Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 07:30

 

Ce n'est que ce matin que j'ai ouvert ce courriel envoyé hier samedi.  Un de ces courriels que l'on transfère parce qu'il dit de façon séduisante, ce que nous croyons penser.

 

A mes amies et amis dont le cerveau est toujours jeune !

 

La beauté du texte est comme une musique mais Bernard Pivot manie les mots comme un scalpel

avec précision et sans faux-semblants

 

 

Extrait de son livre paru en avril 2011 aux éditions Albin Michel : Les mots de la vie

disponible en livre de poche, février 2013

 

Vieillir, c'est chiant.

 

J'aurais pu dire : vieillir, c'est désolant, c'est insupportable, c'est douloureux, c'est horrible, c'est déprimant, c'est mortel. Mais j'ai préféré « chiant » parce que c'est un adjectif vigoureux qui ne fait pas triste.

 

Vieillir, c'est chiant parce qu'on ne sait pas quand ça a commencé et l'on sait encore moins quand ça finira.

 

Non, ce n'est pas vrai qu'on vieillit dès notre naissance. On a été longtemps si frais, si jeune, si appétissant. On était bien dans sa peau. On se sentait conquérant. Invulnérable. La vie devant soi. Même à cinquante ans c'était encore très bien. Même à soixante. Si, si, je vous assure, j'étais encore plein de muscles, de projets, de désirs, de flamme.

 

Je le suis toujours, mais voilà, entre-temps -- mais quand -- j'ai vu le regard des jeunes, des hommes et des femmes dans la force de l'âge qu'ils ne me considéraient plus comme un des leurs, même apparenté, même à la marge. J'ai lu dans leurs yeux qu'ils n'auraient plus jamais d'indulgence à mon égard. Qu'ils seraient polis, déférents, louangeurs, mais impitoyables.

 

Sans m'en rendre compte, j'étais entré dans l'apartheid de l'âge. [ ... ]

 

Ceux qui ont reçu le texte qui circule dans les boites électroniques vont me dire que je le tronque. Que le plus important est ce que j'ai coupé.

 

Ce n'est pas par souci du respect des règles de citation que je tronque son article "Vieillir".

 

Je le tronque parce que je ne suis pas d'accord avec Bernard Pivot.

 

Alors voilà, "Monsieur" Pivot, avec tout le "respect" que "la petite dernière" (de bientôt 63 ans quand même) devrait vous devoir, je ne suis pas d'accord.

 

à suivre ...

A lire ou relire, en contrepoint Etre vieux ?

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

LANGLAIS 12/08/2013 10:57

si parfois je partage l'opinion de Bernard Pivot mon tempérament a tendance a m'en éloigner par beaucoup de points.
Cette lecture m'a permis d'écrire une courte analyse dont je partage la teneur en espérant qu'elle vous feras sourire
amicalement

Jeanne Fadosi 13/08/2013 17:39



je l'ai lue avec intérêt et l'ai commenté. Intéressant


Amicalement



ZAZA 11/08/2013 18:45

Qu'est ce que vieillir Jeanne ?????
Les années qui s'accumulent ????
Les rides qui apparaissent ?????
Les petites douleurs par ci, par là ????
Que nenni.... tout se passe dans la tête, et quand la tête garde la jeunesse, la vivacité de l'esprit... la vieillesse ne peut nous atteindre.
Bises et bonne soirée. ZAZA

Jeanne Fadosi 14/08/2013 10:37



ben voilà, je t'avais fait une réponse détaillée sur le rôle de la tête dans le fait de vieillir où je te mettais à peu près que le mental était important mais ne suffisait pas et n'était pas le
seul en cause.


J'essayais aussi d'être très nuancée sur le fait d'accepter de vieillir


Et puis pfft ... la fenêtre de réponse s'étant ouvert 2 fois en superposition, je n'ai pas fait attention que ma réponse s'était envolée.


La vieillesse nous atteint, qu'on l'accepte ou qu'on le nie, et ce peut être des atouts et non le naufrage qu'en disait Charles de Gaulle en parlant de Pétain. du moins on lui attribue souvent
cette expression que je crois il a emprunté à un écrivain plus ancien


Ce peut être cela, c'est vrai, mais ce peut être aussi vieillir à la manière de Mandela ou de mère térésa ...


Bises et belle journée



ABC 11/08/2013 17:12

Ce n'est pas "chiant", c'est une autre phase de la vie avec comme chacune des avantages et des inconvénients... Ce qui est "chiant" c'est de ne pas accepter de vieillir, alors que de toute façon on
n'y coupera pas...

Jeanne Fadosi 11/08/2013 17:30



l'usage de ce mot me dérange. Je ne le trouve pas adapté. Et oui, ne pas accepter de vieillir, comme c'est le cas de beaucoup, c'est un vrai problème qui ne fait qu'ajouter aux difficultés
inévitables.


Il n'y a qu'une seule façon de ne pas vieillir et beaucoup de ceux qui n'ont pas la chance d'atteindre la vieillesse auraient sans doute voulu avoir le temps de vieillir !



flipperine 11/08/2013 16:16

est vieux celui qui se croit on peut tjs garder l'esprit, le ceur jeunes il n'y a que les membres qui ne répondent plus comme à 20 ans

Jeanne Fadosi 11/08/2013 17:01



il y a mille façons de vieillir, en douceur ou brutalement, de façon qui se tolère ou non, et mille façons d'accepter ou non les limites de notre corps et de notre intellect. Certains problèmes
se supportent, plus ou moins bien mais se supportent. D'autres sont vraiment invalidants, au physique ou au mental, et il faut avoir du cran et une certaine façon de voir la vie pour l'accepter
et en faire une force.


Ceci mis à part, je fais partie de ceux qui pensent qu'il faut accepter de vieillir et ce qui va avec, individuellement et au regard des autres. Vieillir peut comporter des atouts aussi.



mamazerty 11/08/2013 15:53

pas reçu en mail et surtout qu'on ne me l'envoie pas, qu'on ne m'envoie rien d'impersonnel, qu'on me lâche les baskets avec des trucs écrits par d'autres et envoyés à tout un carnet
d'adresses...qu'on me parle de choses du coeur, de choses anodines mais personnelles, qu'on m'envoie des photos perso, me^me d'une petite fleur d'un petit jardin, avec un petit papillon dessus,
semblable à tant d'autres mais vu d e vos yeux mais plus de diapos inventés par d'autres que personne ne connait et SURTOUT, SURTOUT qu'on ne se cache pas derrière cet anonymat pour m'envoyer d es
textes que je juge orduriers,racistes, et j'en passe,tout çà avec le sourire....ce coup d e gueule ne concerne bien sûr pas tes écrits avec lesquels je suis souvent d'accord, mais le sujet de ton
article qui appelle une suite me rappelle combien certains m'ont désolée en m'envoyant de truc tout mâché, formaté anti....,qui va de boite mail en boite mail apportant des paroles de haine et de
discrimination, bon sang!!!!!comme si j'étais une poubelle....
voila c'est dit, rôôôô, çà fait du bien....
bisous Jeannne....

Jeanne Fadosi 11/08/2013 16:55



rires ... je ne sais pas ce que tu as reçu récemment mais je ne veux surtout pas le savoir.


Non, ce courriel est un rw, certes, mais qui venait à propos. Et cela permet de mettre des mots, même si ce n'est pas les siens, sur un vécu qu'il faut bien supporter. Mon expéditeur ne m'envoie
ce genre de chose que lorsqu'il pense que je serai contente du partage. Et il n'en abuse pas. Ceux qui le lui ont envoyé l'ont fait aussi intentionnellement.


Les trucs douteux, j'en reçois peu et je fais savoir que cela ne m'intéresse pas.


J'aime évidemment mieux les courriers personnels. Mais on n'en prend guère le temps et il y a des choses qui sont difficiles à exprimer.


Bises et belle fin de dimanche



Quichottine 11/08/2013 14:56

Je ne l'ai pas lu... mais j'attends avec impatience la suite de cet écrit.

Tu as tout à fait le droit de n'être pas d'accord, et j'ai hâte de savoir sur quoi, car, je n'ai pas non plus reçu le mail qui circule. :)

Passe une douce journée. Bises.

Jeanne Fadosi 11/08/2013 17:14



je n'ai pas lu le livre non plus. Je suis surtout en désaccord avec la deuième partie du texte, mais je n'aurais pas utilisé non plus l'adjectif avec lequel il débute.


Bon je n'ai encore rien écrit pour continuer et le temps m'encourage plus à m'aérer qu'à bloguer ...


belle fin de journée



mansfield 11/08/2013 14:13

J'ai hâte de lire la suite car vieillir pour moi, c'est encore être vivant!

Jeanne Fadosi 11/08/2013 17:02



voilà une bien belle définition que j'ai envie de faire mienne aussi



patriarch 11/08/2013 13:26

Ce n'est pas l'âge qui rend vieux, ou plutôt rend la vie moins facile. Pour moi, c'est l'asbestose et la myasthénie et encore plus l'asbestose que la myasthénie que j'ai appris à gérer. L'asbestose
ne se gère pas et progresse avec les années....

Tu as raison, notre génération a une belle vieillesse en vue... Bises et belle journée;

Jeanne Fadosi 11/08/2013 17:08



La vieillesse s'accompagne du développement de maladies et quand c'est le cas comme pour toi, il faut un bon moral et une volonté comme la tienne pour l'assumer et ne pas lui laisser trop de
place. Même en bonne santé, le corps s'use et le cerveau aussi. Plus ou moins. Mais c'est ainsi. On gagne aussi en expérience et en sagesse (enfin pas tout le monde) et ça c'est un sacré atout.
Nous bénéficions de conditions de vie et de soins comme jamais auparavant. Je ne suis pas sûre que la Terre que nous laisserons aux générations à venir soit aussi douce pour elles.


Bises et belle fin de dimanche



jill bill 11/08/2013 11:07

J'ai eu écho de son livre sorti en 2011 mais ne l'ai pas lu... naître, vieillir, mourir, chacun ses définitions... La vie comme un cadeau avant tout et bien la vivre en couple, en famille, en
société tout un programme... alors si la vie ne vaut rien, rien ne vaut la vie ! Non pas reçu en mail... Merci, bises

Jeanne Fadosi 11/08/2013 17:11



Ah cette philosophie de Alain Souchon m'agrée bien ...


La vie ne vaut rien Alain souchon



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères