Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 10:00

 

Aujourd'hui, Malala a seize ans. 

 

Malala ? Qui est-ce ? Déjà oubliée  dans nos quotidiens feutrés et plutôt tranquilles de nantis, juste dérangés par les tracasseries faites à un monsieur "qui n'a pas de problème avec les femmes", à une vieille femme à "sa vie privée" que la grande fortune et le grand âge exposent à la convoitise de rapaces, à deux éléphantes vénérables qui ne seront pas euthanasiées, à peine troublés qu'un bus de filles, loin de chez nous, soit explosé parce qu'elles allaient à l'université  (à bon pas du tout, vous ne saviez pas ? ) ...

 

Aujourd'hui, Malala a seize ans.

 

Et aujourd'hui, Malala va prononcer son premier discours public au siège de l'ONU depuis l'attentat d'une rare sauvagerie auquel elle a échappé, au prix de longs mois d'opérations et de convalescence dans un pays d'exil.

 

Malala, c'est Malala Yousafzaï.

 

Elle défend l'enseignement universel et les droits de filles.

 

Rien de nouveau en somme. C'est l'un de mes graals, depuis que je suis toute petite. (Mes premières indignations)

 

La première mouture Des droits de l'homme et du citoyen concernait les hommes et les femmes et consacrait aussi l'instruction des enfants. C'était en France, l'été 1989 dans la foulée du 14 juillet.

 

Aujoud'hui, Malala a seize ans.

 

A onze ans, elle a courageusement ouvert un blog sur le site de la BBC où elle raconte son quotidien d'écolière dans une vallée du Pakistan dominée par les talibans. Un jour elle y écrit : 

«J’ai réalisé l’importance de l’école au moment où elle a été interdite à Swat, écrit-elle alors. Je me suis demandé pourquoi, alors que de telles atrocités sont commises contre nous, personne n’ose les dénoncer.» (source géopolis CLIC)

 

Sur son blog, Malala n'a que 11 ans quand elle écrit ces lignes prémonitoires : «Les talibans ont publié un décret qui interdit l'accès de l'école aux filles. Il ne reste plus que 11 élèves sur 27 dans ma classe. Tout le monde a peur. Sur le chemin du retour vers la maison, j'ai entendu un homme qui disait "Je te tuerai".» «Mon vrai nom signifie désespérée», racontait également Malala. Son prénom est désormais porteur d'espoir.

 

En ce moment, (dixit la fiche MalalaDay de l'organisation Globaleducationfirst),

il y a 57 millions d'enfants qui n'ont pas accès à l'éducation et des millions d'autres qui n'apprennent pas à l'école. (soit l'équivalent de sans doute plus que la population de la France).

 

Aujourd'hui ou demain, j'espère trouver en ligne la traduction en Français du discours de Malala à l'ONU.

 

Bon anniversaire Malala

 

gefi_06-17-2013malalala-1-.jpg

et merci pour ton courage exemplaire

 

"C’est parfois dans les moments les plus sombres que naissent les plus vives lueurs d’espoir. Devant ces atrocités, Malala, une jeune fille de 15 ans, a osé défendre le droit des filles à l’éducation au Pakistan. Cela lui a valu une balle dans la tête. Mais elle a survécu et, soutenue par un million d’entre nous, elle a contribué à la mise en place au Pakistan d'une nouvelle politique scolaire, qui permet la scolarisation de toutes les filles! "

newletter d'Avaaz du 11/07/2013

 

 

Complément à 18 heures : 

Malala Yousafzai a lancé vendredi à l'ONU un vibrant appel à "l' pour tous les enfants", affirmant qu'elle ne se laisserait pas réduire au silence par les talibans.
Les talibans "pensaient qu'une balle pourrait nous réduire au silence mais ils ont échoué", a déclaré d'une voix ferme l'adolescente pakistanaise rescapée d'un  en octobre 2012. "Et du silence sont sorties des milliers de voix". 

  
"Aujourd'hui n'est pas le jour de Malala, c'est le jour de toutes les femmes, de tous les garçons et de toutes les filles qui ont élevé la voix pour défendre leurs droits", a affirmé la frêle jeune fille qui fêtait ce vendredi son 16ème anniversaire. "Je ne suis pas ici pour parler de revanche personnelle contre les talibans (..) je suis ici pour défendre le droit à l'éducation pour tous les enfants". (source Le Parisien, flash monde 12/07/13)

.

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 08:00

 

Peu présente sur le Web en ce moment , c'est ce matin que j'ai lu cette information sur la page Facebook de La Jumelière où l'on peut relire l'historique, sobrement énoncé.

Le site reprend le communiqué de l'AFP publié sur BFMTV.

 

J'aurais dû aussi relayer la réponse qu'a fait Mam'Elix au message contact que je lui avais envoyé à partir de son blog, sans savoir si elle lisait encore la messagerie qui lui correspondait.

 

Ce grand merci va évidemment à Bigornette qui a relayé l'avis de recherche que j'ai relayé à mon tour.

 

Grand merci pour votre message.
Un grand merci aussi de votre soutien par vos messages et appel de recherche! Maintenant nous sommes dans l'attente des résultats de l'autopsie espérant que ce soit bien Bérénice que la famille puisse faire son deuil.
Je passerai sur mon blog pour le mettre à jour dès que nous aurons des nouvelles.
Merci encore et transmettez si vous le pouvez ma gratitude à ceux de nos ami(e)s qui ont relayé les avis de recherche.
Marie

Le 30/06/2013 11:41, Jeanne Fadosi a écrit :

 

30/06/2013 11:41:13
OverBlog : Vous avez reçu un message

Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: l-ardoise-fine.over-blog.com

Bérénice
Jeanne Fadosi
Il y a si longtemps que votre blog s'est tu. Je ne sais pas si ce message vous parviendra. C'est en suivant les liens d'où provenait une fréquentation tout à fait inhabituelle de mon blog que j'ai appris la terrible nouvelle de la découverte de la voiture de Bérénice.
Je voulais vous faire part de toute ma compassion.
Bien à vous
Jeanne Fadosi

 

LA JUMILIERE (49) : Berenice retrouvée (Décédée)


Angers: le corps d'une femme disparue depuis 4 ans identifié (titre de l'article de BFMTV)

H.F. avec AFP (agence France Presse)
Le 05/07/2013 à 6:55

Le corps retrouvé la semaine dernière près d'Angers au fond d'une rivière dans une voiture est bien celui de Bérénice Leprêtre, disparue depuis mai 2009, a annoncé jeudi le parquet d'Angers.

Les analyses ADN ont "permis de certifier que c'était celui de Bérénice Leprêtre", a affirmé lors d'une conférence de presse le procureur de la République d'Angers, Yves Gambert.

La présence sur le cadavre, extrêmement dégradé après quatre années sous l'eau, de bagues aux doigts de pieds, une habitude de la disparue, ne laissaient planer que très peu de doutes sur cette identification.

Selon le procureur "il n'existe aucun indice d'intervention d'un tiers dans le processus mortel" et "la piste criminelle est devenue très improbable". Le corps a été retrouvé à la place du conducteur, avec ceinture de sécurité attachée et une vitesse engagée dans la boîte de vitesse.

 

 

 

Mes pensées à cette jeune femme qui aimait la vie et à sa famille    

 


 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 11:04

 

Vous vous souvenez de cette Ourse de la réserve animalière de Sigean qui s'est fait la belle il y a une quinzaine de jours ?

 

Après des jours de traque digne des déploiements pour les plus grands évadés, le dispositif avait été levé faute de résultat. Bien leur en a pris car la belle se cachait sans doute de toute cette effervescence.

cela ne semblait pas plus que cela perturber les gens de la région et je ne sais pas si cette capture est une bonne nouvelle. Peut-être cela va-t-il rassurer les vacanciers. La donzelle, quant à elle n'a pas maigri et semble avoir bien profité de sa liberté

 

C'est un pêcheur qui l'a aperçue hier soir samedi vers 22 heures et l'a signalé à la gendarmerie qui a contacté la réserve. 

 

"une équipe de la réserve s'est rendue sur place. Là, elle a été anesthésiée aux alentours de 1 heure», a raconté Gabriel de Jésus.

«Elle n'a pas maigri! Elle est bien portante. Elle va très bien. Par contre, elle très fatiguée parce qu'elle est encore sous le coup des produits anesthésiants. On l'a isolée dans la nurserie»"

source, Le Parisien 

2933673_ours-viviane_640x280.jpg

photo sous licence Creative commons

Partager cet article
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 08:30

 

Il y a des jours où j'aurais préféré avoir peu de visites sur mon blog.

La page d'ouverture de l'administration de nos blogs affiche quelques statistiques. Impossible d'y échapper. Alors ce matin, quand je vois une fréquentation tout à fait inhabituelle, j'ai tout de même la curiosité d'aller en voir la provenance des visiteurs d'hier samedi 29 juin 2013.

La requête du moteur de recherche revenait plusieurs fois et générait beaucoup de visites, sans doute à cause de la photo de l'affiche dont j'avais illustré le relais que je faisais à son avis de recherche.

L'information avait été portée à ma connaissance par Bigornette quelques jours plus tard, qui connaissait une tante, je crois de Bérénice. 

Bérénice Leprêtre

Comment oublier cette disparition le 4 mai 2009 qui mettait dans le désarroi et la détresse toute une famille !

J'ai cliqué sur le premier des liens qui m'a conduit sur la page Google de la requête et des articles de medias ne datant que de quelques heures. 

Dans le résumé des propositions de liens, l'information est hélas explicite :

voir le lien vers France3 Pays de la Loire par exemple et aussi celui-ci toujours de France3

La voiture de Bérénice a été retrouvée par des plongeurs-pompiers en exercice avec un corps féminin à l'intérieur. Il faudra attendre quelques jours et le résultat des analyses ADN pour confirmer ou infirmer qu'il s'agit ou non de Bérénice. Il y a malgré tout de fortes probabilités pour que ce soit le cas.

 

Rien n'est plus terrible que de ne pas savoir. Dit-on. Mais que dire de la douleur qui submerge quand l'espoir, aussi insensé, aussi ténu soit-il, se brise sur la réalité d'une terrible nouvelle ?

 

Je n'ai pas vécu cela personnellement, comment pourrais-je mettre des mots quand il n'y en a pas ?

 

Mes pensées vont à la famille et aux amis, nombreux, de Bérénice.

 

berenice miniature

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 08:00

 

Ce n'est pas de l'ordre du simple truc ou de la simple astuce,  c'est un vrai casse-tête en matière de santé, mais pour le moment, avant d'en tirer certaines conclusions à des questions qu'il faudrait se poser (le fera-ton), pour l'instant il y a urgence pour les patients prenant ce médicament et détenteurs de ces lots :

 

 

diurétique Furosémide Teva 40 mg générique

(spécialité générique du Lasilix)

 

 

Deux lots d'un diurétique du laboratoire Teva

font l'objet d'une mesure de rappel : 

 Il s'agit des lots Y175 (date d'expiration: 08/2015) 

 et Y176 (date d'expiration: 08/2015)

 

Les patients traités par du Furosémide Teva 40 mg

(spécialité générique du Lasilix)

«doivent cesser de prendre ce médicament»*

Un numéro vert 0800.51.34.11, destiné aux personnes susceptibles de prendre ce diurétique, a été mis en place

 

* Précision personnelle importante : les diurétiques ne sont pas prescrits à la légère mais depuis plus de 50 ans principalement à des personnes âgées dans le cas d'hypertension artérielle, d'insuffisance cardiaque et/ou de certains oedèmes. (je ne parle pas des diurétiques de confort pris pour maigrir).

 Il est donc absolument impératif de prendre immédiatement contact avec son médecin ou un relais médical (cabinet médical, infirmier, pharmacien, hôpital) ou de contacter le numéro vert afin de prendre sans délai toutes les dispositions pour compenser l'arrêt de ce médicament.

 

En effet, (A mettre au conditionnel), un homme de 80 ans serait décédé après avoir pris pendant plusieurs jours des comprimés de ce lot défectueux, à base de somnifère au lieu du diurétique. 

 

Voilà ce que l'on pouvait lire dans la presse en relais du communiqué de l'Agence du médicament (ANSM)

 

Deux lots d'un diurétique du laboratoire Teva font l'objet d'une mesure de rappel à la suite d'une erreur de conditionnement, a annoncé vendredi l'Agence du médicament (ANSM). Des comprimés d'un hypnotique sédatif, le Zopiclone Teva 7,5 mg (également appelé Imovane), ont en effet été placés par erreur dans des emballages du diurétique Furosémide Teva 40 mg générique, a précisé l'ANSM. 

 

Il s'agit des lots Y175 (date d'expiration: 08/2015) et Y176 (date d'expiration: 08/2015), avec 95 000 boites par lots, a précisé l'Agence du médicament. Leur vente a été bloquée dès vendredi soir. 

 

Le communiqué de l'ANSM précise :

 

Les patients traités par du Furosémide Teva 40 mg (spécialité générique du Lasilix) «doivent cesser de prendre ce médicament dès maintenant» et «rapporter leurs boites dès le samedi 8 juin à leur pharmacien qui leur remettra une nouvelle boite de traitement». 

 

Le communiqué précisait-il les précautions à prendre et l'urgence qu'il y avait à trouver une parade à l'absence de prise de ce diurétique ? Est-ce une simplification des médias ou bien est-ce le fait que ces médicaments sont, depuis plusieurs années, controversés avec de plus en plus de pugnacité ? (je n'ai pas les compétences pour apprécier la pertinence de ces controverses mais je sais que plusieurs membres de ma famille ont pu vivre dans des conditions de vie relativement satisfaisantes jusqu'à plus de 85 voire 95 ans grâce à eux)

Encore une fois, je ne parle pas des usages pervertis mais de ces médicaments qui accompagnent les maux des personnes âgées et leur permettent de vivre plus longtemps et dans de meilleures conditions.

.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 13:10

 

Je sais qu'avec le soleil revenu, vous aurez envie de loisirs de plein air. Une idée de visite :

 

expo-pastel-2013.jpeg

 

comme une étape dans le Vexin

.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 10:21

 

L'information n'a été rendue publique que tard dimanche soir, un vieux monsieur de 92 ans, François Jacob, est décédé vendredi 19 avril 2013

info Le Parisien (à voir la vidéo intégrée) ; 

 

Il y a des livres lus avec la boulimie de mes 20 ans qui ont dû laisser des traces sensibles dans la structuration de la pensée en discussion, en construction aussi, bien sûr. Certains qu'on récuse en bloc ou en partie, d'autres, beaucoup plus subtils, qui laissent leur empreinte de complexité et de questionnement.

 

J'ai lu de nombreux essais dans ces années de curiosité, dans mon souci de ne jamais avoir d'idées définitives, en marge de mes études, dont

La logique du vivant, une histoire de l'hérédité de François Jacob, éditions Gallimard 1970

 

à ce propos, voir un extrait de la rencontre entre François Jacob et Claude Lévi-Strauss (archive de l'INA 1972)

 

François Jacob, je me demande qui parmi les jeunes gens aux idées courtes serait capable de dire pourquoi on ne devrait pas l'oublier.

Que mettre en avant ...

son engagement dans la résistance dès 1940, le Compagnon de la libération, dont après son décès il reste 22 compagnons encore en vie ?

ses travaux scientifiques sur la génétique qui le conduit à partager le Prix Nobel de physiologie ou médecine de 1965 avec Jacques Monod et André Lwolf ? travaux qui ont ouvert la porte au génie génétique, ses formidables avancées et aussi ses utilisations controversées.

L'auteur d'ouvrages scientifiques de première importance ?

Le professeur au Collège de France ?

L'Académicien élu à l'Académie des sciences en 1977 puis à l'Académie Française en 1996 ?

 

francois-jacob-recu-a-lacademie-francaise-par-maurice-schum.jpg

 

Revisiter l'empreinte de cet homme discret sur toute l'Histoire du monde depuis 1940 me semble un exercice salutaire pour prendre de la distance et de la hauteur sur l'actualité.

Partager cet article
Repost0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 09:30

 

 

avatar-blog-1170648801-tmpphpMB7iXu croqueurs

 

Eh oui, nous l'attendions tous : le défi n°100 est lancé depuis le navire amiral de Tricôtine, comme le blog de La coquille des croqueurs de mots nous le rappelait déjà hier (clic sur la coquille)

 

LES CROQUEURS DE MOTS est une communauté de blogs d'Over-blog née sous l'impulsion des Mots de tête de Brunô (l'Encre des mots), dont Tricôtine a repris la barre depuis ... je ne sais plus.

 

Depuis longtemps, et sans doute depuis ses débuts, d'autres blogs peuvent y participer. Le seul souci étant de faire connaître leurs participations

 

Un lundi sur deux un meneur de défi propose un sujet dont les participations sont à publier le lundi suivant.

S' est ajouté la publication de poèmes lors des 2 jeudis de la quinzaine. L'idée est de partager avec ses lecteurs des poèmes coups de coeur de poètes connus ou non* (ou les siens). Des thèmes en rapport avec le défi du lundi peuvent être suggérés mais ce n'est pas une obligation.

De même qu'il n'est pas indispensable de participer aux 3 publications.

 

* attention à respecter la législation sur les droits d'auteurs et le copy right

Partager cet article
Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 11:00

 

"La marguerite des possibles".

 

Plus d'informations sur le blog des Anthologies éphémères ICI

et sur le blog de Quichottine ICI et des précisions ICI

et la liste des participants ICI

 

Et comme le précise Quichottine, il n'est pas question de décliner la marguerite fleur sous tous ses aspects mais Quichottine nous invite à effeuiller notre imagination des possibles, à fleurir notre imaginaire, à évoquer des prénoms qui sait ...

En faisant la proposition que je lui ai suggérée, j'avais retenu son expression "différemment à chauqe âge de la vie".

 

Elle a écrit Marguerite, j'offre à votre regard celle-ci :

 

marguerites du Cap - reduc

une marguerite du Cap.

 

Il y a là-bas, en Afrique du Sud, un très vieux monsieur, dont le corps faiblit. Un vieux monsieur qui a tant fait pour faire progresser l'humanité.

Partager cet article
Repost0
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 08:00

 

pour d'autres podiums c'est ICI

 

Bonus *envoyé par courriel avec la mention 

"pour illustrer ton billet "Sortir du nucléaire ...""

à découvrir après lecture de ce qui suit

 

Vous vous souvenez ... Non ? oublié déjà ?

La question allait devenir audible, bien trop bruyamment hélas ... dans quelques jours .... pas le 11 mars 2011 non, le mot tsunami s'est vite substitué au mot séïsme dans la bonne conscience des gens comme moi, loin de la réalité brutale d'une nouvelle catastrophe.

 

Au moins n'avions-nous pas l'indécence de mettre en avant les victimes qui étaient nos compatriotes.

 

Le Japon n'est pas une terre de tourisme ? Si mais ce n'est pas l'essentiel de ce qui le définit sur la géographie de nos télés.

 

Sortir du nucléaire, un objectif qui devenait évident au fur et à mesure que l'inquiétude mondiale grandissait avec l'incapacité à prévoir et arrêter l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima, la bien (mal) nommée !

 

Non ? vous avez oublié ? déjà ?

 

Moi pas !!!!

Eux non plus qui vont former à partir de 13h30 une nouvelle chaîne humaine (plusieurs) à Paris et ailleurs pour arrêter le nucléaire civil et militaire.

 

 

bureau-tsunami1

images du Tsunami de Sendaï, vues de loin et de près ...

Sendai 12-03-2011

 

On ne peut pas en sortir immédiatement bien sûr. c'est une évidence tant tout a été fait en France depuis 196 et quelques pour que le nucléaire soit la principale source de production d'électricité en France.

 

Raison de plus pour s'atteler d'urgence à une transition énergétique qui nous en fasse sortir le plus vite possible de façon cohérente !

Sans attendre que nous y soyons contraints dans la douleur et le tragique d'une catastrophe.

 

et j'omets d'évoquer les effets sur la santé, l'environnement qui ne sont pas des risques mais des réalités, le coût inéluctable après l'arrêt des vieilles centrales, la dépendance étrangère aux matières premières qui atteste de l'illusion ou plutôt de la mystification de l'indépendance qui a fondé le choix du nucléaire.

 

Là, Jeanne, tu exagère. Ce billet n'a rien à voir avec le casse-tête de la semaine.

 

Eh bien cherchez donc les podiums où la France peut monter en matière de nucléaire et ceux qu'elle devrait chercher à viser en matière de survie de l'espèce humaine sur la planète.

La planète survivra à nos bêtises, dans quelque état que nous la laisserons. Mais nos enfants, nos petits enfants ?

 

un article de The Atlantic  "Tremblement de terre au Japon deux ans plus tard : avant après" : chaque photo à partir de la deuxième en dévoile une autre à deux ans d'interrvalle en cliquant sur l'image ..., complété dimanche matin

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères