Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 07:00

un des rares billets de mon éphémère communauté coulisses-contrechamps et contre-chants

 

Commentaires déposés sous le défi n°65 et mes réponses. Juste l'envie de les partager avec vous et de vous en remercier;

corolle en pluie - reduc1

Belle écriture , bravo .

Belle semaine.

Commentaire n°1 posté par Marilène

 

merci. Je me suis glissée dans ces deux personnes.

belle semaine aussi

 

Touchant de vérité...  Une maladie qui s'appelle l'oubli et qui elle ne vous oublie pas jusqu'à la mort.... Merci Jeanne

Commentaire n°2 posté par jill-bill

 

J'ai essayé de me glisser dans la tête et le coeur de mes personnages. Je n'en suis qu'aux oublis immanquables qui viennent avec l'âge. Mais les témoignages (et ma soeur Jacotte, atteinte d'une maladie proche de celle-ci) nous permettent d'être sensibilisés à son existence.

La Belgique me semble-t-il est mieux organisée pour prendre en charge ces malades et leur entourage.

 

Je ne sais pas pourquoi ton texte me fait pleurer ce matin... mais c'est comme ça.

Une maladie que pourtant je n'ai pas encore dans mon entourage.

 

Peut-être une maladie qui me fait peur.

Je t'embrasse. Passe une belle journée.

Ton texte est sublime.

Commentaire n°3 posté par Quichottine 

 

On en a parlé de façon émouvante récemment. Ma soeur Jacotte est atteinte de la maladie des corps de Lewy, qui lui ressemble sur le plan de la mémoire et de caractère. C'est une invalidité difficile à accepter et une mise à l'épreuve pour l'entourage.

Belle journée Quichottine. Je t'embrasse

 

Texte émouvant, merci. Ainsi va la vie...

Commentaire n°4 posté par Marie de Cabardouche

 

Ainsi va la vie, plus dure pour certains ...

 

 

Ah qu'il est beau ce texte !!!!

 

Des moments bien précieux.

 

Gros bisous Jeanne

Commentaire n°5 posté par harmonie37

 

Les malades n'ont pas besoin que de soins et les soignants le savent bien qui souffrent de ne pas avoir le temps trop souvent !

 

 

J'aime bien la façon que vous avez toutes d'amener ces mots dans un texte..

 

Chapeaux mesdames. Bonne journée avec bises

Commentaire n°6 posté par patriarch

 

A transmettre à notre capitaine Tricôtine ...

Merci pour nous tous et bises et belle fin de journée Patriarch

 

 

Bonjour Jeanne,

Par la tristesse  et la terrible vraisemblance  de ton récit, tellement  poignant où les mots imposés trouvent si bien leur place, je me suis laissée envahir et ne me suis même plus rendu compte tellement c'était prenant qu'il s'agissait d'un défi.

Bises

Dominique

Commentaire n°7 posté par Dominique

 

Je me suis glissée dans le coeur de ces deux personnes et ma plume a tricoté presque seule cette histoire ...

 

 

Ton vagabondage, comme tu dis, t'a menée à nous raconter une histoire qui malheureusement conte une situation de plus en plus fréquente ! en sommes-nou protégée ? nul ne le sait !

Bisous et merci !

 

Commentaire n°8 posté par Monelle

 

C'est une maladie dont nous ne sommes pas à l'abri et dont la prise en charge, en France, est encore bien insuffisante à tous points de vue.

 

 

Magnifique défi !!! superbe texte et une cause défendue qui en vaut vraiment la peine. Bisous

Commentaire n°9 posté par Elo 

 

Une maladie dont la prise en charge est insuffisante et dont on n'a pas trop envie d'en connaitre certaines des causes environnementales, ce qui permettrait de faire de la prévention

 

 

excellente participation accrochée à un sujet que l'on évite trop parfois. Merci pour ce joli texte. bon lundi

Commentaire n°10 posté par Sherry le 03/10/2011 à 16h20

 

je l'ai faite avec mon coeur ...

 

 

Tu touches de près un sujet qui est bien d'actualité et qui fait peur, très émouvants le fil de tes mots !

Commentaire n°11 posté par ABC

 

C'est un sujet qui fait peur et à juste titre car pour l'instant, la prise en charge n'est pas au top et l'entourage doit être solide !

 

 

très poignante, cette histoire si bien contée.

Il nous faut tous aborder ces problèmes, d'abord pour les parents, et puis un jour, ce sera notre tour..

Belle soirée à toi,

bises

Commentaire n°12 posté par m'annette

 

Ce n'est pas inéluctable pour ce qui est des maladies de la mémoire, même si la mémoire en perd avec l'âge. Mais la dépendance peut-être. Et les solutions auxquelles nous conduit l'organisation de nos sociétés modernes ne sont pas souvent glorieuses.

Ceci étant, je me refuse aussi à idéaliser le passé des "vieux".

 

 

Bonsoir Jeanne, tu as produit un magnifique texte au fil de ta plume, émouvant et fort à la fois !! Cette jeune infirmière qui se dévoue pour reculer l'heure de la faucheuse... Bravo ! j'ai manqué ce merveilleux téléfilm dont tu parles avec Clémentine Célarié j'espère qu'il sera rediffusé dans peu de temps !! gros bizzzoux du soir  merci Jeanne pour cette merveilleuse page que je n'oublierai pas

Commentaire n°13 posté par Tricôtine

 

Je ne sais pas quand il sera rediffusé mais c'est vrai que c'était un bien joli film, émouvant et pas du tout larmoyant.

 

 

ah joli tableau au fil de la vie lorsque le tissu s'effiloche

Commentaire n°14 posté par C comme Corinne

 

Oui, j'imagine qu'on a cette impression d'un tissu qui s'éffiloche, belle et juste image.

 

 

C'est une belle et triste histoire; j'ai vu le téléfilm l'autre soir . C'est un peu inquiétant de savoir qu'il y a de plus en plus degens atteints par cette maladie Bisous

Commentaire n°15 posté par fanfan

 

Il est bon parfois de laisser vagabonder sa plume. Elle t'a menée à nous offrir un texte où l'émotion se mêle au jeu d'écriture. Bravo !

Commentaire n°16 posté par Rébecca

 

Poignant et malheureusement trop près de la réalité.

Merci

Commentaire n°17 posté par LCS

 

Je viens de découvrir votre site.. je suis agée et surprise de découvrir toutes les possibilités..  toutes les portes qui s'ouvrent devant moi par l'intermédiaire de ces croqueurs de mots.. gloutons ! Vous êtes venue chez moi, et j'ai été... honorée de votre remarque sur le petit défi fait avec tant de plaisir ! Je suis bouleversée par votre texte que je viens de lire, les larmes aux yeux. Vous avez  décrit la maladie .. cette maladie de la vieillesse avec les mots du coeur. C'est un bonheur pour moi de tenter d'être près de vous.

Bisous doux de M'moizelle Jeanne

 

Commentaire n°18 posté par jeanne (ce n'est pas moi c'est M'zelle Jeanne)

 

Bonjour Jeanne

un très beau texte sur ce sujet pour le moins douloureux. Mémoire, dépendance, peu de moyens et indifférence ... Que deviendrons-nous ?

Merci pour ce texte poignant et ses questions.

Gros bisous à toi

 

Commentaire n°19 posté par Hauteclaire 

 

C'est sûr que pour garder le moral il vaut mieux ne pas se poser trop de questions sur l'avenir ...

 

 

Ton texte est très émouvant.

Commentaire n°20 posté par Lilie-Norlane

 

C'est un sujet qui m'interpelle et je n'ai pas de solution ...

 

 

que dire à part chapeau, je suis bien incapable d'en faire autant! bises

Commentaire n°21 posté par Stacia 

 

Tu ne peux pas dire cela si tu n'as pas essayé. Après, il ne faut pas se forcer à ce qui n'apporte pas de plaisir, du moins quand on se donne soi-même des obligations. Dans la vie courante, il y a des tâches ennuyeuses qui sont nécessaires, comme sortir les poubelles les soirs de ramassage ... Chacun fait des choses que d'autres ne savent pas faire et on se complète ...

 

Quelle magnifique vagabondage Jeanne! Je suis très émue à la lecture de ce très beau texte écrit avec sensibilité... Cette maladie est terrible, tant pour les patients que pour leur entourage et tu viens de leur rendre à tous un bel hommage! Bravo.

J'ai manqué de temps pour participer à ce défi mais je sens bien que je n'aurais pas eu une si belle inspiration, merci! 

Commentaire n°22 posté par Féline 

 

Merci Féline. Je viens de découvrir ton blog et je ne suis pas étonnée que tu sois sensible à ce sujet de notre temps. (mais pas seulement, il est plus visible comme bien d'autres maux)

On est inspiré par ce qui nous interpelle de près ou de loin. Je témoigne ici en tant qu'entourage, même si je ne suis pas en première ligne. Mais j'ai toujours été éponge, (et réciproquement) de ce que peuvent ressentir mes proches, ici ma soeur Jacotte.

 

      quel magnifique vagabondage, pardon pour la faute d'orthographe sur précédent message; aïe, un peu de fatigue ce soir! Amicalement

Commentaire n°23 posté par Féline 

 

Je n'avais même pas remarqué l'erreur. D'ailleurs, pourquoi est-il masculin le vagabondage ?

 

Quoi de plus terrible que de devenir ce "voyageur sans bagages " ? Merci de nous rappeler que demeure la tendresse.

Commentaire n°24 posté par Catheau 

 

Je ne sais pas. Paut-être d'être coupé du monde (syndrome d'enfermement) et de garder pourtant toutes ses facultés mentales intactes. ... Quand personne ne le remarque

La tendresse oui, indispensable et garder un regard d'humain sur un autre humain.

 

      Bonsoir Jeanne,

Dans mon parcours blogs à part de ce soir, je venais de chez Hauteclaire, me souvenant que tu étais passée chez moi, et c'est les larmes aux yeux que je termine ton récit réaliste d'un être atteint par cette maladie qui dévaste la mémoire et l'intégrité. Pourquoi cette sensibilité devant des mots justes et réalistes. Ma mère en était atteinte. Et cela m'a ravivé ces moments jusqu'à la fin. Nous n'oublierons jamais que nous avons eu la chance d'être reconnus distinctement ce qui n'est pas le cas lorsque la Faucheuse s'attarde sur d'autres lits. Je te suis reconnaissante de cet instant imprévu et profond suscité par un défi des croqueurs de mots auquel d'ailleurs je n'ai pas participé. Suzâme

Commentaire n°25 posté par Suzâme 

 

Merci de ce témoignage, Suzâme. Les mots des uns et des autres si ils peuvent servir à donner du sens à ses expériences, c'est ainsi que j'ai souvent conçu la lecture puis l'écriture.

Mon stylo m'a conduit là. Ce n'est pas un hasard et sans doute la réunion de sensations auprès de plusieurs personnes en fin de vie. Même si ma soeur Jacotte est au coeur de mes pensées.

 

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 22:00

 Eh oui* ! la ligne des 1000 et des 10 000 a été franchi cet après-midi.

A 16h30 (me dit mon admin de OB) sur un commentaire de Erato.  posté sous le 999ème article

 

Patriarch, dont la venue régulière m'encourage depuis longtemps à continuer, est venu juste avant, poster le 9 999ème commentaire sous le 1 000ème billet.

 

C'est un hasard si j'ai ouvert mon ordi au moment où s'affichait le chiffre ron des commentaires. Je n'ai pas gardé les yeux rivés sur l'écran, rassurez-vous. J'ai profité des rayons du soleil pour passer une bonne partie de l'après-midi dans le jardin, avec les chiens de mon fils qui en étaient tout heureux.

 

Je ne vais pas arrêter mes billets maintenant. Il y en aura mille et deux, mille et trois etc ...

 

* et en bonus, il y a une devinette à la fin du billet, c'est la raison pour laquelle je modère les commentaires aujourd'hui

 

1000-articles.jpg

 

10000-commentaires-1.jpg

 

J'avais fait un billet exprès pour le centième commentaire, c'était le 2 juin 2009 : Un grand merci

J'ai laissé passé le millième commentaire car la qualité de nos échanges m'importent bien plus que la quantité. 

 

A toutes et à tous qui passez un peu beaucoup tous les jours ou presque, ce blog existerait peut-être sans vous, mais sûrment pas avec ce qui en fait le plus souvnet sa substance.

 

A toutes et à tous, je vous dis et redis un Grand merci !

 

merci-pour-vos-coms.jpg

 

A toutes et à tous, je promets de raffraichir ma page Vos empreintes, il en manque plein !

 

 

Et maintenant ... Je continue ?   oui!!!

 

A propos, j'utilise depuis au moins soixante ans Oui et je viens tout juste (merci les mots fléchés) de découvrir d'où vient ce oui. 

 

C'est tout simple !!! Le savez-vous ?

 

NB je mettrai les commentaires en mode valider avant la publication, histoire de maintenir un epu de suspense pour les visiteurs qui ne le savent pas non plus.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 10:00

classé initialement dans coulisses, contrechamps et contre-chants 

 

coeurvegetal4 - reduc

"Vos mots"

 

Une petite icône sur ma page Ob ouverte sur le contenu d'un article, 

 

Une petite icône qui jusqu'à présent n'aboutissait nulle part. Par négligence ...

 

Pärce que j'entreprends des chantiers que je finis rarement.

 

Parce que je me demandais s'il n'y avait pas redondance avec :

 

Un p'tit salut ?           ou même               Présentons-nous

 

"Billet" ...

 

Quand j'ai créé mon blog en juin 2008, au mot article j'ai préféré le mot "billet".

 

Sans penser qu'un billet c'est aussi un morceau de papier représentant une somme d'argent ou un droit de participer à (billet de train, billet de spectacle, billet de loterie). 

 

Non, j'ai juste pensé "petit mot", message écrit, lettre, puis article d'humeur, tels qu'on en voit dans les journaux,  ceux qui sont un peu en marge, au début en édito ou à la fin, sans rentrer dans une catégorie précise, qui s'adresse directement à son lecteur, tressant, par delà la distance et l'anonyme, un lien personnel, familier, ne serait-ce que quelques instants.

 

Mais aujourd'hui, j'ai reçu un message (par le contact message d'OB) dans ma boite aux lettres électronique de M'amzelle Jeanne (ce n'est pas moi !) que, comme elle, je ne sais où classer sinon dans ce recueil évoqué et jamais mis en service.

 

Ce n'est pas juste un salut (qui quelquefois se fait surtout annonce pour son propre site). Ce n'est pas une présentation, nous les avons déjà faites.

 

J'ouvre donc cet espace qui vous permettra peut-être de déposer vos mots à propos de mon blog, ceux qui ne concernent pas un billet en particulier ou qui vont au-delà.

 

Qui m'eut dit ce chemin parcouru sur la Toile en plus de trois ans, à cette saison où j'apprivoisais cet espace de récréation sans en soupçonner encore les chemins de partage et de réflexion sur lesquels il m'emmenerait.

 

Je pensais que ce serait juste une évasion solitaire, comme la lecture. Une bulle, une soupape dans une vie plutôt morose.

 

J'y ai rencontré d'autres façons d'échanger (je n'aime pas ce que la modernité a fait du verbe "communiquer") qui, si je ne connais pas de visu les blogueurs, n'a pourtant rien de virtuel (c'est-à-dire imaginaire).

 

Une autre définition de l'espace et du temps.

(à condition que cet espace temps ne devienne pas exclusif du quotidien et laisse à la vie en chair et en os la part belle)

 

Un grand merci pour ce temps passé ensemble et j'espère bien qu'il se prolongera encore dans cet esprit stimulant et souriant, dans la diversité des pensées et dans la controverse quelquefois, et toujours dans le respect de l'autre, de tous les autres.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 14:55

 

bucheron détail bois - reduc

 

bucheron détail homme - reduc

 

bûcheron pensif reduc

toile de Maria balan, 1977

Maria Balan faisait partie des artistes du village de peintre naïfs d'Uzdin, un village roumain au nord de Belgrade, dans l'ex-Yougoslavie. Elle est décédée.

 

Début 2009, dans mon billet Pensées vagabondes (I), j'écrivais :

Assurément, en son hiver, le bûcheron n'a pas besoin du savoir des savants

pour penser en philosophe

 

Ce qu'Elo complète dans Le bûcheron par  ... (je résume)

et agir en sage.

 


Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 14:45

Belle idée, généreuse et pleine d'espoir sur les peut-être !

 

Comme d'habitude, j'ai laissé passer cette idée lancée par Peneloop et Leïla pour SCALP

 

Non, ce n'est pas une communauté de coupeurs de tête, ni même de cheveux, sauf éventuellement, à couper les cheveux en quatre.

 

Ici SCALP signifie Symbiose Culture Art Liberté Progrès

Un nom paradoxe, un oxymore pour une expression d'un seul mot : on ne peut faire plus concis. On ne peut mieux résumer la complexité du monde ...

 

Le jour du ...

Pendant longtemps sur mon blog, j'ai essayé de mettre en évidence La journée de ceci ou de cela, avec à la fois l'envie de mettre en lumière la cause éclairée ce jour-là, et un regard décentré sur cet amoncellement de jours qui brouille les messages et mêle tout dans un magma indigeste.

 

Sans compter qu'à chaque fois que c'était pertinent, de mon point de vue, j'ajoutais que notre vigilance sur  ... devrait être de tous les jours et pas seulement une fois de temps en temps.

 

Lien ...

Voilà encore un de ces mots à multiples visages, tels chaînes, attachement, fil et j'en passe.

 

Lien qui unit les uns aux autres ...

Lien qui ligotte ...

Lien terminé par un noeud coulant ...

 

Samedi 1er octobre, donc, un jour comme un autre, plutôt un samedi comme un autre puisque dans la petite ville voisine, samedi est  jour de marché.

Réveil tardif, habillage vite fait, petit déjeuner. C'est plus qu'un rituel, une nécessité, avec tartines grillées et grand bol de thé.

Pas le temps de faire ma toilette. Tant pis ! ce sera pour plus tard. Un peu d'ordre dans les cheveux quand même, un coup de gant sur le visage et brossage de dents. Ca, c'est indispensable !

Marché.(j'en reparlerai)  Déjeuner. Sieste. (ben oui !). Lecture ... (j'en reparlerai)

 

Un petit tour sur les blogs ... Ferme résolution de n'y pas rester longtemps. quelques ajustements. Programmation des poésies pour jeudi prochain.

 

Réponse au courriel d'Emma (pictozoom ; &perluette ; La barbouille)

 

Des commentaires déposés ça et là dont celui-ci sur le blog d'Anne Le Sonneur, sous son poème Non !

Il est des mots qui touchent bien au-delà de la possibilité d'un commentaire ...

COMMENTAIRE N°1 POSTÉ PAR JEANNE FADOSI HIER (samedi 1er octobre)

Il est un accueil qui touche bien au-delà des mots...

RÉPONSE DE ANNE LE SONNEUR HIER (samedi 1er octobre)

Le soir descend et l'ombre me permet de mettre un peu d'ordre dans mon jardin. soulagement de constater que ce ne sont pas les thuyas qui m'ont donné cette crise d'allergie. Dialogues avec les coccinelles pour ne pas les trucider avec le taille-haie.

 

 

L'ampoule d'un réverbère vascille hésitante entre ombre et lumière. Je rentre, fourbue mais satisfaite de la besogne accomplie. Zut, je n'ai pas téléphoné à ma soeur Jacotte. Il est trop tard maintenant. 

 

Souper. Non, dîner. Je n'ai pas fait de soupe. Un peu de télé. Coucher. Quelques pages de lecture avant d'éteindre la lumière.

 

Un jour comme les autres en somme, singulier, entrelacement d'échanges éphémères et de solitude assumée.

Un jour avec de belles surprises ...

 

trois coccinelles - reduc

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 16:00

Une liste de liens est un peu frustrante : courte et lisible, il est plein de blogs que j'aimerais y inscrire, longue, il est difficile de s'y retrouver et  il manquera toujours quelqu'un.

Je vais donc faire comme je l'ai vu sur d'autres blogs, noter ici ceux qui sont venus et m'ont laissé des commentaires.
Si j'ai du courage et de l'inspiration pour la lisibilité et la présentation, j'essayerai de distinguer la dominante du blog, quand il y en a.


Si vous ne souhaitez pas voir votre nom ici, vous pouvez me laisser votre demande par le biais du contact, si tel est votre souhait.
De la même manière, il est tout à fait possible que j'ai fait des omissions que vous pouvez me signaler en commentaire ou par contact.

lettre-Apeint1.jpgABC (Détente en poésie)

Adamante

AGD (au bonheur des mains)

 Alice (afdj)

 Alinette (ou pralinette ou alinouchette)

Alrisha (Les yeux de ma vie)
Amtealty Bougnen (plyson)
Andrée (Erato)
angel uane93
Annick  de Cayenne (le blog d'Annick)
Annie (Ici et ailleurs)
Annie la marmotte
Annmary (mes p'tits papiers)
Anouk (Les ateliers d'écriture d'Anouk)
Antgresan
Archibal (cartonchineur)
Arielle (grisy bienvenue dans mon univers)
arthur kamp
art-table-deco
aurélie et louna
Auryne (Défis d'écriture)
Aurôre (broderies et bidouillis)
Aussies (Kiddo et Chamane)
Ava (connais-toi toi même)
Azalaïs (Marge ou grève)


lettre-Bpeint.jpgBabette (babeth la rêveuse)
Baby la malice (du coin de l'oeil)
Bacotte
balaline
Bataillou (reinette)
BéakimCat
Bernard (Le petit écureuil de Pau)
Bernard (Les humeurs de Bernard)
Berhed ( En Bretagne c'est Berhed ! !)
Beruthiel
Betty
bettyboop85
Bigornette (Le Bigorneau)
Bleu marine
B.O.
Brigitte Célerier (paumée)
Brunô


lettre-Cpeint.jpgCanelle56

Carambaole (point d'interrogation)
Carole (tout simplement)
Caroline K
Carolyne (Carolyne's home)
Casse-bonbec (Créativ-idees)
Cat (Cathy montier) (mon chant de vision)
catcent
Cathy montier (mon chant de vision)
Catiechris
Cécile (mes gâteaux rigolos)
Cergyrama
Céline (mon univers en couleurs)
cerisette (cerisette et l'art)
Charles Daney
Chathelin44
Chaton (Nessa)
Chipie95320
Chouchou (Sous le soleil et les azilés)
Chris (la palette de Chris)
Christiane (Mes meubles peints et moi)
Cigalette (pré aux sources)
 Clémentine (Clémentine Séverin)
Cline (le monde de Cline)
Coco (juste une petite photo)
Colette (Coldu Curiosités créatives)
cookers
cosette (les causeries de cosette)
Crépusculine
Cricket1513

 cricricat (fimofotofolie)
Croc (Humeurs de Croc)


 

lettre-Dpeint.jpgDame de choeur


Dana (La tribu de Dana)
Dany58
Dany (la mia africa)
DanyBoy (Blag-apart)
Debam (Au fil des quatre saisons)
Deconinck Roland (La belle nature en photos)
Decrypto (L'ile aux songes)
Delphine (le petit monde de Delphine)
Denis (squashariège)
Diablottin
Didi (la fée crochette)
Didier (espace insolite)
Djemaa Pascal
Dolus1 (Milfontaines)
Dom (Creativadom et ses lundis arc-en-ciel)
Domino (Bienvenue chez moi)
Domie de la Réunion
Dominique (Antidotes)
Dulce (le jardin de mes pensées)

lettre-Epeint.jpgEglantine (quai des rimes)

Eglantine-lilas (mere-grand)
Elephant gris (barissements à première vue sur des céramiques)

Elo (Confidences d'une libellule)

Emma (pictozoom ; Eperluette ; La barbouille)
Embrune
Enriqueta (les mots offerts; les métamorphoses d'Enriqueta)
Erato (prendre le temps)
Eric (Tristan Entrez donc)
Espériidae (Yrys quand la poésie sans mot)
Esthète78 (à faire et à mesure)
Eva48
Evanounette (l'atelier d'Evanounette)
Evy (Sirène)


lettre FpeintFabienne (le blog de Poussières d'étoiles)

Fabienne (bonheur de lire)
fab (titefab)
Fanfan (journal d'une retraitée)
Fango
Flo (la petite Ardéchoise)
fm-ere
Francine (pré aux sources)
Fransua
Fresita Roja


lettre GpeintGazou

 Geraldine (notre vie en Guadeloupe)
Gillou (le blog de Gillou sport et loisirs Gillou Bone)
Gypsy



lettre HpeintHarmonie37
Hauteclaire (Des mots et merveilles)
Hélène (Le calame et la plume)
Hookinette



lettre IpeintIndya
Iris (Au pays des fleurs)
iriwin (Le blog de chat-tout-gris)
Isa (Zabilou)
Isabelle
Isabelle Cassou (Baigneuse en devenir - dépressive utopiste)


lettre JpeintJackie (Ombre et lumière exarc-en-ciel)
Jakline (Lignes de fuite)
Jaffy-Fleur de lys
Jaly (Le petit monde de Jaly)
Jean-Jacques (Un jour en France)
Jean-Marc (Imagine - vision)
Jean-Marie (la traversée de la passion)
Jean-Pierre (Mes écrits vains)

Jill Bill

Joëlle Chen
jojoespoir
jucréation
Juliette (Le monde de Juliette Beaudroit)
Justyne

lettre KpeintKahouette
Kat (Au joyeux bazar)
Kerfon le Celte
Ker Mary
Kri
Krismalo
Kynsc Art


lettre LpeintLaety87
Lajemy
L'As (l'As Créations)
Laura Vanel-Coytte
Laure H (Educadurable)
la fourmi (dorémi la fourmi)
la Renarde
L'Ecriveilleuse
L'écrit-vain ? (il-n-est-jamais-vain-d-écrire)
Le Pierrot
liedich
Lili (les déclics de Lili)
Lilie   (L'ile de Lilie) Norlane Deliz
Liliflore
lilounette (Au fil des jours chez Lilounette)
Lilounette est à suivre chez Mamylilou (rêveries)
Linou (linou88)
Littorine (l'autre bigorneau)
Liza Grece
Lmvie (motspourmaux)
Loïc de Trigon (Les racines de l'esprit)
LoElAxstEr
lolytine
Loralie (ange et démon)
Lou
Lyly Jane (Lyly from Beverly)

lettre MpeintMarc de Metz
Maelis
Mahina (Adichat)
Maître Po
Mainverte
MaiRym
Majorelle (Au jardin de Miss Majorelle)
Malika (tableau peinture)
Mam'elix (Au pays de l'ardoise fine)
Mamylilou (Linounette Rêveries ex au fil des jours)
Mamylou
Mansfield
Maous Artist Défiant l'Olibrius
Marich (atelier des pensées)
Marie (c'est la vie pas l'paradis : blog fermé)
mariev (sur les chemins)
Marithé (Le temps des fleurs)
Marlou
Martine27 (Mon carnet à malices ...)
Mary (le bonheur quand même)
Maryvonne (cestmamankilafait)
Mathéo
MCD
Melly (Out of Moorea/fameuse famille)
mengs-zhi (Voyages en écritures)
Méréthide (Strips-tease)
Michel Auriac
militaire29
Mimi (Bienvenue sur Ile sereine)
Mimimarigny
miregi (par les chemins)
Miss28
mme pattat (le deversoir d'orage)
Mom (Mom79)
Monelle
Monique Chartrain (placomusophilie)
Mouffles
Muriel (au fil du talent)
Muriel93

lettre NpeintNadège (Aquatyka)
Nadia vraie
Nane (aux bonheurs de Nane)
Nath (mon site à moi)
Nefertiti (Double-moi voyage en images)
Nessa (Chaton mademoiselle biotupp)
Nettoue
Nickyza (La caverne des mots)
Nicole (Au fil d'un songe)
Nicole Fleuret
Nicole tonnelle (Nicole, Nini56)
Ninon Dorêve (les mots- vagues)


lettre OpeintOdettef (une âme de poète)
Oxygène (les chroniques d'Oxygène)


lettre Ppeintpaddy
Patrick (Mes photos)
Patriarch
Pascale la tricotineuse (tricots malins)
Pauline (Aussies)
Perfecta (De blog et de broc)
Philae
Picardine (debam au fil des quatre saisons)
Pierre
Plume (La plume de Giacometti)
Pralinette

lettre QpeintQuichotine



lettre RpeintRedSilverJon
         reinette (poésies et histoires de reinette) 
         Rem (par vents et marées)
         Renard (Feelings)
         Robinson
 Roby


lettre Speint2Sabrina (la vie passe)

Sandrine
Sarah frane
Sarang (poésies de Sarang)
Sartan83 (le potager d'idées)
sepdebeck (sepdebeck de Colmar)
Sergio (MIZOPOIN)
Seveuhreen (Une vie à trois)
Sherry (Sherry en pays breton)

Solange (Le blogue de Gran-Mère)

Soliane (les trésors de Soliane)
SOLYZAAN
Sophie (La petite maison dans la prairie)
Sosso (Atelier de Sosso)
Sylvie (Photos d'Anjou et d'ailleurs)
Sylvie le Hérisson

 

 

lettre Tpeinttanette (pigeonnier resplendy)

Tata Tounette 62 
Tétrao
Théia
Thyflo (Flo et Thierry l'envol du papillon)
Tiff (le blog de Tiffit)
Tilk
Tine
Titefab (le monde de Fabienne)
Tissuline
Toum (toumaï)

Tricôtine (Néon&tricôtine ; Tricotinobulles)
Tristan (Entrez donc)
Trinity (Les toiles filantes de Trinity)
Tyvie (peinture et Cie l'atelier de Brocéliande)

 

lettre-Upeint.jpgUrban (Urbanlife) blog photos

Urga (A l'ombre du banian)



lettre VpeintVal37 (Un bout de chemin en photos (OB))

Val37 (Un bout de chemin (aminus3))
Veronelle
Véronique D (vu du jardin)

Venusia (au clair de terre)
Violette la Dame mauve (Treilles 11510) (Ecrimania et peinture) (Emotions en couleurs)
Vincenzo
Violette&Capucine
virjaja
Vivi (Partage de photos)
vividecateri
Vita (LESTAIRE le blog de Vita)
Voyage-nature
v.ro (123 créa)



lettre-Wpeint.jpgWillow (GUS, le bricolo)
Willow (le regard de Kuma Willow et moi)


lettre Xpeint


lettre Ypeint

Yentl (Jardin secret - jardin public)
ynomra (Armonyann)
Ysabel (Ysabel.Lopes)


lettre Zpeint

Zabilou (au coeur de ma plume)
Zip de Zoup



.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 09:00

proposée en tanka par Carambaole pour Troy Davis

 

Je ne vais pas me lancer dans cet exercice difficile sur un sujet qui ne supporterait pas la médiocrité.

juste me contenter de vous suggérer de voir ceux qui ont fait cette minute de silence pour Le Tanka faire :

Pierre, bien sûr qui en a lancé l'idée, Jill bill qui doit avoir été empereur dans une autre vie pour si bien dire à ce point-là, et Vénusia qui dit le silence assourdissant de la mise à mort

 

d'autant que les tankas (japonais) ont cédé la place aux haïkus car le droit d'écrire des tankas y était réservé à la Cour impériale

Tout manquement à cette règle était sanctionné par ...

... La peine de mort

 

Et je n'ose imaginer la brutalité avec laquelle cette sentence était exécutée !

 

Qui a dit ou écrit que nous ne sommes plus au Moyen-Âge ?

Franchement, j'en doute souvent !

 

Et si vous ne savez pas encore ce que j'en pense, mon billet du dimanche 18 septembre 2011 Un anniversaire contre la honte vous éclairera.

 

cadran solaire Magny-en-Vexin - reduc1

.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 09:30

Alors là Jeanne, pour un scoop, ...

 

Oui, ce phénomène naturel n'aura pas échappé à tous ceux qui se trouvent actuellement dans l'hémisphère nord.

Car oui, ce phénomène ne concerne actuellement que la moitié de la planète. Et encore, je suppose, sans l'avoir constaté sur place, qu'il ne devient signifiant qu'en deça ou au delà* d'une certaine latitude.

 

Déjà que le moral était plombé par la fin de l'été, la rentrée, les feuilles d'impôts,  la crise des ...

 

D'accord, Septembre est la prémisse des longues soirées d'hiver, du froid, des ...

 

Mais c'est aussi la perspective des fêtes de fin d'année. 

 

- Déjà ? Les gondoles des magasins sont encore pleins de cahiers et de classeurs. As-tu déjà vu l'installation des rayons de jouets pour le père noël ?

 

Non, bien sûr, pas encore. En tous cas pas ici. Car je me souviens en avoir vu installés dès la fin août de l'autre côté de l'atlantique.

 

- Vraiment ?

 

Vraiment. C'était il y a vingt-cinq ans. Je ne sais pas si c'est toujours le cas aujourd'hui.

En revanche, je sais de confidence que le père noël aura bientôt fort à faire et que dans son domaine, on commence à organiser très sérieusement cette période féérique pour les enfants.

 

- Comment tu sais ça toi ? es-tu donc dans ses petits papiers ?

 

Pas exactement, d'ailleurs, je n'ai pas de petits enfants qui s'émerveillent du père noël. Et je ne crois pas que celui-ci puisse venir à bout des difficultés de mes enfants.

 

Cependant, on me sait un peu passeuse de messages et j'ai en reçu un hier d'un de ses lutins.

 

- Un lutin de Quichottine ?

 

Non, Quichottine m'adresse elle-même ses messages, un lutin du père noël !

Je vous en avez parlé au tout début de cette année, notamment dans Architectures en minuscule.

 

C'est sous ce billet qu'il m'a déposé ce message dont je me fais volontiers le relais :

bonjour et merci d'avoir parler de mon village miniature de noel et de mon blog en meme temps des aujourd'hui (16 septembre 2011) découvrez les coulisse du montage et de l'instalation des illuminations de noel pour l'éditions de décembre 2011 aujourd'hui en fin de journée et plusiseurs fois par semaine je posterais pleins de photos du montage  et ce jusqu'au jour J

a bientot  et encore merci

Commentaire   posté par vincent

 

 

2959615685 1 5 kuNPo25R

Un clic sur l'image pour vous rendre sur le blog de Vincent

 

* je ne sais pas lequel des deux choisir, car si je m'en tiens à la lecture des cartes d'atlas, elles me sont toujours présentées du nord au sud, le en-deça étant plus au nord et le au-delà étant plus au sud. Par chez moi, mais pas seulement, on dit aussi quand on par en voyage, je descend (vers le sud vers les vacances, vers chez mon chez moi d'origine) et je monte (vers le nord, vers la capitale, à la ville ...)

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 16:45

L'oeil vif de notre amie Bigornette qui aime lire dans les nuages ...

 

caniche nuage de Bigornette - reduc

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 09:10

Oups ! personne n'a osé me signaler que j'avais écrit visible au singulier. J'aurais rectifié cette erreur plus tôt !

 

Pas de panique si vous me déposer un commentaire. Ils sont toujours les bienvenus et je sais que pour certains commenter est devenu la galère et que la traversée dure sur la mer de OB.

 

Mais ici, j'ai modéré les commentaires pour les besoins du petit jeu que j'ai lancé à propos du prénom du mercredi, car avec over-blog, sur un seul article, on a le choix entre autoriser les commentaires et ne pas autoriser les commentaires. C'est déjà bien que ce choix puisse se faire article par article. J'ai vu sur d'autres plateformes que la modération pouvait se proposer article par article. Chez OB, et sans doute chez d'autres fournisseurs de blogs, la modération ou la non modération est une option globale.

 

Je sais, la solution est assez facile à trouver, mais je préfère laisser le suspense.

 

Alors qui et ou qu'est Annette ? N'hésitez pas à faire vos propositions sous le prénom du mercredi

 

Belle journée à tous les aminautes !

coeurvegetalreduit2.jpg

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères