Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 07:00

 

Marcellin, au masculin

Etait un grand torchon de lin.

Le dimanche on lui demandait d'essuyer

Sans aucune trace l'ensemble des verres à pied.

Quand le jour était spécial,

Il séchait le service en cristal

Qu'on avait rangé dans le placard

Avec les moules à quatre-quart.

Marcellin, c'était un malin

Qui savait faire des câlins

Tout doucement sans faire de peluches.

Même qu'il en rendait jaloux la cruche

qu'on séchait avec l'essuie-tout,

Le même que pour le faitout.

On le confiait aux mains douces

plutôt qu'aux jolies frimousses

encore bien trop étourdies

et qui avaient trop vite grandi.

Ne croyez pas qu'un autre jour

Il avait une vie moins glamour.

Au lieu de dormir dans l'armoire

On en recouvrait le miroir

Pour que nul ne laisse à la glace

L'empreinte de ses grimaces.

Une tradition sur le déclin

Qui intriguait Marcellin.

On finit par décrocher

Cette intrigante psychée

Brillante comme une étoile

Qu'on recouvrait de sa toile.

Il dut alors capituler

Devant une encombrante télé*.

Jeanne Fadosi, pour le mercredi 11 avril 2012

 

 Marcellin torchon de lin - reduc1

      * Notez que je n'ai rien contre la télé "en soi", bien au contraire, mais dans le contenu proposé, il y a du bon et du détestable, et même si tout était bon, le temps passé devant la télé est un temps pris sur d'autres activités et partages.

 

Grâce à la télé, hier soir, l'un des derniers visages vu sur cette étrange lucarne, presque les derniers mots entendus avant que j'éteigne pour aller me coucher ... étaient ceux de Raymond Aubrac.

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 07:00

 

fileuse au rouet 

C'est malin !

 

ce prénom que Jill Bill a mis à l'honneur

ce mercredi.

 

Les marraines sont catastrophées !

 

 

Elles avaient réussi jusque-là à éviter à leur protégée la rencontre avec un fuseau. et patatra ! Jill bill par inadvertance dévoile au public de la cour de récré de JB son nom de code !

 

Même pas sous la torture, non, comme ça, ... par fantaisie.

 

- Allons allons les gentilles commères (oui, en effet il est possible d'être à la fois gentille et commère !)

Ne vous désolez pas et ne cherchez pas de bouc émissaire !

 

Les fées avaient beau écarquiller les yeux dans la pénombre de la tour, elles ne voyaient rien d'autre dans cette pièce que les pierres et le corps gisant de leur chère petite princesse.

 

Et Marie qui n'arrivait pas ! Toujours retardataire ...

 

- tu crois vraiment que c'était inévitable ?

- Question inutile : c'est arrivé ! Allez les filles aidez-moi à transporter Rose ...

- Aurore

- Rose* ...

- stop ! mes soeurettes, l'Aurore est rose, vous le savez bien

- Ah te voilà enfin Marie  Rose est morte !

- cent ans ! elle a cent ans devant elle ... Elle va dormir ! Vous vous souvenez ? Encore heureux que j'aie été en retard ce jour maudit ! Installons-là dans la médiathèque.

- Ah oui, il y a un divan confortable, mais dis-nous Marie, que lui as-tu murmuré à Rose comme la rose de notre Aurore ?

 

- C'est un secret entre elle et moi. C'est à elle de le lever ...  ou non.

 

Mon petit doigt me dit qu'elle choisira, par loyauté, de le révéler d'abord aux CROQUEURS DE MOTS. N'en soyez pas fâchées.

 

- Voilà, doucement, là ... ouvrez bien les portes ... et la fenêtre aussi ... là ...

 

- Vite, à la récré, Rose comme l'Aurore n'a plus besoin de nous et plein d'autres Rose nous attendent chez JB !

 

A suivre ... (lundi prochain chez les Croqueurs de mots)

Début : Défi n°78 "Veillée contes ... "

 

cielrosefond.jpg 

 

* dans certaines des transcriptions de La Belle au Bois Dormant, les marraines d'Aurore lui ont donné le pseudo de Rose, croyant la protéger de la méchante fée.    

 

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 07:00

 

Je vous ai déjà fait part plusieurs fois de ma perplexité  à propos de ce jeu du mercredi ...

 

de ma perplexité à l'occasion de certains choix (perplexité toute subjective d'ailleurs, vue depuis ma toute petite expérience des prénoms)

 

de ma perplexité  lors de mes explorations  sur la Toile à la poursuite de quelques pistes  à utiliser dans mes petits délires.

 

Vital n'avait pas à l'origine suscité d'états d'âme ...

 

Mais aujourd'hui, je ne sais plus très bien ...

... j'en perd de ma vitalité

(même pas trouvé de smiley pour traduire cet état raplaplapla ...  

 

Quel aspect mettre en valeur ? Quels défauts, s'il en faut, pointer du doigt ?

 

le talentueux footeux ? (tiens je ne savais pas que Jill Bill était fan de foot ! à moins que ce ne soit l'écrivain ?)

le fringant chevalier ? (les guerres me font horreur, celles de conquête plus que toutes autres)

le défenseur des femmes perdues ? (celui-là me plairait bien, tiens, mais je n'aurais pas son courage)

le poète (plus imitateur qu'inspiré) ?

le musicien ?

 

Est-il le souffle qui anime, unit et désunit ce rock anglais ? celui qui égrenne ses notes telles une source claire (mettre le son pour suivre ce lien) ? , 

 

J'étais en panne d'inspiration, je dois bien vous l'avouer ... quand d'une oreille distraite j'écoutais sur France Inter les carnets de campagne de Philippe Bertrand, tout en épluchant quelques radis roses pour le repas.

 

Bernard Aubertin y décrit son métier, ses passions ... (si vous voulez l'écouter, l'entretien commence après l'intro d'environ 2mm50 et dure 6 mn)

 

 

Mon cerveau vagabonda vers ces lieux où j'avais eu le bonheur de sentir la vie vibrer, le soufle jaillir de ces tuyaux élégants élancés vers l'infini, dans l'harmonie de pierres qui n'étaient pas prisons et de silences écoutant le jaillissement de la musique. 

 

à Royaumont dans le réfectoire de l'abbaye, dans la nef de la cathédrale Saint Etienne de Budapest ou l'autre été, dans la collégiale de Surgères

 

Je ne sais pas vous, mais j'ai souvent eu la chance de visiter certains de ces lieux juste au moment où l'organiste s'y exerçait.

 

Vital, c'était une évidence, est l'Orgue, où la matière et l'âme du monde raniment le principe vital de ceux qui ont le bonheur de l'entendre, l'orgue qui est tous les instruments de musique en un, l'orgue, ensemble mécanique d'une complexité incroyable, qui réconcilie la machine et la vie !

 

orgue à Surgères 2

 

Je ne résiste pas à l'envie de retranscrire ici la citation de Louis Amstrong que vous avez lu en suivant la source claire.

 

"What we play is life"

Louis Amstrong

 

(ce que nous jouons, c'est la vie*) 

 

Clavecin, trompette, ?? quelle importance de les relier. Tout est musique, et toute musique est vie ; n'ayons pas peur de les unir, comme je l'écrivais déjà avec un autre des prénoms du mercredi Musique, Aristide !

 

* n'étant pas spécialement angliciste, j'accepterai volontiers une traduction plus fidèle à ce que dit Amstrong.

 

Dernière minute (mercredi 11h) glanée sur le blog d'Harmonie en y écoutant Bernard Lavilliers

 

"La musique est un cri qui vient de l'intérieur"

Bernard Lavilliers

 

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 09:00

Maitresse Jill Bill a invité Macha à La cour de récré de ce mercredi.

 

Comment voulez-vous que je  délire avec brio sur un tel prénom ?

 

Entre tous les travailleurs de la nuit qui ont une fois ou l'autre entendu la mélopée rauque et consolante d'une prêtesse des ondes nocturnes

 

« Elle est la seule Blanche à avoir une voix de Noire. »

disait d'elle Jacques Chancel. Un magnifique compliment de la part de ce confesseur des stars à cette confidente des anonymes

 

Cigarette qui a malheureusement vaincu cette amoureuse de la vie et des gens

 

tous les fans d'une authentique descendante de russes blancs, fille de prince et reine souriante de la scène et du cinéma

 

et tous les téléspectateurs d'une chaine cablée qui associent à peine le nom de cette créatrice et organisatrice aux multiples talents  à la création des Deschiens.

 

 

Dans l'odre d'entrée en scène

Macha Béranger

Macha Méril

Macha Makeïeff

 

et comment voulez-vous, avec de tels modèles que ce prénom aux parfums de grandes plaines slaves ne connaisse pas un succès renouvelé ces dernières années ?

les feux de la rampe - reduc

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 08:00

Ce n'est pas souvent que le prénom du mercredi évoque une personne réelle pour moi. Surtout quand le prénom est rare ou vieilli.

 

Mais il m'est difficile de ne pas penser au fidèle ouvrier maçon qui est resté dévoué juqu'au bout à son patron puis à sa patronne et encore au-delà.

Au temps florissant où il fallait rebâtir le pays, mon oncle Gaston avait plusieurs compagnons.

 

maçons

 

Je suis née après cette période mais mes vacances d'enfance ont gardé le souvenir de ce discret, besogneux, aussi habile à manier la truelle et le fil à plomb que la bêche dans le jardin ou la faux dans le pré.

 

Aussi attentif à monter un mur droit qu'à prendre soin de ses brebis.

Gaston au travail

 

 

Vous l'avez déjà vu quand je vous est présenté Gaston.

 

 

 

Il fallait lui expliquer avec précision ce qu'il devait faire. Mais quand il avait compris, il le faisait avec application et minutie. Il savait tout faire de ses mains.

 

Bien sûr, il fallait lui parler bien en face en articulant. Même petite fille, j'ai compris assez vite qu'il était sourd et qu'il lisait sur les lèvres. Il parlait aussi mais d'une façon que nous étions les seuls à comprendre.

 

A quand remontait son handicap ? Je ne saurais le dire.

 

Il était considéré comme légèrement simple d'esprit, ce que je ne saurais confirmer non plus.

 

Il avait l'intelligence des travaux manuels, de la maçonnerie à la plomberie, de la charpente à l'électricité.

 

Et le jardin de ma tante aussi profitait largement de son savoir faire et de son courage à la tâche.

 

Il fait partie des gens qui m'ont appris à vivre très tôt dans l'esprit et la réalité qu'une personne handicapée est aussi digne et capable qu'une autre. Il suffisait de faire en sorte qu'il puisse lire sur nos lèvres, voilà tout.

 

Il fait partie des gens simples et gentils, je ne vous ai pas dit qu'il était gentil ?

C'est ce qu'il me semble en effet. Jamais d'énervement dans mon souvenir. Etait-ce son caractère qui était débonnaire ?

 

Il ne semblait pas plus gai qu'il ne semblait triste. Pas indifférent non plus. Toujours concentré sur ce qu'il faisait.

 

Toujours à sa place de subalterne aussi. Etait-ce de la résignation ?

 

Il fait partie de ces gens qui m'ont appris, juste en étant eux, que l'intelligence ne se décline pas seulement dans les livres, que les piliers de nos conforts, ce sont eux. Les ouvriers.

 

 

post sciptum .... pendant que je remets au propre ce billet pour JB, j'écoute d'un oreille distraite l'émission de Daniel Mermet sur France Inter "Là-bas si j'y suis où l'on entend des propos d'ouvrières et ouvriers ...

 

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

 

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 08:00

Maitresse Jill Bill appelle toutes les Daisy du canton, du pays, du continent, du monde de la galaxie, de ...

à se présenter ce mercredi à 10h sous le préau de La cour de récré de JB pour la distribution des victoires de la musique, des oscars du 7ème art, des césars de, des A ....HHHHHHHHHHHHHHHHHHHHhhhhhhhhhhhhh, des Bê^^^^^^^^^^^^^^^^, des Oôhhhhhhhhhhhhhh etc

 

Daisy Duck, s'abstenir, ...

Non qu'elle ait démérité, d'ailleurs cela ferait trop de peine à cri, mais star incontestée se doit de faire de la place aux autre Daisy. qu'on se le dise !!!! 

princesse Daisy aussi peut bien laisser la vedette, maintenant qu'elle a trouvé Harmonie, la princesse des étoiles et Peach, la reine du royaume Champignon dans le monde de Mario

Oyez, oyez,

 

dans les chaumières, 

dans les corons,

dans les greniers de Cendrillon,

aux faîtes des toits et cheminées,

dans la grotte au coeur de la jungle

dans l'atelier d'Anne Frank

dans la roulotte d'Aliocha    

dans l'antre du vilain Gargamel

dans le ventre de la baleine

sous les assauts des chars ignobles

dans les jupons de la comtesse

dans le dos de l'amérindienne

dans le charter sans retour

dans le placard du soldat rose

avec les joujoux révoltés

dans la main ridée qui hésite

 

et se souvient ...

ICI

 

découvert grâce à Clio48

 

Domenichounicorndetail.jpg

Domenico Zampieri, jeune fille à la licorne, fresque, Palais Farnèse, 1604-1605

clic sur l'image pour accéder aux détails

 

Un peu de remue méninges pour les clins d'oeil

 

et comme d'habitude :

La liste des prénoms chez Jill Bill

 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

 

Partager cet article
Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 08:00

 

jeu-de-dominos-lettres.JPG 

 

Gaylor, le joyeux Lord

 

Il était un Lord joyeux

qui aimait jouer aux dés

il misait bien peu au jeu

Car toujours le Lord perdait

 

Il n'aimait pas la fâcheuse

compagnie des tristes sires

qui engloutissaient des gueuses

ces tricheurs au teint de cire.

 

Il était un Lord heureux

dont la tendre dulciné

tenait loin d'elle les envieux

pour son aimé câliner

 

Un Lord heureux en amour

préférant son cher trésor

qui accompagnait ses jours

au démon du jeu, Lord Gaylor

Jeanne Fadosi, pour le prénom du mercredi 29 février 2012

 

 

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 08:00

 

Violaine n'était pas si vilaine

Que la fille de la fontaine

qu'on appelait Marjolaine

pour qui un beau capitaine

un jour avait tout quitté

 

Violaine avait un bas de laine

Qu'elle remplissait avec peine

Semaine après semaine

Pour s'acheter le domaine

Qu'un jour elle pourrait payer

 

Violaine a vu le capitaine

Le coeur chaviré de haine

Il lui a passé les chaines

A bu ses écus d'aubaine

et dans l'eau s'allèrent noyer

 

Marjolaine pleure Violaine

et son pauvre capitaine

L'eau de la claire fontaine

N'adoucira pas sa peine

Pour une rose refusée

Jeanne Fadosi, lundi 20 février 2012

pour le prénom du mercredi 22 de JB

 

chardon et pissenlit1 - reduc

La liste des prénoms chez Jill Bill

 

 

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

 

ben oui, quoi, toutes les histoires où l'on joue avec le feu ou les sentiments (du genre défintion 3 de manège) ne finissent pas bien.

 

Je prie toutes les Violaine, au si joli prénom d'excuser mes vagabondages qui étaient pretexte à bousculer l'imaginaire porté par les contes et les chansons

vous aurez peut-être reconnu mes clins d'oeil à 

En passant par la Lorraine (chanson populaire)

Les sabots d'Hélène (Georges Brassens)

Le p'tit bonheur (Félix Leclerc)

à la claire fontaine (chanson populaire)

Les histoires d'amour finissent mal (Les Rita Mitsouko) ajouté grâce à la suggestion de Valdy

et surtout l'une des chansons d'un unique 45 tours enregistré par un jeune grâce à l'émission de Pierre Bellemare : Vous êtes formidable !

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 08:00

Janvier, c'est le prénom de Jill pour la mi-février ! Pour un peu, il aurait fait concurrence à Valentin.

 

Janvier n'aime que l'hiver

Dans la baie de Vancouver

 

Janvier n'aime que la nuit

Loin des tapis verts, des ennuis

 

Janvier n'aimait que la ville

Las Vegas de nuit où tout brille

 

Janvier n'aimait que la vie

De pacotille et d'envie

 

Janvier n'aime plus l'envers

Des miroirs d'une vie à revers

 

Janvier n'aime que l'oubli

Sur Vancouver l'aube palit.

Jeanne Fadosi, mardi 14 février 2012

pour le prénom du mercredi 15 de JB

 

800px-WelcomeToVegasNite.JPG vancouver-469420fa5.jpg

                                    à gaucheimage de David Vasquez, domaine public

trouvé sur l'article wikipedia - Las Vegas

clic sur l'image pour informations

à droite Vancouver, image trouvée sur le web

 

 

En complément (ce n'est pas un bonus, le mot serait inadapté), voici ce que j'ai reçu ce soir (14 février 2012) de Médecins du Monde

 

parce que Las Vegas est l'incontournable inoui, éblouissant quand on visite en touriste l'ouest des Etats-Unis d'Amérique

 

parce que en 1980, j'y ai vu, dans la nuit aussi claire qu'en plein jour sous les néons, une femme en manteau de fourrure défraichi y faire les poubelles pour y glaner des restes de repas et des tickets de breakfeast et de jeux  non utilisés.


La liste des prénoms chez Jill Bill


Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

Bigornette, présidente d'honneur de La cour de récré de JB 

Partager cet article
Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 08:00

 

 

           Habitée depuis son plus jeune âge par une folle envie de voyage,

  Elle avait parcouru des milliers de lunes et d'étoiles

 Certaines hospitalières au milieu des vides et des chaos.

Telle lui semblait la Terre, dernière planète à explorer

   Opportunity* se lamentait sur Mars, malgré ses multiples tâches

 Robot charmant, destiné à rester là pour l'éternité

    Il s'était vite lié d'amitié avec la voyageuse intrépide.

   Naturellement qu'elle le ramenerait à bon port, coquin de sort !

           Et il lui montrerait son monde, destination désenchantée.

Jeanne Fadosi mardi 7 février 2012

pour le prénom du mercredi de JB

 * Opportunity est un astromobile envoyé sur Mars dans le cadre du programme MER par la NASA

Ne cherchez pas à découvrir l'apparence d'Hectorine : Elle s'adpte mieux que les caméleons à son environnement, totalement invisible pour passer inaperçue, elle prend l'apparence qui lui permet de se fondre dans le décor.

Mais son ami le robot mobile ressemble peut-être à ceci :

(ob fait encore des siennes pour charger les images (grrrrr !!!!) tant pis à vous d'imaginer)

 

La liste des prénoms chez Jill Bill

Mes prénoms saison1    Mes prénoms saison2    Mes prénoms saison3

 

 

Bigornette, la sensible à fleur de peau et de coeur, à l'origine de ces jeux du mercredi avec La récréa-bigornette dont elle a confié la suite à La cour de récré de JB (à l'époque, c'était difficile de transmettre une communauté sans la fermer et la recréer sous un autre nom) sous le bâton (de craie, pas d'ambiguité) de Jill Bill quand elle a eu à faire face aux vilains traquenards de la vie.

Elle tient bon avec beaucoup de cran et avec son humour salvateur car sa gourmandise, c'est La vie.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères