Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 05:00
~ Billet 223 ~

Et c'est reparti pour la ronde des
prénoms du mercredipourla Récréa-Bigornette.


          Zut, et tant pis pour l'étourdi,
          Il a mal fermé le loquet.
          Tant mieux pour nous, il est parti.
          Ailleurs, l'herbe est plus verte au pré.

          Zélée mais sans servilité,
          Inquiète, elle accourt surveiller
          Tous ces lapins un brin fugueurs,
          Attendant, ferme, avec douceur.
                      Jeanne Fadosi, mardi 13 octobre 2009


Oh, mais vous la connaissez déjà, cette brave chienne ICI. En réalité, elle ne s'appelait pas Zita, je l'ai rebaptisée pour la circonstance. Elle tenait de sa mère et avait pris affectueusement en chargele chat Gribouille.

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

brave chienne, elle ne le saura pas que tu l'as rebaptisée: nous garderons le secret!!


Répondre
J

chut........


C

un bien joli texte pour de très douces images  merci Jeanne
bonne journée


Répondre
J

C'était une brave chienne aimée de tous, même des lapins


C

c'est la fête des lapins, ils sont tous sortis.. lol 
bonne journée
clem 


Répondre
J

Ils voulaient peut-être aller à la recherche du lapin géant, mais Zita les a rassuré. Heureusement car il leur serait arriver des problèmes c'est certain.


F

joli acrostiche et de belles photos, c'est tout mignon!


Répondre
L

Si j'étais lapin, je ne serais pas trop rassurée d'être bisouillée par un gros chien!


Répondre
J

Ils se connaissaient bien et avaient bien raison de ne pas avoir peur. Il n'y avait pas plus doux que cette chienne-là et les lapins étaient ses copains.


F

on a le droit de s'adapter aux circonstanes du jeu et puis tes lapins je suis sûre qu'ils ont été heureux de regagner leur clapiers !


Répondre
J

Oh oui, ils étaient plus heureux en clapiers, propres et spacieux que dans la nature où ils n'auraient pas su se défendre.


Z

Figures toi que je l'ai vue verte !!!


Répondre
J

Cela ne m'étonne pas... il n'y avait même pas de feu rouge ()


M

Ton poème est charmant, mais l'histoire de Gribouille et de sa mère adoptive est encore plus touchante.


Répondre
J

L'histoire de Gribouille et de Louchka, alias Zita est véridique.


M

et puis zita c'est moins beau que louchka ! lol !

internationalement connue et reconnue , j'ai nommé la belle louchka, la seule chienne qui souriait quant elle nous voyait, d'aiileurs elle ne disait rien non plus au lapin , du moins sur la photo
!


Répondre
J

Douce et tendre et fidèle? Tu as raison on l'aimait bien Louchka. Mais pourquoi pas un pseudo juste pour une journée ?
Ah, elle ne leur aurait fait aucun mal. Ils se frottaient le nez comme les lapins le font entre eux.


D


 


Un très bel acrostiche avec le prénom Zita ; Bravo Jeanne !!


J'oublie toujours ce jeu des prénoms et c'est bien dommage.


Bises


Dominique



Répondre
J

Tu fais comme tu veux, on ne peut pas non plus faire tous les jeux d'écriture. Surtout quand on a d'autres choses à publier aussi sur le blog.
Bises et belle fin de journée


N

Bl accrostiche, photo superbe ... encor eun joli moment de tendresse et de simplicité !


Répondre
J

C'était il y a au moins quarante ans. A cette époque-là on pouvait aimer et choyer les animaux vivants même s'ils étaient destinés à passer à la casserole.


S

bel acrostiche !

j'aime bien tous ces lapins qui s'échappent de leur cage

sympa ta Zita

bises Jeanne


Répondre
J

Je ne sais même pas s'ils avaient l'intention d'aller plus loin. Un enfant avait dû mal refermer la porte en leur apportant des épluchures ou des pissenlits.


Z

Elle a raison de surveiller ses petits fugueurs, si blancs dans l'herbe verte, c'est joli et le toutou qui les renifle gentiment ! Bonne idée Jeanne
Bonne joornée 


Répondre
J

merci. L'avantage avec les photos en noir et blanc, c'est qu'on peut rêver les couleurs. L'herbe est vert dans le pré d'à côté mais devant la cage c'était plutôt du gravier et quelques brins
d'herbe rare.
Belle fin de journée


V

Bel acrostiche, c'est un exercice de style que l'on ne voit pas assez mais qui merite que l'on s'y interesse, la preuve, le resultat est super chez toi !


Répondre
B

c'est Zita la zienne...elle est mignonne et tes acrostiches aussi... belle façon de traiter le prénom.... gros bisous jeanne... belle journée et merci...


Répondre
P

Une gentille historiette !!!! Bises et bonne journée


Répondre
A

Dommage qu'ils soient destinés à la casserole ces mignons...je les laisserais bien partir, moi.


Répondre
J

Oui, c'est vrai mais au moins, avant, ils étaient bien traités.


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères