Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 07:55

 les yeux dAnne-sophie

Parce que je ne peux publier le même article dans plus d'une seule communauté, ce billet tout simple pour vous dire que ce jour, ou sans doute même hier soir,  cela fait 3 ans, (le 7 ou 8 juillet 2010), que j'ai appris que ma petite nièce était entre la vie et la mort du fait de son compagnon. Elle restera dans cet état à l'hôpital jusqu'au 23 août 2010

Plus de détail et mes commentaires dans ce billet détaillé : 

 

Se souvenir d'Anne-sophie (anniversaire)

 

Les communautés avisées :

CROQUEURS DE MOTS

parce que je n'ai que les mots pour agir et que c'est un défi redoutable

Doux rêveurs de Quichottinie

parce que je ne renonce pas au rêve d'un monde meilleur

Entre ombre et lumière

parce que le monde est ombre et lumière, la vie, dans toute sa complexité

La cour de récré de JB

parce que cette parenthèse d'humour et de gentillesse est comme une bulle d'oxygène

LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE

parce que la recherche du progrès humain est un casse-tête redoutable

Le Grand Miroir !

parce que chaque événement, chaque drame, aussi singulier et personnel soit-il, se reflète dans l'histoire de l'humanité et qu'il peut être le miroir déformant ou non de nos vies.

SCALP Symbiose Culture Art Liberté Progrès

parce que je crois que le progrès passe par la culture, l'art, la liberté, le partage, le respect des autres.

 

Désolée de la duplication de ces lignes en autant de billets.

Seule change la communauté de destination.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 07:55

 les yeux dAnne-sophie

Parce que je ne peux publier le même article dans plus d'une seule communauté, ce billet tout simple pour vous dire que ce jour, ou sans doute même hier soir,  cela fait 3 ans, (le 7 ou 8 juillet 2010), que j'ai appris que ma petite nièce était entre la vie et la mort du fait de son compagnon. Elle restera dans cet état à l'hôpital jusqu'au 23 août 2010

Plus de détail et mes commentaires dans ce billet détaillé : 

 

Se souvenir d'Anne-sophie (anniversaire)

 

Les communautés avisées :

CROQUEURS DE MOTS

parce que je n'ai que les mots pour agir et que c'est un défi redoutable

Doux rêveurs de Quichottinie

parce que je ne renonce pas au rêve d'un monde meilleur

Entre ombre et lumière

parce que le monde est ombre et lumière, la vie, dans toute sa complexité

La cour de récré de JB

parce que cette parenthèse d'humour et de gentillesse est comme une bulle d'oxygène

LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE

parce que la recherche du progrès humain est un casse-tête redoutable

Le Grand Miroir !

parce que chaque événement, chaque drame, aussi singulier et personnel soit-il, se reflète dans l'histoire de l'humanité

SCALP Symbiose Culture Art Liberté Progrès

parce que je crois que le progrès passe par la culture, l'art, la liberté, le partage, le respect des autres.

 

Désolée de la duplication de ces lignes en autant de billets.

Seule change la communauté de destination.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 07:55

 les yeux dAnne-sophie

Parce que je ne peux publier le même article dans plus d'une seule communauté, ce billet tout simple pour vous dire que ce jour, ou sans doute même hier soir,  cela fait 3 ans, (le 7 ou 8 juillet 2010), que j'ai appris que ma petite nièce était entre la vie et la mort du fait de son compagnon. Elle restera dans cet état à l'hôpital jusqu'au 23 août 2010

Plus de détail et mes commentaires dans ce billet détaillé : 

 

Se souvenir d'Anne-sophie (anniversaire)

 

Les communautés avisées :

CROQUEURS DE MOTS

parce que je n'ai que les mots pour agir et que c'est un défi de taille

Doux rêveurs de Quichottinie

parce que je ne renonce pas au rêve d'un monde meilleur

Entre ombre et lumière

parce que le monde est ombre et lumière, la vie, dans toute sa complexité

La cour de récré de JB

parce que cette parenthèse d'humour et de gentillesse est comme une bulle d'oxygène

LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE

parce que la recherche du progrès humain est un casse-tête redoutable

Le Grand Miroir !

parce que chaque événement, chaque drame, aussi singulier et personnel soit-il, se reflète dans l'histoire de l'humanité

SCALP Symbiose Culture Art Liberté Progrès

parce que je crois que le progrès passe par la culture, l'art, la liberté, le partage, le respect des autres.

 

Désolée de la duplication de ces lignes en autant de billets.

Seule change la communauté de destination.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 07:55

 les yeux dAnne-sophie

Parce que je ne peux publier le même article dans plus d'une seule communauté, ce billet tout simple pour vous dire que ce jour, ou sans doute même hier soir,  cela fait 3 ans, (le 7 ou 8 juillet 2010), que j'ai appris que ma petite nièce était entre la vie et la mort du fait de son compagnon. Elle restera dans cet état à l'hôpital jusqu'au 23 août 2010

Plus de détail et mes commentaires dans ce billet détaillé : Se souvenir d'Anne-sophie (anniversaire)

 

Les communautés avisées :

CROQUEURS DE MOTS

parce que je n'ai que les mots pour agir et que c'est un défi de taille

Doux rêveurs de Quichottinie

parce que je ne renonce pas au rêve d'un monde meilleur

Entre ombre et lumière

parce que le monde est ombre et lumière, la vie, dans toute sa complexité

La cour de récré de JB

parce que cette parenthèse d'humour et de gentillesse est comme une bulle d'oxygène

LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE

parce que la recherche du progrès humain est un casse-tête redoutable

Le Grand Miroir !

parce que chaque événement, chaque drame, aussi singulier et personnel soit-il, se reflète dans l'histoire de l'humanité

SCALP Symbiose Culture Art Liberté Progrès

parce que je crois que le progrès passe par la culture, l'art, la liberté, le partage, le respect des autres.

 

Désolée de la duplication de ces lignes en autant de billets.

Seule change la communauté de destination.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 07:55

 les yeux dAnne-sophie

Parce que je ne peux publier le même article dans plus d'une seule communauté, ce billet tout simple pour vous dire que ce jour, ou sans doute même hier soir,  cela fait 3 ans, (le 7 ou 8 juillet 2010), que j'ai appris que ma petite nièce était entre la vie et la mort du fait de son compagnon. Elle restera dans cet état à l'hôpital jusqu'au 23 août 2010

Plus de détail et mes commentaires dans ce billet détaillé : Se souvenir d'Anne-sophie (anniversaire)

 

Les communautés avisées :

CROQUEURS DE MOTS

parce que je n'ai que les mots pour agir et que c'est un défi de taille

Doux rêveurs de Quichottinie

parce que je ne renonce pas au rêve d'un monde meilleur

Entre ombre et lumière

parce que le monde est ombre et lumière, la vie, dans toute sa complexité

La cour de récré de JB

parce que cette parenthèse d'humour et de gentillesse est comme une bulle d'oxygène

LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE

parce que la recherche du progrès humain est un casse-tête redoutable

Le Grand Miroir !

parce que chaque événement, chaque drame, aussi singulier et personnel soit-il, se reflète dans l'histoire de l'humanité

SCALP Symbiose Culture Art Liberté Progrès

parce que je crois que le progrès passe par la culture, l'art, la liberté, le partage, le respect des autres.

 

Désolée de la duplication de ces lignes en autant de billets.

Seule change la communauté de destination.

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 10:00

(ex-catégorie Le coin du crieur)     

Elle ne m'en voudra pas Quichottine de lui attribuer cette marguerite. C'est sa nouvelle idée de l'année 2013, qu'elle a lancé ICI

 

Après L'atelier de Mijoty en 2011 puis La boite à rêve dans la foulée, chacun ayant permis par leurs recettes, de réaliser un rêve d'enfant malade, Quichottine a demandé à qui voulait poser quelques mots, d'effeuiller la marguerite comme autant d'âges de la vie possibles.

Enfin pas tout à fait, l'idée de réunir des contributions autour d'un titre lui trottait dans la tête, peut-être même autour d'une fleur, mais c'est Azalaïs qui lui a donné le titre :

 

La marguerite des possibles

 

Ensuite le point final pour proposer ses textes et ou dessins a été fixé au 30 juin pour une parution à la rentrée.

Et la marguerite aurait pu avoir 100 pétales, puis 101. Finalement la marguerite aura ... 102 pétales.

 

Pour ma part, j'ai pris la résolution de mettre chaque jour 1 euro dans une tirelire que je voudrais bien sûr en forme de marguerite ...

marguerites du Cap - reduc1

 

 

Ci-contre et ci-dessous marguerites du Cap

mouche et marguerite du Cap - reduc1 800px-Leucanthemum-vulgare crop wikimedia

 

 

ci-contre marguerite de nos campagnes.

 

 

 

 

 

en bonus, un lien donné en commentaire par Emma

Si tu veux Marguerite, de Fragson

.

Partager cet article
Repost0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 10:00

 

Pour en conserver une trace quand le moment du passage à la nouvelle version kiwi de OverBlog sera inéluctable, ou que je l'aurai choisi avant. Et non, je n'ai pas trop envie d'aller voir ailleurs.

 

Pour certains Obblogueurs, la "transmutation" ne semble guère poser problème,

pour d'autres (et c'est logique, seuls ceux qui ont des problèmes le font savoir)

c'est La croix et la bannière

 

autrement dit source de grandes complications conduisant à de véritables casse-tête. (help : avec ou sans S ?)

 

Pour ma part, je ne me précipite pas et j'essaie de prendre les problèmes possibles les uns après les autres, afin de préparer ce voyage sans prise de tête.

 

Ici, pour garder le contact, les communautés auxquelles je suis inscrite au 26 avril 2013

 

Communautés

 

Dans la nouvelle version, il n'y a plus de communautés.

Une communauté, dans la version V2 d'Over-blog, c'est une sorte de club animé (plus ou moins) par un Obblogueur qui l'a créé ou qui en a pris le relais. 

les communautés d'OB ont été un formidable moyen de connaitre d'autres blogs mais aussi une source de certains casse-têtes.

 

Il a fallu du temps pour que l'on puisse désinscrire soi-même nos blogs d'une communauté qui ne convenait pas ou plus. A l'époque, c'était la personne gérant la communauté qui avait la main. Délicat voire impossible si le gérant n'était plus en mesure de s'en occuper (pour de multiples raisons). Je n'ai pas eu de mal à ce que mes demandes de desinscription soient effectuées par le staff de OB, mais cela a demandé des démarches supplémentaires (quelques courriels, ce n'est pas la mer à boire non plus), et quelques délais.

Et puis c'est quelquefois délicat d'expliquer que l'on s'est trompé, que la démarche de cette communauté-là ou l'optique, ou l'orientation, ne convient pas.

J'ai regretté l'évolution d'OB qui a supprimé la possibilité d'accéder à la liste des blogs inscrits dans une communauté. Seuls la ou les gérants on accès à cette liste.

J'ai regretté aussi, souvent, qu'en théorie seuls les blogs d'Over-blog pouvaient faire partie d'une communauté et j'ai apprécié les stratégies de contournement des uns et des autres.

 

En tant qu'animatrice, les difficultés sont d'un autre ordre. J'ai tenté, en prenant un temps le relais des rendez-vous de l'insolite et surtout en créant sans succès une communautés sur les  coulisses et contrechamps de nos blogs. Pas douée pour ce genre d'animation, je ne suis pas fâchée d'y avoir mis fin quand OverBlog a commencé sa mue.

 

Fini, LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE pour Sherry, pour aujourd'hui. J'ai le temps de porter ma croix sur son sujet jusqu'à la fin de la semaine prochaine, nous allons encore croiser nos chemins sur OB ou ailleurs.

 

En attendant, je m'en vais continuer à transformer les quelques pages de mon blog en articles sans commentaires. Qui les lisaient de toutes manières ?

Je vérifie méthodiquement que j'ai bien sauvegardé ce qui n'apparaitra plus, en particulier mes textes libres. Ensuite, je me poserai la question : sont-ils utiles ? et après je verrai ...

.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:10

 

OyEz, OyEz . . .

 

éphéméride de ce jour

 

les alternatives aux pesticides, c'est possible !

 

Sortir du nucléaire 

 

molette-souris.JPG 
 

la molette de la souris permet de descendre (et de remonter) le long de la page pour accéder aux résumés des 15 derniers billets de ce blog

 

comment voir - reduc

Pour faciliter votre lecture 

Pour programmer à l'avance sur OB

 

Mon blog d'essai sur la nouvelle plate-forme de OB

 

Vos empreintes sur mon blog

Partager cet article
Repost0
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 23:00

 

Non, évidemment non, ce n'est pas jeudi

Ce n'est pas jeudi en poésie

Pour le dernier jour du printemps des poètes

Faire écho

à la journée mondiale de l'eau

C'était vendredi

mais c'est aussi toute cette année

La journée internationale de l'eau

 

La voix du poème pour Le chant de l'eau

La voix du poète pour la francophonie

 

 

Le chant de l'eau

 

L'entendez-vous, l'entendez-vous 

Le menu flot sur les cailloux ? 

Il passe et court et glisse 

Et doucement dédie aux branches, 

Qui sur son cours se penchent, 

Sa chanson lisse.

 

Là-bas,

Le petit bois de cornouillers 

Où l'on disait que Mélusine 

Jadis, sur un tapis de perles fines, 

Au clair de lune, en blancs souliers, 

Dansa ; 

Le petit bois de cornouillers 

Et tous ses hôtes familiers 

Et les putois et les fouines 

Et les souris et les mulots 

Ecoutent 

Loin des sentes et loin des routes 

Le bruit de l'eau.

 

Aubes voilées,

Vous étendez en vain,

Dans les vallées,

Vos tissus blêmes,

La rivière,

Sous vos duvets épais, dès le prime matin,

Coule de pierre en pierre

Et murmure quand même.

Si quelquefois, pendant l'été,

Elle tarit sa volupté

D'être sonore et frémissante et fraîche,

C'est que le dur juillet

La hait

Et l'accable et l'assèche.

Mais néanmoins, oui, même alors

En ses anses, sous les broussailles

Elle tressaille

Et se ranime encor,

Quand la belle gardeuse d'oies

Lui livre ingénument la joie 

Brusque et rouge de tout son corps.

 

Oh ! les belles épousailles

De l'eau lucide et de la chair,

Dans le vent et dans l'air,

Sur un lit transparent de mousse et de rocailles ;

Et les baisers multipliés du flot

Sur la nuque et le dos,

Et les courbes et les anneaux

De l'onduleuse chevelure

Ornant les deux seins triomphaux

D'une ample et flexible parure ;

Et les vagues violettes ou roses

Qui se brisent ou tout à coup se juxtaposent

Autour des flancs, autour des reins ;

Et tout là-haut le ciel divin

Qui rit à la santé lumineuse des choses !

 

La belle fille aux cheveux roux 

Pose un pied clair sur les cailloux. 

Elle allonge le bras et la hanche et s'inclina 

Pour recueillir au bord, 

Parmi les lotiers d'or, 

La menthe fine ; 

Ou bien encor 

S'amuse à soulever les pierres 

Et provoque la fuite 

Droite et subite 

Des truites 

Au fil luisant de la rivière.

 

Avec des fleurs de pourpre aux deux coins de sa bouche,

Elle s'étend ensuite et rit et se recouche,

Les pieds dans l'eau, mais le torse au soleil ; 

Et les oiseaux vifs et vermeils 

Volent et volent, 

Et l'ombre de leurs ailes 

Passe sur elle.

 

Ainsi fait-elle encor 

A l'entour de son corps 

Même aux mois chauds 

Chanter les flots. 

Et ce n'est qu'en septembre 

Que sous les branches d'or et d'ambre, 

Sa nudité 

Ne mire plus dans l'eau sa mobile clarté, 

Mais c'est qu'alors sont revenues 

Vers notre ciel les lourdes nues 

Avec l'averse entre leurs plis 

Et que déjà la brume 

Du fond des prés et des taillis 

S'exhume.

 

Pluie aux gouttes rondes et claires,

Bulles de joie et de lumière,

Le sinueux ruisseau gaiement vous fait accueil,

Car tout l'automne en deuil

Le jonche en vain de mousse et de feuilles tombées.

Son flot rechante au long des berges recourbées,

Parmi les prés, parmi les bois ;

Chaque caillou que le courant remue

Fait entendre sa voix menue

Comme autrefois ;

Et peut-être que Mélusine,

Quand la lune, à minuit, répand comme à foison

Sur les gazons

Ses perles fines,

S'éveille et lentement décroise ses pieds d'or, 

Et, suivant que le flot anime sa cadence, 

Danse encor 

Et danse.

 

Émile VERHAEREN*

Recueil : Les blés mouvants

 

*Émile VERHAEREN, 1855 - 1916, poète belge flamand d'expression française

 

ruisseau de ruelle - reduc

 

et aussi en poésie Ecoutes le murmure des fontaines, tentative de traduction de Clemens Brentano

en réflexions  Eau potable ? nouvelle édition

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 11:30

 

Mon autre blog, je l'ai appelé tout simplement jeannefadosi

 

Tout le monde ne peut pas y déposer des commentaires, pour des raisons techniques qui dépassent ma compréhension du problème.

 

C'est le cas notamment lorsque l'on utilise le navigateur Internet Explorer.

 

Si vous venez commenter ici un article de cet autre blog, soyez gentil de préciser le titre de l'article commenté.

merci

voeux 2013 reduc

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères