Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 07:00

 

Disait Alfred de Musset en 1845 en titre d'une de ses pièces de théâtre, reprenant un dicton populaire.

 

« Il faut qu'une porte soit ouverte... ou d'une autre couleur. »

répliqua Pierre Dac (du moins je suis à peu près sûre que c'est Pierre Dac, pas tout à fait)

 

« Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée.

Ou démontée s'il est urgent qu'on en répare la serrure. »

précision qui est attribuée à Boris Vian, ce que je demande à vérifier.

 

Oui je sais, ce n'est pas LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE qui demande juste une "Porte ouverte" par la voix de Sherry

 

Alors j'aurais pu choisir cet autre titre :

 

« Open all hours »  (ouvert à toute heure)

 

pour illustrer Sing-Sing

 

T-shirt il y a plusieurs années, qui a sans doute rendu les armes après un long usage.

y a-t-il un enfer et un paradis des vêtements ?

 

« Les portes de l’enfer sont toujours ouvertes, même à minuit. »

 Proverbe slovaque

 

Et celles du paradis ?

Partager cet article
Repost0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 11:00

 

Après les empreintes de la semaine dernière, Sherry a lancé le mot du CASSE TÊTE DE LA SEMAINE :

Rencontre

 

Un mot qui permet de nombreuses illustrations tant il a de sens différents selon les expressions qui l'incorporent.

Ben oui, j'ai fait un petit tour vers les définitions de rencontre par le cntrl

 

Il est étonnant pour ce mot d'examiner son itinéraire dans l'Histoire des mots.

En cette semaine où le 14 février est sous nos latitudes et nos centres commerciaux dévolus à la fête des amoureux de la Saint valentin, le mot rencontre a plutôt bonne presse.

Certes il est connu qu'il faut se méfier des mauvaises rencontres et le conte du Petit chaperon rouge est là pour éduquer les petites filles et celui de Pierre et le loup pour les petits garçons.

 

Le mot rencontre est pourtant tout d'abord dévolu à l'En contre renforcé par le r de la répétition !

(source rencontre étymologie, cnrtl(centre national de ressources textuelles et lexicales) et ma propre décomposition du mot)

 

Du reste, rencontre était un nom masculin ou féminin, plutôt masculin,et signifiait l'action de combattre. Ce sont les traductions en français moderne qui l'ont fixé comme mot féminin.

La renaissance commence à suggérer l'idée de "bonne rencontre", le plus souvent de manière ironique et il glisse doucement vers l'idée de neutralité et de hasard plutôt que d'hostilité (dans les écrits de Montaigne par exemple).

 

Le temps historique a mis du temps à, non pas encore convenir (venir avec),  (au XXIe siècle, l'humanité n'en est indéniablement toujours pas là), mais au moins à envisager que l'autre rencontré, trouvé sur son chemin, n'est pas forcément mauvais, ni forcément bon d'ailleurs, ce qui est l'autre danger lorsque l'on arrive à bout d'une fausse idée : la rejeter en bloc et tomber dans le travers opposé. (à l'encontre, tiens !)

 

Pour lever l'ambiguité d'une rencontre et éviter autant que faire se peut le combat, mieux vaut un minimum se comprendre l'un l'autre.

Pour cela, de multiples langages, celui du corps bien sûr, du regard, de la voix. Les humains ont sophistiqué les modulations de la voix en langues. Seulement voilà, les langues sont nombreuses et il est déjà difficile de se comprendre lorsque l'on parle la même !

 

Le XIXe siècle, dans le désir de l'expansion des idées du siècle précédent, notmament les idées d'universel, a été le témoin de multiples tentatives d'élaborer un langage commun au monde entier. L'Esperanto en est une de ces tentatives, la seule qui est un certain succès.

 

L'occasion est trop belle pourtant de vous reparler un peu de ce que j'ai découvert fortuitement après avoir créé mon pseudo, en faisant une recherche sur fadosi sur un moteur de recherche du web, à savoir l'existence de la langue Solrésol, nommé à l'origine le langage universel de Sudre, du nom de son auteur, au XIXe siècle.

 

J'y avais alors découvert, un peu dépitée, que fadosi, en langue Solrésol, signifie finir.

Un hasard ironique, moi qui ne sais pas finir !

 

Mais si l'on décompose en fa dosi, il est alors possible de comprendre "à l'autre". Tout va donc, même pour des personnes qui connaissent le Solrésol, dépendre de l'intonation et des silences.

Ce sens m'agrée infiniment plus, comme un commencement possible ...

 

"Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rencontres"

 

Mes découvertes sur le sens de "rencontre" me font considérer autrement cet adage.

 

Ce soir 15 février 2013 vers 21h (France), un astéroïde (2012 D14) d'un diamètre de 45 mètres environ, se déplaçant à une vitesse prodigieuse, va frôler la banlieue de notre planète (27 000 kms, une broutille !).

Vide, ... ou pas ... comment le savoir avec nos maigres connaissances de l'univers et des multivers ?

L'occasion de mentionner aussi que le code musical, dans le film Rencontre du trroisième type, de Steven Spielberg, 1977, s'inspire directement de la langue universelle de Sudre Solresol.

 

Rencontre_du_troisieme_type_-_Code_musical.jpg

Sol (octave 4) La (4) Fa (4) Fa (octave 3) Do (4)

 

Il ne nous reste plus qu'à nous essayer à une traduction ...

Mhmmm !

 

A la semaine prochaine !

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 06:00

~ Billet 122 ~ (1ère édition 06/06/09 20:55)

 

« L'empreinte ou les empreintes », c'est le mot du thème de la semaine 

 proposé cette fois-ci par Nicole. Merci à Dana d'en donner le lundi le top départ.

 

C'est ainsi que commençait le billet que je réédite le 9 février pour LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE de Sherry : "empreinte"

le lien vers le blog de Nicole est resté actif ce 7 février ou je programme l'article mais elle a comme tant d'autres émigré sur Ekla : le nouveau blog de Nicole 

 

 

Ne m'en veuillez pas de rééditer ce billet publié le 6 juin 2009 pour Le thème de la semaine. La tempête sous mon crâne laisse encore ses empreintes de fatigue et je fais lâchement au plus simple. 

 

Nombreuses sont les utilisations de ce mot ponctué avec force hier soir dans l'émission qui a suivi le film Home au sujet de l'empreinte écologique mais aussi sociale sur notre planète.

Il me semble qu'on y retrouve toujours la notion de trace ou de marque au présent, reliant le passé à l'avenir, s'inscrivant dans une durée, dans un temps à multiples mesures.


Relevons discrètement quelques empreintes.
 

empreintes dans la neige2 - reduc1

La neige, un instant

A sorti le passager

De l'incognito

empreinte dans la nuit de neige - reduc1 


empreinte de passage1 - reduc1

Berger érudit

Marque de sa signature

Son vert territoire

 

Trahi par les crocs

Le larcin est dévoilé

 

GBouret chat botté - reduc1

 

Piteuse découverte

tulipe blanche - reduc

 

 Et l'imaginaire

Chausse les bottes de sept lieues

Des chemins d'enfance  


GBouret petit chaperon rouge - reduc1


vestiges de rails - reduc1

Fin d'une époque

Près des hommes et si loin

Retour végétal
ancien chemin de fera - reduc1


Haïkus et photos de Jeanne Fadosi  30 mai 2009

Partager cet article
Repost0
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 10:11

 

Qu'avait-elle derrière la tête, Sherry, notre animatrice pour LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE ?

 

Comme je crois à la grande sagesse de cette citation :

« Aucun de nos instants qui ne soit éphémère !

La mort est une corde au cou de tout vivant. »

Sandor Weöres,  Ne pas vivre est le plus facile 

 

Je m'en vais cette semaine laisser la parole à des citations.

 

D'abord ne pas perdre le bénéfice de la séance de relaxation de la semaine dernière, je vais donc faire mienne la devise de Pierre Dac glanée sur la Toile par un contributeur de Evene dans l'anthologie que Jacques Pessis lui consacre  Y'a du mou dans la corde à noeuds ! :

« Rien ne sert de courir si l'on n'est pas pressé. »

Pierre Dac, extrait de ? (non précisé sur evene)

 

et plutôt que de me lamenter de ce que je constate chaque jour la fausseté de cet autre proverbe, en nos instincts grégaires où la pensée est panurge : 

 

« La corde à lier les pensées n’est pas encore tressée. »

       Proverbe scandinave 

 

Je rêve en prenant soin de respecter cet aphorisme :

 

 

« On ne se retourne pas quand on marche sur la corde du rêve. »

Fatou Diome, Le Ventre de l’Atlantique

 

 

et  je suis l'ombre de Rimbaud au milieu des étoiles

 

 

« J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ;

des guirlandes de fenêtre à fenêtre ;

des chaînes d'or d'étoile à étoile,

et je danse. »

Arthur Rimbaud, Les Illuminations 

 

 

bout de ficelle - reduc

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 16:30

 

C'est en tous cas LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE proposé par Sherry.

Tu veux donc m'énerver là ? Comment cela je n'ai rien compris ?

La meilleure façon d'aborder un casse-tête, avec une chance de le surmonter, c'est justement de ne pas s'énerver. Oui, tu as raison, parfaitement. Zen, cool, relax, ... 

 

Relax max !

 

Mâche lentement, prends ton temps ... articule ... sans avaler les mots ...

sans mâcher tes mots non plus

 

Relaxation maximum ...

 

J'ai pourtant l'impression qu'un truc pareil, ça aurait le don de m'énerver ! Tu te rends compte !

Pour t'inciter à manger plus lentement, d'étranges fourchettes font la parade dans les magasines à gogos.

Elles se mettraient à vibrer d'une manière ... pas du tout relax, si vous enfournez une autre bouchée moins de ...

15 secondes après la précédente. (C'est ce qu'a retenu l'unique neurone de ceux qui ont repris le publi-reportage).

 

Ca m'énerve déjà qu'on puisse gober un tel canular !!!!! C'est long 15 secondes quand on mâche ! Si si !

Cliquez sur l'heure de votre ordinateur pour visualiser la pendule et sa trotteuse.

pendule-ordi.jpg

 

Les amateurs de gadgets vont bientôt mettre un truc inutile de plus au fond d'un tiroir de cuisine !

 

clic sur la happy fork. Si, si c'est un truc français, enfin une fourchette parait-il, française, (si, si cocorico) ... pour se calmer en mangeant.

 

Ca m'énerve, ce sabir franglais.

 

Allez, La fabrique des imposteurs a encore de beaux jours devant elle !

 

La fabrique des imposteurs est un livre de Roland Gori, aux Editions les liens qui libèrent qui vient de paraitre et que je n'ai pas encore lu.

Mais je crois sur parole l'amie qui m'en a promis une lecture qui me donnera la pêche.

 

Alors en attendant de pouvoir lire tranquillement, oui, j'ai bien dit tranquillement, les doigts de pieds en éventail, à l'ombre douce des feuillages,  sur un fauteuil relax

outilssieste.jpg

 

Je m'en vais lire un autre bon bouquin dans ma position relax favorite, les pieds au chaud sous le plaid.

Allez ouste, le chat, c'est mon couvre-pieds, tout doux , calme ... 

chat coconant1

 

Il m'énerve ce chat à me piquer ma place dès que je n'y suis pas.

Hein quoi, vous dîtes ?

qui va à la chasse, perd sa place ...

Ca m'énerve la chasse ... et vous voyez bien que c'est un chat pas un chien !

Bon il va falloir que j'arrête de râler, moi, il paraît que ça énerve tape sur les nerfs de la pionne de la cour de récré de JB

soit dit en passant, l'un des lieux bloguesques où je me relaxe tout en agitant mes neurones vieillissants.

 

En attendant, si je veux être relax demain, il vaut mieux que je ne remette pas à demain ce que j'ai à faire aujourd'hui au lieu de me casser la tête sur le casse-tête de la semaine. Même si c'est plus agréable que de faire le ménage. 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 10:30

 

« En bonne arithmétique, un plus un égale tout

et deux moins un égale rien.  »

Ninon de Lenclos*

 

C'est, du moins à Ninon de Lenclos que l'on attribue depuis longtemps cette maxime, car je ne l'ai pas trouvé dans les textes mis en ligne de cette femme libre*, à une époque où ce n'était pas si rare, mais l'Histoire des siècles a été écrite par des hommes.

 

De quoi mettre la tête à Toto à l'envers, petit poucet qui n'a pas besoin de tant de sollicitations pour s'évader dans ses rêves.

 

Il lui suffit d'un quartier de lune

cognant à la vitre en plein jour

lune du matin

et d'un rayon de ciel se mirant dans la glace

de la petite mare tout au fond de la cour

mare gelée - reduc

 

 

 

 

pour lui chauffer le coeur

quand des maths c'est l'heure

 

 

 

un quartier  résiste et glisse

sous ses doigts gourds

dans le fond de la classe

il s'ennuie 1 + 1 ?

Au moins deux

monsieur

et souvent un de plus

peut-être bien un tout

ou encore rien du tout

 

Toto !

Au tableau !

Apportez-moi votre dessin

et ce que vous cachez dans vos mains

 

Mais M'sieur, vous le voyez ...

dans une clémentine,

il y a plus de quatre quartiers !

 

clémentines - reduc

pastel sec sur pastel card, Jeanne Fadosi, novembre 2010

 

Une corbeille à fruits Plus Une livre de clémentines

Egale

une agréable séance de pastel sur le motif !

 

* Ninon de Lenclos, 1620 - 1705, femme de lettres, présentée comme une grande courtisane le plus souvent, je préfère retenir la femme d'esprit et femme de coeur, femme libre et indépendante, mécène des idées, comme des arts. Elle légua au jeune Voltaire une bourse de 2000 livres tournois, (environ 7800 euros de l'an 2008).

Ses détracteurs l'ont sans aucun doute rangé dans la catégorie des "femmes fatales" (clin d'oeil au défi n°94 des CROQUEURS DE MOTS proposé par Hauteclaire). Molière tenait son jugement en haute estime et lui a demandé conseil pour sa pièce Tartuffe. Il me semble évident qu'elle et d'autres femmes d'élite lui ont inspiré les femmes savantes auxquelles il rend hommage.

Il va sans dire que Ninon de Lenclos est aussi une figure importante du  Domaine de Villarceaux dans le Vexin.

 

C'était ma participation au CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE : "1 + 1 = ?"

avec une séance de rattrapage pour celui de la semaine dernière : "quartier"

A suivre le reportage de Gonzague dans sa course aux quartiers de noblesse, j'en étais épuisée et je m'étais retirée dans mes quartiers d'hiver (je rêve de pouvoir hiberner quelquefois !)

.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 19:00

 

"Ombre" tel était le mot clé de Sherry pour LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE et l'on peut supposer qu'il se prolonge cette semaine.

Juste un clin d'oeil ...

 

coeur-de-nuage---reduc.JPG

.

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 05:00

 

C'est le mot d'ordre de Sherry pour LE CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE

 

Il y a des rêveurs qui font de leur passion de noël une occupation enguirlandée de septembre à novembre pour les préparatifs, puis de décembre à janvier pour le plaisir des visiteurs.

 

Si vous n'êtes pas trop loin de Torcé en Vallées, c'est d'aller voir vous-même les guirlandes du père noël

Mais vous avez déjà de quoi vous dépayser sur le blog de Vincent

Et comme il se doute que je vais lui faire un peu de pub (c'est lui qui est venu me se présenter il y a quelques années), Il s'est même posé la question de l'écologie, sans langue de bois et sans manichéisme : il y a une vidéo sur le sujet.

 

3018794569 1 3 QOh3YZuknoel torcé

(clic sur la carte de visite pour vous rendre sur son blog)

2959615685 1 5 kuNPo25R

 

La Sarthe, c'est un peu loin encore cette année, alors je me contenterai d'aller voir si les guirlandes des Champs Elysées sont toujours en place

 

champs elysées 2008

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 12:10

 

fenêtre en nuage - reduc

Pas de nouvelles de Sherry qui anime si vaillament LE CASSE TÊTE DE LA SEMAINE d'habitude.

J'espère qu'elle n'est pas victime d'un de ces virus teigneux qui vous prennent la tête et les bronches1 ou l'ordinateur2

 

Je vous souhaite tout de même une belle fin de semaine, en vous adressant cette jolie fenêtre de lumière trouvée hier soir en ayant (comme souvent) la tête dans les nuages.

Voir mes autres fenêtres ICI et LA

 

Et n'oubliez pas qu'aujourd'hui c'et la journée mondiale de lutte contre le SIDA et qu'il faut moins que jamais baisser la garde

30 000 personnes en France (c'est une estimation bien sûr) sont séropositives sans le savoir

Et non, on n'en guérit pas 

Et oui, si les traitements se sont améliorés ils restent lourds

Et oui, les personnes atteintes du SIDA continuent à être mal acceptées dans la société.

 

1.- ben voui, ça commence à tousser ça et là

2.- voir chez Quichottine Piratage informatique

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 03:00

 

 Sujet récurrent en images comme en jeux d'écriture. 

pas envie de me casser la tête, je prête mon blog à des "sages" :

 

« Je ne veux pas que ma maison soit murée de toutes parts, ni mes fenêtres bouchées, mais qu'y circule librement la brise que m'apportent les cultures de tous les pays. »

Gandhi 

 

« On ne se débarrasse pas d’une habitude en la flanquant par la fenêtre ; il faut lui faire descendre l’escalier marche par marche. »

Mark Twain

 

« Chassez les préjugés par la porte, ils rentreront par la fenêtre. »

Frédéric II 

 

« Avant de se foutre par la fenêtre, il faut penser à l'ouvrir. »

Sim

 

 

Il disait cela pour rire bien sûr, rire et faire rire les autres, c'était son quotidien, et il aimait tant la vie ...

D'ailleurs, il aurait pu faire sienne cet aphorisme que l'on prête à Voltaire, le philosophe "des lumières" qui conseilla le despote éclairé sus-nommé, Frédéric II :

 

« Si vous voyez un banquier se jeter par la fenêtre, sautez derrière lui : vous pouvez être sûr qu'il y a quelque profit à prendre. »

Voltaire (j'ai des gros doutes sur cette paternité ...)

 

458px-Jan Vermeer van Delft 003

La liseuse à la fenêtre, huile sur toile de Johannes Vermeer, 1632 - 1675

source wikimedia, image du domaine public

 

Des réflexions à méditer aussi au regard de mon billet de ce dimanche 25 novembre,

pour la journée mondiale contre les violences faites aux femmes

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères