Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 06:00

 

Mam'zelle Jeanne, à la barre du défi n°117 des CROQUEURS DE MOTS nous invite à une rencontre imaginaire en un lieu commun de deux personnages d'époques différentes.

Je n'ai pas utilisé sa liste mais procédé selon ma fantaisie.

 

Nous sommes en 19841, place de la Concorde4, le jour de la fête de la musique (musique s'il vous plait1)

 

- H ?

- Obelix5  H ... P ?

- Asterix P 

- Alors, Blaise, toujours perdu dans vos pensées ?

- Ah  Marylin ...

- Mais non voyons, moi c'est Hypatie2

- c'est qu'on m'avait bien dit que vous ressembliez à Marylin7

- Vous faîtes erreur, c'est Marylin qui me ressemble

- en blond platine, vous c'est la rousse flamboyante ... mais ne restez donc pas sur cette grille de métro ... et vous ne devriez pas sortir ainsi en cheveux, voyez ce qu'il vous en a coûté en 415

- quoi mes cheveux ? Seriez-vous roussiste ?

- Laissez Rousseau et ses doux rêves de sainte liberté et de bons sauvages ...

- Je ne vous parle pas de Rousseau mais de ma chevelure ! On m'avait bien dit que vous étiez un vieux barbon père la rigueur !

- Ah Marylin ... si j'osais ...

- non encore une fois, moi c'est H, na  et je suis aussi rousse que Marie-Madeleine et aussi vierge que Marie tout court. 

- H comme Hâche ou comme Herbe ?

- Rien de cela, H comme Hypatie, Hypatie d'Alexandrie, vous savez bien la mathématicienne !

- La mathématicienne! Comment se peut-il ? C'est un métier d'homme !

- Vous avez tort, Pascal3 ! mon chat savait compter jusqu'à trois

- Je voulais dire que ce n'est pas un métier de femme

- Encore mieux ! Je vous croyais dans l'admiration infinie de votre grande soeur !

- Et réciproquement ! Elle m'est toute dévouée, comme toutes les femmes devraient l'être pour des Grands Hommes tels que moi.

- Je vois ! Enfin, elle vous a autorisé à quitter la chambre ce jourd'hui. Vous dansez ?

- Vous n'y songez pas. D'ailleurs il est grand temps que je retourne m'aliter. Vous avez la partition ?

- Oui. Ce n'est qu'un début et j'hésite. Vous êtes sûr de vouloir résoudre un tel problème ?

- J'hésite, oui. D'un côté, je suis toujours en quête d'une vraie notoriété ...

- D'un autre côté, vous pensez sans doute comme moi que tout ne peut pas être révélé ... C'est ça ?

- en même temps plus personne ne s'étonne du chat de Schrödinger6.

- hmmm ! vous pêchez par optimisme Blaise, cela ne vous ressemble pas.

- Tu as raison Hypie ! laissons du temps au temps. 

- Où notre prochain rendez-vous cher Blaise ?

- J'aspire à un lieu vide et luxuriant ...

- C'est ça, au paradis perdu PP

- au Havre de l'harmonie HH, nous finirons peut-être, nous les humains, par le trouver !

- bye bye P

- bye H ... HHHHHHHHHHH PPPPPPPPPPPPPPPPPPPP

- NôÔônnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 Simon-Birch_Paintings-of-Body-in-Motion5-640x830.jpg le-penseur-de-Rodin.jpg

Simon Birch, corps en mouvement               Le penseur de Rodin

 

1. - J'ai trouvé par hasard la vidéo de Bernard Lavillers en requérant juste fête de la musique et place de la Concorde.

avouez que 1984 est plus qu'un clin d'oeil, un coup de dés de Dieu ou juste le hasard

1984, célèbre roman de George Orwell

George Orwell, écrivain et journaliste anglais, 1903 - 1950

2. - Hypatie d'Alexandrie, mathématicienne et philosophe égyptienne du IVe-Ve siècle, vers 370 - 415

3. - Blaise Pascal, mathématicien et philosophe français du XVIIe siècle, 1623 - 1662

4. - place de la Concorde, la plus grande place de Paris par sa superficie

5. - obélisque de Louxor, don de l'Egypte à la France en remerciement des travaux de Champollion ayant permis de déchiffrer les hiéroglyphes

Obelix, faut-il le présenter ? il est tombé tout petit dans la potion magique et le fidèle acolythe d'Asterix

6. - le chat de Schrödinger est une expérience de pensée en physique quantique

7. - Marylin Monroe, actrice et chanteuse américaine, 1926 - 1962

et sa célèbre robe blanche

 

Pour les prochains défis, vous trouverez le calendrier sur La coquille des croqueurs de mots, en retenant que le prochain départ sera donné lundi 3 mars à partir du blog de Lénaïg

.

Partager cet article
Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 11:00

 

Oyez, oyez les CROQUEURS DE MOTS et les autres, nouveaux venus, ou partis vers d'autres mers ...

le prochain défi sera lancé demain ... en direct de chez ... mais oui, mais c'est bien sûr ... en direct de chez Mam'zelle Jeanne

 

D'autres capitaines de quart se sont déjà portés volontaires et le calendrier en est affiché sur La Coquille.

 

Merci à Tricôtine et son néon de maintenir à flots la feuille de route et bonne continuation dans sa vie bien occupée.

 

Pour lire les Défis n°116 Jill Bill les a récapitulé en dessous de sa participation.

Un grand merci à elle de nous avoir emmener surfer sur la vague de l'acrostiche. Cela m'a valu de bien agréables lectures.

 

Ah, j'oubliais, samedi, j'ai doublé la poésie du jeudi en observant des Oiseaux dans le Désert solitaire sous les mots de Edward Abbey.

Pas de désert autour de moi, mais de drôles d'oiseaux venus se réfugier contre le mur de ma maison, à mon grand étonnement, un matin après la tempête.

 

 

avatar-blog-1170648801-tmpphpMB7iXu croqueurs

 

***

*

Partager cet article
Repost0
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 06:00

 

C'est Jill Bill qui est à la barre du Défi n°116 des CROQUEURS DE MOTS

ce lundi 10 février et les jeudis en poésie du 6 et du 13 février

 

en acrostiche sur CROQUEURS  DE MOTS en faisant causer les personnages du premier tableau proposé

 

- Commanderez-vous quelque chose Lady Loup1 ?

- Rien qu'un verre d'eau plate je vous prie.

- Orange tassée pressée pour moi, Garçon

- Que prendrez-vous avec votre eau, Virginia1?

- Un glaçon, un seul ...

 ..Et ... et ? madame 

- Une part de cette tarte aux bleuets2, et vous cher Maynard3 ?

- Rien, merci ! Juste mon cocktail

- Serré, je vois ...

 

- Désirez-vous de la chantilly sur les myrtilles ?

- Evidemment !

 

- Mais, très chère, votre régime ?

- Oh pas de leçon nietzschéenne4 ! il attendra le vôtre !

- Tant mieux ! Hep, Garçon ! ... Oui, Sir ?

- Sans alcool, le soda, et sans crème, la tarte

 

coco-0162_Valloton.jpg

Felix Valloton, chaste Suzanne, 1922

chapeau rose2

scan d'un daguerréotype autochrome des années 1920 tiré sur papier dans les années 1980

 

1 clins d'oeil à Virginia Woolf, écrivaine anglaise, 1882 - 1941

2 bleuets, sorte de myrtille spécifique de l'Amérique du Nord 

3 et à John Maynard Keynes, économiste et essayiste britannique, 1883 - 1946

4 Friedrich Nietzsche, philosophe et poète allemand, 1844 - 1900

 

Petite amusette pour illustrer qui de la poule ou de l'oeuf, quoi de l'offre ou de la demande ... ?

.

Partager cet article
Repost0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 08:35

 

avatar-blog-1170648801-tmpphpMB7iXu croqueurs

 

C'est Jill Bill qui prend la barre du Défi n°116 des CROQUEURS DE MOTS

à programmer pour le lundi 10 février à 8 heures

 

les jeudi en poésie sont laissés à notre fantaisie

 

Et puis bonne nouvelle !

trois capitaines de quart en attente de planning

mèneront la Coquille jusqu'au printemps

***

*

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 06:00

 

Je ne sais pas quel outil de hasard (si si, il a des outils ce loustic !) a utilisé Cétautomatix pour nous proposer ce défi n°115 pour les CROQUEURS DE MOTS :

Prenez votre livre de chevet ou le premier livre qui passe à votre portée.

Suivez le tableau ci-dessous pour récolter dix mots et ratatam

page N° mot N°   (voir le tableau sur la Coquille)

Ecrivez  le texte de votre défi en utilisant ces dix mots choisis au hasard

Postez votre texte pour Lundi 27 Janvier à 8 heures (programmez)

 

A côté d'une bourrique étique qui broutait la pelouse, elle était là, devant lui. Il n'en croyait pas ses yeuxUne simple citrouille. Où était passée la mythique Ferrari qu'il avait suivie le coeur en fièvre ? Avec dépit, il se résolut à tourner le dos à la vue du cerbère* qui gardait l'entrée, non sans avoir la chair de poule à l'idée de se faire courser, voire croquer. Le solide gaillard qu'il était fit bonne figure jusqu'au tournant. Dès qu'il supposa qu'on ne le voyait plus, il prit ses jambes à son cou jusqu'à un bosquet où il avait prudemment mis sa R90 grise à l'abri des regards. Rien ne bougeait au Domaine mais il préféra rejoindre la route en roue libre avant de regagner la ville et son palais. Tout prince qu'il était, il aurait bien du mal à persuader le FBI de retrouver sa princesse à partir d'une simple sandale ...

 

* 7ème, juste après "du", 6ème mot de la page 45. Je n'ai pas résisté à la tentation de l'insérer dans le texte.

 

Je n'ai pas tout à fait respecté la consigne. Ces mots proviennent ni de mon livre de chevet du moment, ni du premier livre qui est passé à ma portée mais de celui qui attendait de devenir mon prochain livre de chevet. 

 

La déesse des petites victoires, de Yannick Granneck

 

J'avais d'abord essayé avec un autre livre que je viens de finir et que j'avais envie de vous présenter mais je n'y ai glané que petits mots de liaison sans compter deux pages où il n'y avait pas de mots du tout. Ce n'est en aucun cas un critique bien au contraire. Un livre qui ne cédait pas à la tyranie du marché en ne supprimant pas les pages de respiration et d'illustration ...

Cucurbita maxima 2012 G1

photo de George Cherlinesky, versé au Domaine public via wikipedia

(clic sur l'image pour informations)

.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 08:00

 

avatar-blog-1170648801-tmpphpMB7iXu croqueurs

 

Ceux qui sont abonnés à la Coquille des CROQUEURS DE MOTS l'ont appris hier soir et je vous le dis, le néon et Cétautomatix se sont associés pour nous concocter un de ces défis ...

 

Je ne vous en dis pas plus ... Courez vite prendre connaissance du sujet et ... à vos plumes.

 

Pour la suite, Jill Bill prendra le relais la fois suivante.

Après ... ???

 

De toutes manières un grand merci à Tricôtine et son néon pour nous avoir jusqu'ici mené à chaque fois à bon port eet un petit salut à Brunô, l'amiral historique mais non canonique de la flotte des CROQUEURS DE MOTS

 

 

NB : n'oubliez pas de vous signaler en commentaire sous mon billet Pour rafraichir vos empreintes sur mon blog. J'aurais du regret, pour beaucoup, à perdre votre trace

.

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 15:35

 

115, déjà demain, depuis où ?  depuis La coquille sous la houlette conjointe de cétotomatix et Néon

116, proposé par Jill Bill aux dernières nouvelles toutes fraiches de ce dimanche soir.

 

117, 118 etc.  ? N'hésitez pas à sonner chez Tricôtine pour vous proposer de tenir la barre au quart d'une quinzaine.

Faut juste un sujet qui plaise aux tricoteurs de mots

 

Un grand merci à vous tous qui avez joué le jeu des CROQUEURS DE MOTS sans prises de tête et sans contraintes autres que le respect des uns et des autres ...

De Mansfield, qui mine de rien nous propose de libérer le génie en soi à M'amzelle Jeanne qui pense en grand et aux petits, en laissant le génie formuler lui-même ses trois voeux que je relaie avec plaisir :

- Soyiez plus conscients de la chance que vous avez,

- Osez  appréciez chaque instant de la vie, soyiez respectueux de la terre

- Songez que la vie humaine est bien courte, pensez à vos petits

 

 

Je n'arriverai pas à vous citer tous et je vous prie de m'en excuser et de ne pas hésiter à me signaler ces omissions.

 

Le défi du lundi 13 janvier :

ABC ; dimdamdom59Dominique ; enriqueta ; Fanfan ; Henri ; Jeanne FadosiJill Bill ; Lénaïg (1/2) ; Lénaïg (2/2)M'amzelle Jeanne ; Mansfield ; mariechevalier ; martine ; monelleQuichottine ; Tricôtine

 

Les jeudis en poésie :

jeudi 9 janvier :

églantine-lilas ; Jeanne Fadosi ; Jill Bill* ; mansfield ; nounedeb

 

jeudi 16 janvier :

églantine-lilas ; Jeanne Fadosi ; Jill Billmansfield

 

 

* Mention spéciale pour le repos de son petit fils

Romphaire - reduc1

Vous souveniez-vous de Romphaire, le génie de l'air ? (clic sur l'image pour le retrouver)

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 06:00

 

le-defi

Défi n°114 : "Voeux pour l'an nouveau"

( METTRE EN TITRE DE VOTRE ARTICLE POUR LA LISIBILITE)

 

Au gui l'an neuf serait l'adaptation phonétique d'une expression celte

"O ghel an heu" : "Que le blé germe"

Voeu qui a lui seul résume tous les autres, à l'aube de l'année nouvelle et des jours qui rallongent.

Si vous êtes plutôt du genre pragmatique, vous avez peut-être fait des listes :

c'est aussi l'époque des bonnes résolutions ...

 

Le défi :

Imaginez que vous avez eu un drôle de cadeau, pour noël ou les étrennes, peu importe. Une lampe vieillotte et poussiéreuse que vous vous êtes mis à frotter ... dans l'intention d'en tirer le meilleur prix en la revendant.

Imaginez que vous avez réveillé alors le génie de la lampe d'Aladin et qu'il vous a fait cadeau de trois voeux ... en s'installant sur votre fauteuil favori, bien décidé à profiter de la vie humaine, aussi imparfaite soit-elle.

A votre tour de formuler vos trois voeux en nous contant votre rencontre avec ce visiteur, dans un court texte de la forme de votre choix.

A moins que vous ne préfériez dresser une courte liste de résolutions (pas plus de dix mais ce peut-être moins, par exemple trois résolutions).

 

Postez votre texte pour Lundi 13 janvier à 8 heures

(programmez)

  COMMUNAUTE CROQUEURS DE MOTS

(si vous en faites (encore) partie, ce n'est pas une obligation)

 

 

et n'oubliez pas les Jeudis en poésie

(thème libre  pour le 09 et le 16 janvier

 suggestions imaginaire ; concret)

 

Prévenir  de vos participations par un commentaire, sous cet article et/ou sur la Coquille des Croqueurs de mots

 

Pour suivre les participations des un(e)s et des autres, je vous laisse les retrouver sur les CROQUEURS DE MOTS (pour ceux qui sont encore sur OB et qui y étaient inscrits) et piocher dans les commentaires sous ce billet, ou sous ma participation, ou sous l'avis de rappel de La coquille des Croqueurs

 

Je remercie dors et déjà les participantes et les participants. Une tendinite me gêne pour utiliser mon bras droit. (et il n'aime pas trop que je lui fasse jouer de la souris)

Mais cela ne m'empêche pas de me régaler aux lectures ...

Nan Nan inutile de faire un voeu pour me soulager, je sais que ça ne va pas passer tout seul sans une mise au repos ...

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 08:00

 

Oyez, oyez, Croqueurs de mots, qu'on se le dise et qu'on fasse circuler l'information :

 

Le défi n°114, premier de l'année 2014 des CROQUEURS DE MOTS, sera lancé lundi prochain 6 janvier depuis ce blog.

 

En attendant, c'est la trêve des confiseurs.

Oui je sais elle se termine côté boulot, inutile d'en rajouter (ajout du samedi 4 janvier)

 

Retrouvons-nous l'an prochain qui n'est plus que dans quelques jours et heures qui a déjà fait ses premiers pas et ses premières vagues

 

Prenez soin de vous et du monde !

 

sur le tage - reduc1

.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 06:00

 

Par le bout du nez, c'est le titre de ce défi n°113 des CROQUEURS DE MOTS message de commandement plein d'embruns envoyé depuis La coquille par Cetautomatix.

 

Le nez en fontaine

Anticyclone et particules

 

Là-haut un aéroplane

Rêvasser le nez en l'air

 

Senteurs océanes

Muser nez au vent,

 

1814 ou 1914

Nez de cuir et Gueule cassée

 

Nez de Cléopâtre

ou de Cyrano

 

Malheureux comme plâtre

Pauvre Pinocchio !

 

Nez écrasé sur la vitrine

Emerveillement

 

Avec un nez rouge

Le rire d'un enfant

 

Cébus - reduc

 

Le défi n°114 sera lancé depuis mon blog le lundi 6 janvier 2014

.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères