Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 05:00

 

Vague, c'est le mot thème suggéré par Hauteclaire pour ce mardi Entre ombre et lumière

 

rouleau Locquirec 1966 - reduc1

Rouleaux d'été en Bretagne. bien à l'ouest de la côte d'émeraude

 

vers antibes fév 1988 - reduc1

Ecume blanche d'hiver, côte d'azur la bien nommée (couleurs de la diapo d'origine sans retouche)

 

côte d'Albâtre - reduc1

Reflets laiteux sur la côte d'Albâtre

 

plagedebarquement - reduc1

Vagues apaisées sur une plage du débarquement de la côte de Nacre

 

J'ai pensé les vagues de la mer, celles chantées par Serge Lama

 

"Les vagues de la mer

sont des mouchoirs

Que la mer a tressés

pour consoler les veuves"

Les vagues de la mer, paroles de Serge Lama, 1969,

album "et puis on s'aperçoit", 1970

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
homme libre, toujours tu la chériras, belle en toutes ses nuances, en tous ses états, inlassable chant du monde
Répondre
J


Un rappel à ce magnifique poème de Baudelaire L'Homme et la mer !


merci Emma



E
un beau camaieu de bleu et un joli quatrain, bonnejournée
Répondre
J


un petit extrait d'une chanson de serge Lama que je trouve sublime



C
je ne vois pas mon com j'espère qu'il a marché ????
je te disais superbe billet avec toutes ces vagues
coup de cœur pour la dernière photo
bises
patricia
Répondre
J


pas de panique c'est que j'ai mis la modération des commentaires car je suis moins assidue sur mon blog en ce moment. Et en plus pluie et (petits) orages. Mieux vaut éviter l'usage de l'ordi à ce
moment-là


bises



C
superbe ton billet avec toutes ces vagues différentes
coup de cœur pour la dernière photo
bises
patricia
Répondre
J


j'irai voir la mer quand les vacanciers seront partis. J'aime bien quand il fait beau à l'arrière saison et cela fait une sortie agréable qui prolonge l'été.


bises



C
La mer et ses métamorphoses mais éternellement la même !
Répondre
J


la mer attirante et inquiétante, nourricière aussi et que l'on devrait éviter de malmener 



O
Tes jolies vagues, en gris ou en bleu, vont bientôt donner du vague à l'âme aux vacanciers... Car il me semble vaguement que l'été file sous les doigts comme le sable fin qui s'écoule d'un
sablier....
Bises à toi Jeanne.
Tes photos sont belles et ce bleu d'azur fait vraiment rêver...
Répondre
J


déjà le 11 août ... le temps file comme le sable entre les doigts, oh oui !


bises



A
J'aime beaucoup les tons de ta dernière photo ...
Répondre
J


Lumière rasante d'un début de février ...



Q
La chanson de Lama est superbe... et les mots bien trouvés !

J'adore !

Merci pour les vagues du jour, Jeanne.
Bises et belle journée à toi.
Répondre
J


mes archives sont limitées en matière de vagues . Il faut dire que si j'aime contempler les éclaboussures, c'est de loin ... Bises


C'est vrai que la chanson de Lama est magnifique



Z
Ceci est un copier/coller. La ZAZA est à nouveau reliée au monde, nouvelle live-box opérationnelle et fonctionnelle. Je vais enfin pouvoir reprendre ma tournée des blogs et aller rêver chez vous.
Maintenant, il faut souhaiter que les orages soient moins violents dans l’ouest de la France. Bises et bon mardi. ZAZA
Répondre
J


profite quand même de l'été et du beau temps revenu pour prendre l'air ... J'ai vu sur ton blog que vous aviez eu du beau temps pour la fête inter-celtique. Ouf et tant mieux.


bises



M
je ne connais pas les plages au nord et pas les plages au sud (bref je ne connais pas grand chose alors merci pour ces belles photos variées!)....çà donne envie , celles du nord ....le texte de
Lama est très beau
Répondre
J


La proximité des plages près de ta ville suffit amplement. J'ai habité plus près de la mer que maintenant et cela me manque de ne pas y aller pour une journée ou deux jours.


La chanson de Serge Lama je la trouve magnifique.



J
La mer est toujours plaisante en toutes saisons... et les phrase de Serge... je découvre, bon mardi dans la vague Jeanne, bises
Répondre
J


Elle peut aussi être cruelle et terrifiante quand elle devient tempête. 



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères