Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 02:00

 

Défi n°102 des CROQUEURS DE MOTS piloté par notre maitresse d'école Jill Bill :

Thème du défi pour le lundi 13 mai 2013... « Un humour de tableau » Refait au rigolo

Les célèbres glaneuses de Millet

A vous de le faire parler...

Poème, prose, drôle, même sérieux, selon votre coeur Les Croqueurs !

Programmez la voile le 13 mai à 8 heures !

 

Les-glaneuses-de-Millet_comicJB.jpg

 Fantaisie d'après les Glaneuses, de Millet, huile sur toile 1857 (en vignette si-dessous, clic pour l'agrandir), par le peintre grafeur Bansky

Jean-Francois_Millet_-_Gleaners_-_Google_Art_Project_2.jpg

 

Approches, Jill, ce que j'ai à te raconter est confidentiel. chut hein, promis, tu ne cafte pas .

Il était une fois, il y a ... presque cinquante ans, une toute jeune fille timide et mortifiée attendait pleine de trac son tour pour son derniel oral de BEPC. Celui d'anglais ne s'était pas aussi bien passé que ce qu'elle en attendait. Elle s'en tirait avec un petit 11.

Mais comment faire comprendre à un monsieur, fan de trains à vapeur et de français académique, que ce n'était pas le mot anglais de tender qui lui avait posé question, mais le mot français dont elle ignorait l'existence et qu'il voulait à tout prix lui faire dire. On disait tender ici aussi quoi d'autre ?

 

Te souviens-tu, Jill, tu m'as fait part que tu n'étais "Pas fan de Vincent".  Et même que je t'avais répondu :

"C'est le diversité des goûts qui fait avancer l'art. J'aime la peinture de van Gogh pour des raisons d'enfance et parce que j'aime sa façon de transformer sans transformer et de sublimer les couleurs."

Et je pensais à ces jaunes orangés, à ses bleus, à ses verts ...

 

Dis, Jill, ce n'est pas ta fumée de cigarette qui a assombri le "remake" de Vincent, des fois ? Regardes ! Elles tournent le dos à la voie de chemin de fer. Un train vient sans doute de passer entre l'Oise et la falaise. Moi qui te vantais les couleurs de Vincent !

 

Van_Gogh-Femmes_Champ.jpg

Femmes aux champs, de Vincent van Gogh, d'après les glaneuses, de Millet

 

 La toute jeune fille est entrée dans la salle de classe. Un quart d'heure pour préparer l'épreuve, un quart d'heure d'oral. Le texte support parlait de l'art sous le IIIe Reich de l'Allemagne nazie.

Elle s'était attendue à un vieux barbon grincheux mais l'examinatrice était jeune et plutôt jolie, de quoi lui redonner un peu de confiance. Wagner et sa récupération par Hitler, la photo et le cinéma comme outil de propagande, l'utilisation des compétences des prisonniers pour des séances récréatives dans les stalags, elle avait de quoi alimenter une discussion sur le sujet ...

C'est le vocabulaire qui lui manquerait. Il faut avouer qu'ils en savaient plus sur le nom des fées, des elfes et autre peuple de légendes que le nécessaire pour soutenir une conversation courante ou pour disserter sur l'art sous un dictateur.

La candidate a résumé maladrotiement le sens général du texte, décliné les arts : musique, théâtre, cinéma, peinture ...

Une question, évidemment en allemand, lui demandant de citer des peintres, un peintre. (Ne me demande pas de traduire Jill, il y a longtemps que je n'en suis plus capable).

Blanc.

Elle aimait bien la peinture, la petite jeune fille. Elles feuilletait des revues d'art et des livres de reproductions quand elle le pouvait. Elle était même allée au musée. Mais là, de but en blanc, aucun nom ne lui venait. Vite, vite dire quelque chose, n'importe qui, ne pas laisser ce silence. (dire Paul Klee ... , non, je ne le connais pas assez).

Fermer les yeux pour s'évader dans une allée bordée de cyprès, par une nuit étoilée ...

Van Gogh, ... euch ich liebe,... nein ...euh, ... ich möge, ich lieber möge Van Gogh.

 

Mauvaise pioche ! cette créature sortie d'une couverture glacée de magazine s'est engoufrée dans sa proposition pour lui décliner, évidemment en allemand, en gros et en détails les raisons pour lesquelles elle n'aimait pas la peinture de Van Gogh.

Faire profil bas, opiner du chef, acquiescer du bout des lèvres d'un ya quand elle avait envie de dire que si, mais si ! un cyprès, un peuplier, pouvaient être tordus par un vent d'orage, que les couleurs y éclataient alors dans la lumière luisante de pluie ...

Le quart d'heure était passé. Elle n'avait pas pu placer un mot, même en français.

Dire aufwiedersehen mademoiselle, sortir tranquillement, sobrement, comme si de rien n'était. Partir le plus loin possible hors de vue des censeurs. Laisser enfin crever le fou rire qu'elle réprimait depuis que l'examinatrice lui avait dit sa note.

Très bien mademoiselle, je vous remercie. Vous aurez 14.

 

Notes : La culture sous le Troisième Reich ; l'article wikipedia sur l'art dégénéré

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Coucou Jeanne, bien original ton traitement du défi ! Mais très intéressant pour nous ta façon de le traiter et ce que tu nous racontes et nous révèles. Thèmes picturaux, détournements de sujets,
examen et anxiété, l'examinatrice finalement épinglée ici, on est ravi ! Gros bisous.
Répondre
J


une anecdote vécue ... bien sûr j'ai comblé les blancs de ma mémoire ...


bises



S
Une idée originale et intéressante, bravo.
Répondre
J


et une histoire vraie !



F
Coucou Jeanne ,un peu mélangé mais bien vrai ! Van Gogh s''est beaucoup inspiré de J.F. Millet .
Merci bcp pour ton com !!!
Gros bisous ****
Répondre
J


oui tu as raison je n'ai pas fignolé le texte et surtout ses enchainements. Les détails ne sont pas aussi nets dans ma mémoire mais globalement l'anecdote est vraie.


bises



F
elle s'en sort bien comme note
Répondre
J


Dommage qu'elle ne se soit pas mieux noté encore car c'est ce qu'elle a fait : noter sa prestation. La candidate n'a pas eu l'occasion de s'exprimer en anglais



L
une belle participation !!
haut niveau , plus que 14 pour ma part-
bisous !
Répondre
J


juste un épisode vrai



J
Bonjour Jeanne ! Ce Van Gogh là est encore plus sombre... comme ça il aimait bien refaire du Millet à sa façon... Enfant j'ai découvert les tableaux dans le dico de mes parents, pages de noms
propres, nous ne faisons aucun musée car sans voiture et à la campagne, j'ai grandit dans les champs et les prés comme une fleur un peu sauvage... Merci pour ta belle participation anecdotique...
Bises de jill et bravo pour ce 14 !
Répondre
J


Oui mais je ne garantis pas la fidélité de la reproduction trouvée sur le Net.


J'avais de la famille qui habitait à Paris et j'y allais en vacances


le 14, je ne me souviens pas de la note exacte. Elle était bonne en tous cas mais je n'y étais pour rien. Heureusement qu'elle a eu la bonne idée de noter ce qu'elle avait dit ...



M
rires!! super texte ! bravo !!
Répondre
J


anecdote véridique !



Q
Quel joli souvenir !!
Faire parler l'examinateur, c'est génial !!!

Merci !
Répondre
J


complètement involontaire et même très angoissant, en plus elle causait pour critiquer le peintre que j'avais dit aimer ... Elle s'est notée, et heureusement ...


bises



F
Bravo; elle été objective cette examinatrice , si elle n'aimait pas Vincent!
je l'aime bien moi;
De beau souvenirs de jeunesse!
Bises
Répondre
J


même pas ! en fait la prof s'est notée elle-même car la candidate (tu devines que c'était moi) n'a pu que l'écouter


bises



A
Une très belle et originale façon de faire sortir le sujet du cadre : bravo !!!
Répondre
J


anecdote véridique ! (j'ai rajouté le fou rire, je ne suis pas si sûre d'avoir aussi bien pris l'angoisse qu'elle m'avait fichu en parlant tout le long à ma place ...



L
Bonjour Jeanne,

Tu ne peux imaginer le plaisir que j'ai ressenti à la lecture de ton texte, génial. Le relisant et pour les mots en allemand jy mettais l'accent guttural qui me rappelait le souvenirs des occupants
lorsque nous prenions le tram pour nous rendre au collège. Un grand bravo ! Bises bien amicales.

Henri.
Répondre
J


J'avais allemand en 2ème langue mais ce n'était pas le top. Cette examinatrice m'a flanqué une sacrée frousse. en ne me laissant pas parler et en ayant passé son temps à critiquer mon choix


bises amicales



E
une approche originale et qui me plait beaucoup !
le tableau de Van Gogh ? ...il me faut regarder de plus près ...
Répondre
J


Van Gogh a travaillé beaucoup sur des tableaux de Millet. La qualité de la reproduction est médiocre et je n'ai pas pu vérifier son authenticité. L'original est peut-être plus coloré.



P
Formidable.... juste pour écouter !!! Bonne journée avec bises
Répondre
J


pas fait exprès et même très inquiète en attendant le verdict ! bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères