Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 11:00

 

Avec une infinie tristesse, en humble hommage à deux reporters

 

photographe en clair obscur - reduc

Reporter et ou photographe, photo en contre-jour prise à la journée d'ouverture

du Festival d'Ile de France de 2011

 

Pour mémoire 

Festival d'IdF 2013 : thème ALTER EGO, MUSIQUES EN PARTAGE, avec, au Domaine de villarceaux, voix d'Afrique du Sud

Festival dIdF 2012 : thème DIASPORAS, MUSIQUES EN PARTANCE et en ouverture à villarceaux, les multiples couleurs de la musique de NEW YORK

Festival d'IdF 2011 : thème D'UN MONDE A L'AUTRE Cette journée à Villarceaux focalisait sur les Terres de Bretagne

Festival d'IdF 2010 : thème IVRESSES Musiques entre Ciel et Terre, débutant la saison à Villarceaux avec Viva Argentina

.

et pour compléter

Festival d'IdF 2014 : thème TABOUS, MUSIQUES ET INTERDITS, avec, au Domaine de villarceaux, Colombia !

Festival d'IdF 2015 : thème AVENTURES, MUSIQUES VAGABONDES, avec, au Domaine de Villarceaux, Maroc en scène

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 14:00

 

Il va y avoir un trou d'air dans mon espace bloguesque. Plus de ses chansons du samedi et du dimanche qui correspondaient si souvent à mes goûts, plus de ses timbres avec lesquels il me faisait réviser les grands événements de l'Histoire récente ou plus lointaine ou des sciences ou des arts etc. Plus de ses commentaires quelquefois simples 

 

Bel après midi avec bises
Commentaire n°7 posté par patriarch le 22/08/2013 à 13h49

 

C'est son tout dernier commentaire sur mon blog et pour cause, auquel je n'ai répondu brièvement que quelques jours plus tard, sans prendre le temps d'aller sur son blog.

 

C'est par le Cahier à spirales de Quichottine, et encore, visité cet après-midi après ma sieste, que j'ai appris la triste nouvelle du décès de Patriarch.

 

L'ironie du calendrier, c'est qu'en début d'après-midi j'ai suivi l'émission La tête au carré de France Inter sur le thème les réseaux sociaux et l'amitié.

 

J'ai fait quelques billets ici rebondissant sur un texte que Bernard Pivot a consacré au mot "vieillir" dans l'un de ses derniers livres, Les mots de la vie

Ce sujet lui a inspiré plusieurs commentaires. Je n'ai pas prêté assez d'importance à lire entre les lignes du premier

 

Ce n'est pas l'âge qui rend vieux, ou plutôt rend la vie moins facile. Pour moi, c'est l'asbestose et la myasthénie et encore plus l'asbestose que la myasthénie que j'ai appris à gérer. L'asbestose ne se gère pas et progresse avec les années....

Tu as raison, notre génération a une belle vieillesse en vue... 

Pourtant celui de Quichottine s'inquiétant pour lui aurait dû m'alerter.

 

Il faut dire à ma décharge qu'un peu plus tard , Patriarch m'a déposé celui-ci :  

Vieillir... c'est occuper sa vie d'une autre façon que lorsque l'on travaillait. On a tout son temps pour l'enrichir au contraire.....
 patriarch l

ou encore ... 

Pourquoi ? Ne se considère t-il pas comme un vieillard.....

Bonne journée Bises
Commentaire n°6 posté par patriarch le 18/08/2013 à 09h41

nb, Patriarch parle ici de Bernard Pivot

 

Ce soir j'ai envie de rendre mon petit hommage de peu, à ce monsieur que je ne connaissais pas, mais dont les échanges, par blogs interposés, dont l'exemple de vitalité, en dépit des maux de son âge, étaient de ceux qui me permettaient de croire en la nature humaine et de continuer à dire

 

"rien ne vaut la vie"

 

A Eliane, sa femme, qu'il associait souvent à son salut dans un 

"Bises de nous deux"

A ses enfants, ses petits enfants ...

 

S'il-vous-plait, ne fermez pas son blog, pas tout de suite. Il y a dedans une mine d'informations et de témoignages.

J'ai tout particulièrement apprécié quand il évoquait ses souvenirs de compagnon, de maitre-ouvrier.

Un témoignage précieux pour les plus jeunes et tous ceux qui n'ont pas vécu cette vie-là.

 

Respect, Patriarch, Walter. Et merci.

.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 10:47

 

Hommage à alain Mimoun, né en 1921 près d'Oran décédé le 27 juin 2013 à 92 ans.

Ayant réussi son certificat d'études primaire avec mention bien, la république lui refusa la bourse d'études qui lui aurait permis de devenir instituteur et de former combien d'élèves ...

Gravement blessé au pied pendant la campagne d'Italie, en janvier 1944, il échappe de peu à l'amputation.

Après la guerre, il est garçon de café tout en s'entrainant à la course de fond dont il devient dès 1947 un des grands.

 

MimounZatopek.jpg

Emil Zatopek, grand marathonien, son grand rival et ami, félicitant Alain Mimoun qui vient de remporter le marathon aux jeux olymapiques de Melbourne en 1956.

Liens : 

L'athlète français du siècle

Alain Mimoun - wikipedia

Alain Mimoun - l'Equipe

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 15:47

 

Pour le plus grand désarroi de sa famille de ses ami(e)s, de ses camarades étudiants, de ses camarades militants ...

 

Clément Méric, étudiant de 18 ans en première année de Sciences Po Paris, syndicaliste et militant anti-fasciste, battu à mort hier vers 18 heures en plein Paris par plusieurs extremistes fascistes est décédé.

 

pensée2

 

et pour que l'on puisse dire un jour prochain, le plus proche possible :

 

Plus jamais ça !

.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 09:00

 

A l'attention de Fanfan qui pilote le Défi n°103 des CROQUEURS DE MOTS,

 

à écouter jusqu'au bout :

L'hommage de François Morel à Georges Moustaki dans sa chronique du vendredi sur Fance Inter

 

Difficile de faire plus bel hommage à ce chanteur, à cet homme que j'apprécie énormément.

 

Pour aller plus loin France Inter lui a consacré une soirée-hommage entière jeudi 23 mai, que l'on peut réécouter  et un très beau dossier.

 

 

Hier en complément de mon billet pour la poésie du jeudi, j'ai rajouté ceci :

 

Je me souviens du récital de georges Moustaki à Laval dans les années 1975. 

Je me souviens aussi, plus tard et bien trop rarement l'avoir entendu chanter l'intégralité de cette merveilleuse chanson :

 

La rose de Baalbek

[...]

Oh ma rose
Désarmée
Au sourire
Mal-aimé
Ton regard
M'a éclairé

Quand viendra le temps
Où nous irons très loin
Chercher l'amour et la sérénité
Dans ce jardin
Dans ce jardin
Dans ce jardin

La Rose de Baalbek, (1972) paroles et musique de Georges Moustaki

 

rose au passé plat empiétant - reduc

broderie par ma soeur Jacotte d'après une rose de Redouté

 

Georges Moustaki, auteur compositeur interprête, 1934 - 2013

Baalbek, ville du Liban, ville historique greco-romaine

François Morel, acteur, scénariste et chanteur français

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 16:00

 

Voilà un très vieux monsieur qui a traversé tout le XXème siècle ou presque. Né dans le milieu de la première guerre mondiale, sa dernière oeuvre a été créée au début de cette année 2013.

 

Que dire de plus sinon qu'il a été de ceux qui ont su mettre en musique les sons de ce monde en évolution.

 

comme dans Métaboles par exemple créé pour orchestre en 1964

 

J'aime aussi en cette première journée e la Fête de la nature, sa Sonatine pour flûte et piano.

 

mai-2013---reduc.JPG

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 16:00

 

Henri Caillavet, un autre grand résistant, a tiré sa révérence le 27 février 2013, le même jour que Stéphane Hessel.

La nouvelle ne m'est parvenue que vers la fin de l'après-midi. Plus le temps d'un article et je ne voulais pas "pousser" (puisque telle est l'éphémère sur la Toile, une information chassant l'autre au lieu de les fédérer) l'hommage à Stéphane Hessel par l'hommage à Henri Caillavet.

 

Françoise Seligmann, une autre grande figure de la résistance s'est également éteinte ce 27 février 2013. Nous en aurions rien su tant elle est retourné à la discrétion de l'anonymat si Bernard Guetta, à la fin de sa chronique ne l'avait pas associé à ses hommages sur France Inter vers 8h20.

 

« Un mot encore, Patrick, sur un tout autre sujet. Stéphane Hessel est mort hier. Il n’y a rien à ajouter aux innombrables hommages qui lui ont été rendus si ce n’est que cet inlassable combattant de l’espoir et de la dignité humaine mériterait, oui, absolument, un hommage national mais une autre figure de la résistance, moins connue mais tout aussi noble, s’est éteinte le même jour.  

Elle s’appelait François Seligmann, elle était haute comme trois pommes, mais ce tout petit bout de femme dont je m’honore d’avoir été l’ami depuis mon adolescence avait eu, pendant l’Occupation, le courage et l’audace d’un chef de guerre. Jusqu’à son dernier souffle, cette disciple de Pierre Mendès France, était restée fidèle à son exigence de justice et de fraternité. C’était une grande dame, une femme d’action, une femme d’exception. »

Bernard Guetta

 

Dignité :  ce nom indéfectiblement lié au combat de Henri Caillavet pour le droit de mourir dans la dignité, combat concrétisé dans le dépôt de propositions de lois et dans la création de l'Association qui porte ce nom et dont il a été l'un des fondateurs et le président de 1986 à 1991 et de 1996 à 2007, avant de quitter l'ADMD, traversée à l'époque par des problèmes qui l'indignait. 

 

Dignité, ce caractère au nom duquel La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme a été écrite précisément à la toute nouvelle ONU par une Commission où Stéphane Hessel y était secrétaire ...

 

"Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde."

Ainsi commence le préambule de  La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme .

 

Dignité, ce nom trop souvent dévoyé par ceux qui n'en sont justement pas dignes.

 

Quelques définitions et plus :

dignité définition du cnrtl (centre national de ressources textuelles et lexicales)

dignité définition du Larousse

dignité article de wikipedia

 

Partager cet article
Repost0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 09:30

 

« Je considère qu’il ne faut pas vivre trop vieux. Il faut vivre, avec plaisir, tant que l’on a à peu près les moyens de s’exprimer. Tant que cela dure je suis content de vivre. (…) »

Stéphane Hessel

Retrouvez Stéphane Hessel dire ce qu'il pense de la mort sur Rue89 (interview donnée il y a quelques mois sur LCI)

 

Ce grand résistant, ce grand indigné mais pas seulement, vient de tirer sa révérence de ce monde, à l'âge vénérable de 95 ans. 

 

«  Il était bon, tout simplement. »

Edgar Morin

 

Appel à un hommage ce soir à 19 heures, place de la bastille à Paris

J'y serai par la pensée, à un vol d'oiseau. Un phare qui va nous manquer.

 

Au-delà de mon respect pour le grand citoyen et l'honnête homme, je souhaite par dessus tout qu'on ne retienne pas de lui que le petit fascicule repris sur tous les articles qui annoncent sa mort ce matin.

 

Lisez plutôt ce qu'il a encore écrit depuis 2010 (date de parution de Indignez-vous !) :

 

Engagez-vous !, entretiens avec Gilles Vanderpooten, aux éditions de l'Aube (collection Conversation pour l'avenir), 2011

 

Le chemin de l'espérance, avec Edgar Morin, aux éditions Fayard, 2011

 

Résistances, pour une birmanie libre, de Aung San Suu Kyi et Stéphane Hessel, éditions Don Quichotte, 2011

 

EXIGEZ ! le désarmement nucléaire total, avec Albert Jaquard et L'observatoire des armements, Stock, 2012

 

et l'émouvant dernier livre en guise de conclusion en points de suspension :

Tous comptes faits ... ou presque, aux éditions Libella, 2012

 

Et si vous le pouvez, reservez-vous le temps nécessaire pour Visionner sa conférence donnée à l'Université Permanente de Nantes à propos de Tous comptes faits ... ou presque ou l'émission de France Culture avec Edgar Morin à propos du Chemin de l'espérance

ou encore cette émission de la RTBF que l'on m'a fait connaître : Stéphane Hessel à Noms de dieux du 27 janvier 2011

 

et si vraiment le temps vous manque, au moins prenez les quelques 4 minutes du clip vidéo de H&K et les Saltimbanques pour la chanson que le groupe a fait en son honneur

 

les premières dépêches sur le Net 

le westernculturel (blog courrier international)

Le Monde

Le Parisien

Libération

Huffingtonpost

 

sa biographie sur l'encyclopédie wikipedia

Stephane_Hessel_2012-03-16.JPG

Stéphane Hessel le 16 mars 2012, source wikimedia, auteur Superbass, licence Creativ Commun

clic sur le portrait pour accéder aux informations de l'image

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 15:30

 

20 juillet 1969, c'est la fête à la maison, 40 ans de mariage pour mes parents. Un jour de bouquets de fleurs et de gâteau, un jour plein d'adultes attendris et de petits enfants, un jour sans télévision ni radio.

Pendant que nous festoyions joyeusement en famille, un engin étonnant qu'on appellerait bientôt le LEM, et qui portait le fier nom de Eagle (Aigle) se posait dans la mer de la tranquillité, à 7 kilomètres de son point d'alunissage projeté.

 

C'est sans doute le lendemain matin que la nouvelle nous est parvenue par les informations de la radio :

 

Dans la nuit du 21 juillet 1969, à 2h56 (temps universel) 3h56 heure française , encore le 20 juillet 21h56 à Houston, Neil Armstrong, Neil au bras puissant, a posé le premier pas sur la lune.

 

La lune, inaccessible depuis des siècles et des millénaires, la lune désormais atteignable ...

 

Le premier homme a avoir foulé le sol lunaire, Neil Armstrong, est mort le 25 août 2012.

Héros discret, homonyme du grand trompettiste Louis  comme du cycliste Lance, un patronyme venu du fond des âges héroïques et désignant celui qui est le bras solide, s'en est allé voir si de l'autre côté du miroir, la lune est atteignable autrement.

Mais nous pouvons toujours rêver, il ne reviendra pas nous le dire mais le nez en l'air, si nous voyons la lune sourire dans le ciel, nous pourrons penser à ce premier petit pas pour les hommes (for men).

 

Un bond de géant pour l'Humanité ???  

 

une petite phrase à méditer, plutôt que d'épuiser son énergie sur des questions de syntaxe.

 

lune 22 aout 2012 - reduc

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 08:00

 

pétale de coquelicot - reduc

 

S'il y a une vie après la vie, quelle qu'elle soit, s'il y a un discours inaugural ou un examen de passage à présenter pour entrer dans un nouveau cercle, qui sait si Mouss Diouf ne pourrait pas donner ce titre à son nouveau one man's show ...

 

Dans la continuité de "Avant, quand j'étais noir",show de 2003, et sans attendre le "dans vingt ans ? "de la question de Ardisson, que pourrait-il dire de cet état d'humain, homme dans le sens homo (être humain, individu en latin) mot si proche de humus, la terre, pas la terre-monde, la terre, la partie du sol composée naturellement de matière organique et minérale.

 

Pas étonnant à cela ; humus et homme venant d'une racine indo-européenne commune, "ghyom", qui signifiait "terre".

 

Y a-t-il un hasard si le rôle qui en a fait la vedette populaire, le colosse plein de gentillesse dont le public gardera longtemps l'image, est-ce un hasard, si le personnage qu'il a incarné pendant 14 ans dans Julie Lescaut, s'appelait

N'guma ...  

miroir-de-pierre---reduc.JPG

.

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères