Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 09:20

Monulphe2 - reduc1

Ce matin, c'est mercredi à la Récré

Et Monulphe est enchanté :

Au doux soleil de la Cour de récré

de Jill bill ,Mercienne est fêtée.

Mercienne - reduc1Viens donc ma douce Mercienne,

Viens te régaler en ce beau matin,

A ma douce, ma terrienne

Notre jardin est festin!

Monulphe et Mercienne 1 - reduc1

Vois toutes ces graines offertes

A nos appétits gourmets,

L'herbe en sera bien plus verte,

grâce à ces poignées semées.

Mercienne 2 - reduc1

Le geste a été généreux,

Il nous faut le rendre plus efficace

Et prélever là où c'est trop copieux

En lâcher où elles sont éparses.

 

C'est le secret d'un beau partage

Où tous les terriens auraient leur part.

Nous allons leur rendre un hommage

A ceux qui savent, c'est trop rare.

Jeanne Fadosi, mercredi 13 avril 2011,

pour les prénoms du mercredi de la Cour de récré de JB

Monulphe et Mercienne 2 - reduc1

.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 08:00

Sous le préau de l'école buissonnante, tous les petits de La Cour de récré de JB se pressent autour du tableau d'honneur.

De la main appliquée de Jill Bill, on lit en belles lettres ...  Monulphe ...

puis ce sera Mercienne, Quiriace, Eupraxie ...

 

Vous avez de la chance, Monulphe ne se laisse pas facilement photographier, mais voyez, l'autre matin, j'ai réussi à le capturer dans ma boite, sous la protection de la pierre philosophe (elle est muette mais elle pense).

Monulphe - reduc1

Monulphe est fort désappointé

Que son prénom, étrangeté !

Ne rime point qu'avec Gondulphe,

Rodulphe ou bien encore Adulphe.

Courtois avec les passereaux,

Gardant son coeur de tourtereau ;

De Léone l'époux fidèle,

Sa tendre et douce tourterelle,

Il vient au jardin généreux,

Cueillir pour accueillir leurs oeufs,

A profusion tant de brindilles

Car la chienne, brave fille,

L'a accueilli l'autre matin

Bravant les rites des mâtins,

Comme un ami quelle surprise !

Depuis tous deux vont à leur guise

Faire emplette de vermisseaux

Et de foison de matériaux

Pour consolider leur logis,

Devenu un nid bien garni,

Là-haut quand même hors de portée

Pour ne pas finir en pâtée.

                              Jeanne Fadosi, pour le mercredi 6 avril 2011

tourterelle-turque.jpg

photo de Dimitri Torterat, publiée dans wikipedia sous licence Creative commons

Partager cet article
Repost0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 10:00

C'est Anastasie qui était au tableau d'honneur de la Cour de récré de JB, et Maitresse Jill Bill doit s'étonner de son retard sur le blog de Jeanne Fadosi.

A-t-elle été bouclée au donjon par Publius(1), son débauché de mari ?

N'a-t-elle pas survécu à la vague terrible du tsunami(2) d'extrême Asie ?

A-t-elle fermé son clapet sous la pression de la stasi(3) ?

Sait-elle au moins que si l'on peut museler les actes et les paroles(4),

Terrée au creux du coeur et des neurones survit la pensée libre,

Attendant l'heure de secouer les jougs, résistante et rebelle

Sereine en l'espoir de la puissance de la diversité apaisée

Inventant d'autres formes de vivre

Ensemble, sans plus de misère, en paix, enfin !

 

En plus, elle rame après le passage à l'heure d'été et flotte un peu, entre fatigue et grasses matinées et elle a trouvé plus urgent de mettre en ligne une carte du Japon trouvée pleine de sagesse et d'espoir.

 

 

(1) Publius, mari d'une des Sainte Anastasie, selon une des versions

(2) tsunami du 11 mars 2011, conséquence d'un séisme de magnitude 9,2 au Japon qui a balayé la côte nord du Japon et anéanti entre autres la vile de Sendaï.

(3) ministère de la Sécurité de l'Etat (la Stasi) de la RDA (république démocratique d'Allemagne ou Allemange de l'Est) qui s'imiscait dans l'ensemble de la vie des gens et muselait la moindre des expressions s'écartant de la pensée du pouvoir. Voir le film La vie des autres

(4) les ciseaux d'Anastasie est l'allégorie de la censure, créée par le carricaturiste André Gill, 1840 - 1885

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 09:45

C'est mercredi pour la Cour de récré de JB aujourd'hui et Prosper, comme beaucoup de VIP, sait qu'il peut bien se faire attendre un peu.
Vous ne me croyez pas ? Alors pourquoi croyez-vous la pub actuelle sur le loto, si vous ne me croyez pas ?

Bon vous savez que nos connections Internet, dans notre coin, sont fragiles ou capricieuses en ce moment. Alors je ne serai pas diserte sur la présentation de cet ami de Wivine :

Prosper - reduc1

Oui, ouive, vous ne me croyez sans doute pas plus, mais elle l'a rencontré dans ses courses cavalières en forêt.

Elle cherchait les douces sources et les violettes des sous-bois.

Il traquait le yeti qui venait perturber ses petits.

Wivine a aimé la douceur de sa fourrure et l'originalité de son teint et de sa chevelure.

Prosper a aimé le soyeux du velours, la délicatesse de sa coiffe, la blondeur de ses cheveux sous son voile.

Et depuis, ils ne se quittent plus.

Et depuis, ils rêvent d'un monde où toutes les filles et tous les gars du monde*,** se donneraient la main ...

 

Retrouvez les prénoms du mercredi chez Jill Bill et ma liste de contributions qui s'étoffe semaine après semaine.

Wivine et Prosper - reduc1

 

Si tous les gars du monde, ballade française de Paul Fort, 1872 - 1960

Film de Christian-Jaque, 1956 autre page sur ce film ICI

Chanson des compagnons de la chanson, 1957

 

** Certes, ceux qui fréquentent un peu ce blog auront compris que la paix eet la concorde est l'une de mes utopies.

J'ai beau me croire un peu de la famille de Peter Pan, je suis comme lui convaincue qu'il ne faut surtout pas donner la main au Capitaine Crochet, même quand il joue les transformistes.

.

Partager cet article
Repost0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 09:00

Voilà encore un prénom mis à l'honneur dans la Cour de récré de JB dont j'ignorais jusqu'à l'existence !

Doux à l'oreille,

Comme du miel,

Mais si j'en crois son caractère, brossé sur des sites de prénoms, la dame est décidée, volontaire, et d'une morale qu'elle adapte aux circonstances ... 

 

Wivine est belle demoiselleWivine - reduc1

Aimant parcourir la forêt

En compagnie de son furet

Dont la toison blanche est si belle.

 

Et dans les allées cavalières,

Elle éperonne sa monture,

Loin de la triste filature

Où elle est bonne dentelière.

 

Devant l'obstacle, elle est pugnace,

C'est une femme de décision

Qui agit sans hésitation ;

 

S'accomodant de volte-faces

S'il faut des petits arrangements

Pour aller dans le sens du vent.
Jeanne Fadosi, pour le mercredi 16 mars 2011,
Des prénoms du mercredi de Jill Bill 

Pour mes propres déclinaisons des prénoms du mercredi, c'est ICI.

Nous devons cette joyeuse réunion hebdomadaire à Bigornette à qui je souhaite plein de courage et d'énergie.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 09:00

A l'honneur sous le préau de la Cour de récré de JB, ce mercredi Boniface.

 

nains à la pêche - reduc1

Boniface est un chanceux

Osant bouder les grimaces

Ne prisant guère les grincheux

Il illumine sa face

Faisant un sourire radieux

A l'herbe de son vert palace

Colocataire en ce doux lieu

Et des oiseaux et des limaces.
               Jeanne Fadosi, pour le prénom du mercredi 9 mars 2011

 

Nains sauvés du néant et restaurés par un gérant de déchéterie 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 09:00

Pour Les prénoms du mercredi dans la Cour de récré de JB, j'ai croisé Olive dans une très belle cour de récréation... en suivant des yeux l'une des feuilles auxquelles la petite Faustine avait confié ses secrets ... Rappelez-vous

Les prénoms du mercredi chez  "maicresse" Jill Bill

Mes petites participations pour la cour de récré

colverts-au-jardin-du-Luxembourg.JPG

Canards croisés à Paris récemment*

 

Olive ... Ô Live !  

 

Olive pense être aussi belle

Demoiselle

Que ce fringant à l'habit vert

Le colvert

Pour déclarer par ses atours

Son amour

A l'élu de son coeur Popeye

Qui sommeille

 

Olive veut mais ne peut pas

Etr'papa

Les oeufs sortent de son derrière

Rien à faire !

Mais elle pense dans sa tête

Tant bien faite

Qu'elle vaut autant qu'un canard

Au plumard.

 

Quand on les aura déplumés

L'oreiller

Sous une tête endormie

Pour la nuit

Qu'elle soit soudeur ou sénateur

La couleur

N'aura aucune influence

Sur sa science.

 

Olive ne sera pas nue

Dans le cru

On l'aura cuite bien rotie

Au profit

D'un riche pacha bien gras

Au foie gras

Gavé au fer sans épinards

Au pinard.

Dans un climat délétère

Il se terre

Car les canetons d'Olive

Enfin vivent !

Jeanne Fadosi, mardi 1er mars 2011, 4h du matin,

pour le prénom du mercredi de JB

 

Vous n'êtes pas obligés de me croire, le titre ne m'est venu qu'après l'écriture du dernier vers et encor ! lorsque j'ai réalisé qu'il me fallait un titre au billet. (to live = vivre)    

*Cliché pris vendredi 26 février 2011 en traversant le Jardin du Luxembourg en direction du Musée pour aller voir l'exposition Cranach

cranach-Adam-et-Eve.jpg

J'aime à penser que la branche qui vêt Adam et Eve est un rameau d'olivier, cet arbre si répandu autour de la méditerranée, cet arbre symbole de paix et d'abondance.

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 09:00

A l'honneur des prénoms du mercredi, sous le préau de la Cour de récré de JB

Urbain

Mercredi de la semaine prochaine :

tous les prénoms chez Jill Bill

Mes prénoms pour ces mercredis

 

Urbain, comme il se doit,

Est plein d'urbanité.

Toujours gentil, toujours courtois,

C'est avec simplicité

Qu'il descend aux jardins

Devenus familiaux.

Il observe le bain

De ces petits oiseaux

qui s'ébrouent sur le bord

D'un noble pluviomètre

Planté dans le décor

Par quelque contre-maître

Ou un fier ouvrier

Venant après l'turbin

Aux jardins ouvriers

Cultiver son lopin,

Plutôt que d'aller au bistrot.

Au grand air avec ses copains,

Il veille sur les haricots,

Il chouchoute son romarin,

Laissant quelques coquelicots

S'épanouir entre deux laitues.

Au soir, enfilant son tricot,

Car vous savez qu'il est têtu,

Il défendra son pré-carré

Contre le béton des banlieues

Au besoin par des barbelés,

Pour sauver l'herbe de ces lieux.

Il craint qu'on fouille les entrailles

De ces joyeux potagers,

Depuis si longtemps qu'il travaille

Ici avec ses potes âgés !

Ils seront bientôt délogés

Pour le bitume et le béton

D'un immense hypermarché

Ou d'un stade à la gloire du ballon.

Urbain n'a que sa pioche

Et son opiniâtreté

Pour défendre leurs jardins de poche

Noyés au coeur de la cité.

Jeanne Fadosi, lundi 21 février 2011

Pour le prénom du mercredi de la cour de Récré de JB

 

nain-de-jardin-electrique.JPG

cliché de mon frère Gilou pris dans les jardins familiaux du Mans

et un rappel du pluviomètre

jardin ouvrier

jardin-ouvrier-gilou-300509.jpg

Pour en savoir plus sur les jardins familiaux quelques sites à visiter :

Fédération Nationale des jardins familiaux

Des jardins ouvriers aux jardins familiaux

la liste des jardins partagés et familiaux de Paris

 

Ces photos ont déjà été publiés dans mon billet vagabondages en potagers ...

Partager cet article
Repost0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 09:00

pour le 16 février à la Cour de récré de JB, sur une proposition de Jill Bill, Carmen.

 

Inutile de mentionner l'oeuvre lyrique la plus jouée dans le monde ! ni cette adaptation* flamboyante de Francesco rosi au cinéma en 1985.Je ne sais si la Carmen* choisie par ce cinéaste s'est ou non fourvoyée sur des chemins de hasard plus périlleux et troubles encore que ceux des contrebandiers de Mérimée.

Carmen, c'est aussi le nom que j'ai donné il y a bien longtemps à une poupée qui a rejoint ma collection de poupées, en les eclipsant toutes. C'était un très beau cadeau !

 

Catalane - reduc

 

* Julia Migenes** Depuis la naissance du cinéma, cet opéra a inspiré de nombreux réalisateurs
Pour en savoir plus : Carmen de wikipedia 

.

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 09:00

pour le 9 février c'est Achille au tableau d'honneur sous le préau de La Cour de récré de JB

 

A force d'être en équilibre

Calé sur sa jambe, il fatigue*.

Harassé, tel un danseur de jigue,

Il rêve d'une vie plus libre

Loin de la grève au sable blond,

L'oeil sur la ligne d'horizon,

Entre l'espoir et l'illusion ?

Entre espoir et détermination.

                Jeanne Fadosi, pour le mercredi des prénoms,

                8 février 2011

 

*alors pour ménager son talon le temps de la pose il est sur ses deux pattes ...

 

ibis-ecarlate-modele.JPGibis a peu près fini

 

           

à gauche photo d'une reproduction de l'ibis écarlate de Jean-Jacques Audubon et ce que j'en ai fait au pastel sec sur pastelcard

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères