Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 09:30

 

Envie de léthargie hier et avant-hier, j'ai peu ouvert l'ordi, j'ai consulté mes mels peu à peu, sans hâte.

 

Un peu sonnée quand même par le tohu-bohu du monde tel qu'il me parvient dans mon ermitage assumé sinon volontairement choisi au départ.

 

J'aime de plus en plus ma solitude imparfaite.

 

Ce matin, j'ai pris connaissance de deux mels identiques dans mes deux boites aux lettres.

 

Un message d'Avaaz

 

 

L'un posté d'hier vers 22h30, l'autre ce jour un peu après une heure du matin.

(J'ai dû m'abonner chez eux à partir de mes deux adresses. Ce n'est pas grave.)

 

 

1744_youtube-lockdown_1_460x230.png

un clic sur l'image vous en apportera les explications et vous invitera (sans obligation) à signer la pétition.

 

J'ai suivi le lien et signé la pétition avec l'un des deux mels, mon nom d'état civil s'est affiché. Ceci pour vous dire que je n'aurais pas pu signer deux fois et souligner le sérieux de l'entreprise.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G

Cela demande vraiment reflexion, il y a le pour et le contre comme toujours. Ce n'est pas qu'une question de libre expression, il faut se méfier de ce qu'il peut y avoir derrière. bonne soirée
Jeanne.
Répondre
J


Oui tu as raison. C'est quelque chose de très complexe



A

Je reçois aussi leurs messages et pétitions. Heureusement qu'ils sont là, on peut modestement agir...


Douce soirée


Almaya
Répondre
J


Oui heureusement. En même temps je prends le temps de peser avec mes modestes moyens de recherche la pertinence de la protestation. La liberté d'expression est à défendre, mais pas sans garde
fou.


Belle soirée



F

Moi aussi ,je reçois leurs pétitions ; parfois c'est inquiétant  comme celle-ci : est- bien vrai ?


Bises
Répondre
J


l'information est en tous cas relayée par des médias qui ont une réputation de sérieux.



L


Je suis aussi abonnée à leurs lettres. Ils m'alertent sur plein de choses et il m'arrive de signer. Bonne soirée, Jeanne.



Répondre
J


Ce sont des alerteeurs de conscience. Pourvu qu'ils le restent



P


Je suis aussi contyre la censure, car elle peut se pratiquer par la suite au grès des couleurs politiques au gouvernement... Mais une certaine courtoisie dans la diatribe qui peut-être amère et
voilante sans être insultante et vulgaire.... Bises et bel aptrès midi



Répondre
J


je suis d'accord, mais tout le monde ne donne pas les mêmes limites et contours à ces termes et les codes des humours varient et ne sont pas forcément compris.


Ceci dit il y a des abus que je réprouve 


bises



Q


Je pense que la censure est intolérable... mais je pense aussi qu'il faudrait punir beaucoup plus ceux qui profitent de la liberté pour mal agir.


 


C'est un vaste débat. Il ne se posera plus quand on retrouvera le simple respect d'autrui.


Merci pour le lien, Jeanne.



Répondre
J


Oui, je suis d'accord avec toi. voir ma réponse à Harmonie.


Sauf que le simple respect d'autrui ne me semble pas suffisant. D'ailleurs, quand on rit c'est le souvent au détriment d'autrui. Les caricatures du XIXème siècle étaient féroces.



H


Je ne suis pas sure de vouloir signer, j'irai voir quand le temps, dans la journée, me permettra le projet de loi.


 


Je ne suis pas pour la censure, elle est une atteinte à la liberté d'expression.


 


En revanche internet permet aussi, des abus inadmissibles que la censures pourrai éventuellement freiner.


Je pense à la pédophilie, aux terrorismes, la vente d'arme.....


 


Un autre problème face à cette censure, c'est qu'elle soit sous le couvert des Etats-unies.


Non, cela ne me guère que ce soit eux qui la gère, cela leur donnerai un pouvoir supplémentaire, ils en feraient ce que eux leur semble bon et ça c'est pas bon pour le monde.


 


Je vais y réfléchir sérieusement.


Dire qu'aujourd'hui, je voulais garder la tête au repos, pffff même pas juste !!!!


Non, je plaisante, réfléchir c'est toujours bon et j'aime réfléchir d'autant que la cause est bonne.


 


Gros bisous Jeanne



Répondre
J


Je pense que tu as vu la précaution qui m'a fait écrire un clic vous apportera des explications et vous invitera (sans obligation) ... je souligne dans la réponse que je te fais.


mes réticences, que j'ai mis de côté en signant la pétition, ne sont pas tout à fait les tiennes.


En ce qui concerne ce que tu dénonces et dont je partage ton indignation (c'est un euphémisme), l'arsenal légal pénal existe déjà. Encore faudrait-il avoir la volonté et ensuite les moyens, de
les appliquer. Il y a pour les sites internet comme pour les capitaux des "paradis" de non droits.


si ces sites dérangent si peu ceux qui sont les gendarmes de la toile, j'ai de gros doutes sur le fait qu'ils soient ciblés dans ce projet de loi.


Ma réticence vient plutôt de mes réserves sur une réflexion que tu as toi aussi abordé pour chacun mais qui peut être posé aussi pour les collectivités concernant le fait de tout dire ou ne pas
tout dire.


Et je ne pense pas qu'il faille, au nom de la transparence, tout dire, notamment lorsque cela met en danger la vie ou la sécurité des personnes, ou lorsque cela entrave les enquêtes.


C'est une question extrêmement difficile sur laquelle je n'ai pas d'opinion définitive.


Amicalement et belle fin de dimanche, Harmonie



C


Bonjour Jeanne ; j'ai fait pareil .


Merci d'avoir posté cet article et le lien pour la pétition : non à la censure !


Bises et repose-toi bien .






Répondre
J


non à la censure à condition de ne pas faire n'importe quoi de la liberté d'expression


bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères