Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 03:00

Celles et ceux qui sont déjà passés par ici ce matin peuvent s'étonner de mon changement de titre. Peu inspirée quand OB m'a écrit en rouge publication impossible article sans titre ... j'ai retrouvé la mémoire maintenant

En cinéphile assidue, il y a peu, j'ai revu ce très beau film de Nicholas Ray (1957)tiré du roman de René Hardy, Amère victoire (1955)

 

Victoire était une rainette

Insignifiante sur sa feuille,

Coassant de sa voix fluette

Tel un naufragé que l'on treuille.

Oh désespoir ! aurait dit César,

Ignorant le vert nénuphar,

Rageant contre sa Cléopâtre

En la trouvant avec un pâtre.

 

La pauvre petite grenouille

Avait eu une sacrée trouille !

 

Rentré à cheval dans la mare,

Avec ses gros sabots dondaine,

Il aurait, chose rare

Négligemment, c'était une aubaine

Evité cette jolie Victoire ;

Tout à son autre peine

Tyran mené par un nez de Reine,

Etranger à sa victoire.

 

Il faut vous dire que si je connais cette histoire,

c'est grâce à la chaine des mémoires

de tous ces papyrus.

sur l'un d'entre eux fut consigné

de la rainette l'épopée

Elle n'a pas chu

C'est entendu

Mais vu l'état de la mare

Et de ses tétards

Ce fut une victoire à la Pyrrhus !

 

Victoire-la-rainette---reduc.JPG

Pour les participations des écolier(e)s :  Rassemblement à la cour

La liste des prénoms chez Jill Bill    Mes prénoms saison4 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Un joli acrostiche, j'aime beaucoup.


Bises.
Répondre
J


merci belle semaine et à bientôt



F

Bonjour Jeanne,


Merci de m'avoir permis d'aller révisiter


le sens de la victoire à la pyrrhus


et son orthographe aussi


Bisous Jeanne


Frieda


 
Répondre
J


sourires, je faisais partie de ces élèves qui retenaient bien les orthographes compliquées ... mystère de la mémoire sélective


bises



L

Magnifique, ton interprétation du prénom, Jeanne, superbe acrostiche, conte de fée sur fond de guitare comme chanté
par Brassens, liens de rappel sur lesquels j'ai pris plaisir à cliquer. Merci beaucoup, gros bisous.


 


PS : je n'ai pas saisi ton problème de titre, mais peu importe, la page est belle, un point c'est tout !
Répondre
J


un mélange ubuesque entre une imagination nourrie aux contes tu as raison et une Histoire de la Rome antique revisitée et bousculée pour la détente de la récré ...


Lors de la mise en ligne le titre était "Victoire, à quoi bon", je l'ai changé vers 10 h du matin


bises et belle fin de semaine



A

Jolie rainette et belle histoire !
Répondre
J


j'imagine que celle de la photo (encore un cliché de mon frère), n'a pas eu les frayeurs et la catstrophe que je lui attribue dans ma fable ...



C

toujours avec finesse


;)


cet écrit


bises


christelle
Répondre
J


merci bises



D

Si joliment raconté, j'en ai les cuisses heu les jambes coupées hihi!!!


bravo pour ta superbe participation.


Bisous doux


Domi.
Répondre
J


faisons attention à nos abattis.  bises



D

Bonjour Jeanne,


De papyrus à Pyrrhus il n'est qu'un pas que Victoire aura vite fait de franchir en un bond.


Bises


Dominique
Répondre
J


et elle saute bien belle soirée



L

c'est très beau Jeanne ! bravo ! avec légéreté même avec une patte cassée la reinette-
bon aprem ! bisous !
Répondre
J


être sauve mais sans sa progéniture, ce n'est pas une belle victoire


belle soirée



L

Joliment tourné cet acrostiche  et le final est triomphal !
Répondre
J


merci 



J

j'en suis verte de jalousie...de cette Victoire


bonne journée et bises Jeanne
Répondre
J


sourires. Pas eu le temps de faire le tour de la récré ce matin mais cet après midi sans aucun doute bises



C

Bonjour Jeanne,


Si je savais siffler, je le ferais en essayant de pousser le son pour que tu l'entendes à travers le clavier, quelle jolie participation, on déroule le récit captivé par le contenu mais par la
forme aussi, jusqu'à l'apothéose, je n'y avais pas penser à cette Victoire là...Bienvenue à la rainette, la cour capitule face à sa grandeur Enfin moi en tout cas !


bon mercredi


CaroLINE
Répondre
J


je ne sais pas si les rainettes savent ien danser mais en tous cas elles savent sauter !


j'ai encore une fois retrouvé un autre clin d'oeil. Je l'avais hier sur le bout de la langue et dans ces cas-là la mémoire ne revient pas sur commande. 


Le petit peuple de l'herbe ou des sables est bien peu de choses dans la cour des César ...


bises et belle journée



M

Une belle histoire que nous raconte ton acrotiche ! 


Bonne journée - bisous



Répondre
J


merci belle journée



Q

Une belle rencontre aujourd'hui !


Merci, Jeanne... de quoi revoir un peu d'histoire en même temps. :)


Passe une douce journée. Bisous.
Répondre
J


une Histoire que je malmène après que les chroniqueurs l'ai sans doute aussi malmenée !


bises



C

J'aime beaucoup ce texte , Jeanne ! Sobre mais drôlement bien tourné !!!!


Et j'aime les grenouilles ; jamais je ne mangerais de leurs cuisses...-;)


Bisous.
Répondre
J


Tu as tort c'est délicieux. C'est un argument qui me fait sourire. Les végétaux aussi ont un système sensitif et personne ne s'émeut quand on mange de la salade. J'espère que je te choque pas


bises



M

Victoire a eu chaud, mais il faut dire que là où César passe en général....En tout cas elle était un beau prétexte au prénom de la semaine
Répondre
J


Elle a eu chaud mais ses tétards hélas ... un bien joli prénom même s'il est sans doute difficile à porter



J

Bonjour élève Jeanne ! Victoire la rainette ! Merci au papyrus.... sans qui nous n'aurions peut-être pas eu ce plaisir d'acrostiche ! Sois la bienvenue à la cour de récré.... Merci à toi, bises
de m'dame JB
Répondre
J


pardon miss Jill j'ai un peu modifié le titre depuis ton passage, impossible de le retrouver quand j'ai programmé le billet hier soir.


Bises et à plus pour le tour de la récré



P

Sourire.... bel exercice.... Bonne  journée Bise
Répondre
J


merci belle journée bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères