de douleurs et j'ai un trop petit terrain pour y planter des légumes ... 



P


Sympa le texte, s'il y a une pétition pour sauver le jardin d' Urbain je signe ... une belle reconversion dis moi pour la création de ce puviomètre ... Bonne Semaine



Répondre
J


Je n'ai pas nommé de jardin mais j'ai le souvenir d'articles de journaux concernant les jardins du côté de Saint Denis ou de Saint Ouen ...



F


je ne connaissais pas le mot urbanité! on en apprend tous les jours, ça se confirme au quotidien joli texte^^



Répondre
J


Hihihi on apprend tout le temps ... et on désapprend aussi pftt ... cerveau passoire ...
Bises 



C


que c'est joliment écrit


mélodieux


et tendre


Urbain continue


donc


à t'occuper de ce jardin


avec amour !!


christelle



Répondre
J


Je me suis amusée à faire des clins d'oeil et des emprunts avec dans ma tête la vois de Mouloudji ...



V


merci de ta visite sous mes mots


j'ai bien aimé ces jeux de mots et ce franc sourire en te lisant


bises de bonne journée.



Répondre
J


Ravie de t'avoir fait sourire Bises et belle soirée



Q


Merci, Jeanne.


J'aime bien ce "Urbain" qui lutte pour que le béton n'envahisse pas tout...


 


Passe une douce journée.



Répondre
J


Je pense à Nino ferrer



A


Urbain, nain de jardin : bravo ! Je sens une grande sympathie pour lui



Répondre
J


Il est mieux au grand air ... même s'il est urbain



A


Voilà un citadin qui s'est mis au vert .. urbain au jardin il est zen maintennant


Bises


Alice



Répondre
J


et qui ne doit pas apprécier de voir ses plates-bandes bousculées par des rongeurs HIHIHi ne m'en veux pas sourires .....
Bises 



A


Il y a un retour des jardins collectifs dans certaines villes. Quand on voit Urbain s'y épanouir, c'est une bonne idée !!


Bonne journée



Répondre
J


Oui, c'est vrai et c'est tant mieux. Un apoint non négligeable quand on sait le prix des fruits et des légumes encore que cultiver son jardin demande aussi qu'on s'y investisse


Belle soirée



P


Dans les cités ouvrières, dans le temps, avec des maisons mitoyennes, chaque salarié avait son lopin de terre. Par la suite, beaucoup y ont construit un garage.


 


Bises



Répondre
J


Autre temps ... mais on ne peut guère manger des voitures en salade ...
Bises 



R


Urbain le jardinier, il a raison s'il veut des produits bio et frais


bonne récré.



Répondre
J


J'espère mais sûrement qu'ils ne sont pas tous écolo



J


Bonjour élève Jeanne, et bien voilà une saine occupation pour Urbain et sa bande de copains, le p'tit jardin ouvrier !!!  Sois le bienvenu Urbain à la cour de récré...Oui nous avons un
potager aussi... Merci pour les photos et le liens.... Merci pour ton devoir côté nature... je t'embrasse, m'dame JB



Répondre
J


Bon les jours de soif je ne dis pas qu'ils ne mettent pas une bouteille au frais ... avec modération
Bises maicresse 



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères