Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 12:23

~ Billet 324 ~

Et pour ne pas être en reste avec mon évocation de savoureux cafés, voici une vitrine ancienne qui évoquera peut-être une autre époque.
cliché proposé pour
Le rendez-vous de l'insolite

cafetieres---reduc1.JPG

.

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 08:45

~ Billet 309 ~ (ex-catégorie le geste du colibri)

stoproute2 rd

Pour le dernier geste du Colibri (pour 2009) de la communauté Colibri zen,
proposé par
Laure H,

Mes bonnes résolutions écologiques ?
Continuer mes bonnes habitudes
Mais que valent des millions de petits gestes
Quand à la ville voisine
L'éclairage public et les illuminations de fête
S'allument dès quatre heure du soir ?

Alors je ne veux qu'une seule résolution, à prendre par tous,
Mais se traduisant dans les faits :



                  STOP A  LA DESTRUCTION DE LA PLANETE !!!!!!!!!!!!!!

.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 09:00

~ Billet 299 ~ (ex catégorie le geste du colibri)

(Précédent ...)
(ou Si vous avez manqué le début ...)
Le dernier argument, celui qui faisait l'objet de l'ire de La Dame, l'Arbre, mon père aurait pourtant dû se souvenir que j'en approuverais la colère. Je n'avais pas la parole mais je l'ai prise sans hésiter lorsque j'ai enfin su que tout ce tumulte venait d'un arbre qu'il ne fallait pas abattre.
Evidemment qu'elle avait raison. Un arbre, c'est bien plus important. Il faut du temps pour qu'un autre repousse. Qu'est-ce que cela vous coûtait de faire passer la ligne électrique par un autre chemin ?

Il aurait dû se souvenir de mon dépit, de mon chagrin, de ma rage quand on avait fait disparaitre le cerisier du jardin pour y construire un nouveau garage et des logements.

Un arbre était précieux pour la Diva. Bien plus précieux qu'acheminer du courant électrique à un batiment de ferme.
Il faut dire qu'en Grèce la rareté des arbres en faisait davantage apprécier la valeur.
Certes, sa conscience écologique puisait peut-être ses racines dans des fréquentations qui n'avaient pas toujours eu autant de scrupules dans la grande Histoire.
Pour autant, fallait-il en rejeter l'idée sous le prétexte qu'elle était portée ou récupérée au milieu d'autres idéologies nauséabondes ?

Il m'était évident déjà que le progrès des hommes ne serait qu'illusoire s'il se faisait, comme je le pressantais à quelques signes, contre la nature et non avec elle.
Comme il m'était évident que le progrès ne signifiait pas une croissance sans fin, telle celles d'humains qui continueraient à grandir jusqu'à leur mort. Et je ne devinais pas encore qu'elle se transformerait en cancer.
                                                                                        Fin

pilonearbre3 - reduc1

.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 09:00

~ Billet 296 ~ (ex catégorie le geste du colibri)

(précédent...)
( ou Si vous avez manqué le début ...

Mon approbation n'était pas acquise !                              

 

Le deuxième argument de mon père lui semblait irréfutable. Comment pouvait-on, sous le prétexte d'être l'amie de Quelqu'un, faire fi par quelque caprice d'une décision professionnelle, calculée avec rigueur par des techniciens et user du bon vouloir du prince ! Comment osait-elle ? Comment osaient-ils ?

Mais je me souvenais qu'il n'encensait pas autant ce travail des "cols blancs" mon petit papa quand il discutait avec son fils, l'un des calculateurs.
 
- Les portées sont trop longues. Vous réduisez trop le nombre de poteaux. Ce sont des fausses économies.
- Mais si, les calculs ont été optimisés et il a été tenu compte des probabiltés de rupture.
- Et le poids du givre vous y avez pensé ?
- Mais oui, on a réduit la distance de deux écarts-type. ...

Mon père n'avait pas fait de probabilités ni de physique. Mais il était capable à la seule observation des lignes dans les airs d'en déceler toutes les fragilités. Il se trompait rarement quand il prévoyait des pannes sur tel ou tel tronçon.

Il n'y avait pas si longtemps, le fameux hiver 1956, le poids du givre en avait rompu des lignes, en plein nuit. Il était parti souvent  sur les routes verglassées, dans le brouillard givrant, dérangé dans notre sommeil par la sonnerie insistante du téléphone de fonction. Quand un fermier à la pointe de la modernité voulait que le courant soit rétabli pour l'heure de la traite.
Oh, ce n'était pas le fermier moyen qui s'était équipé. Ce n'était que le tout début des trayeuses électriques.
Tiens, ceux-là aussi devaient avoir de l'influence pour jeter mon père et ses ouvriers d'astreinte sur des routes dangereuses et ma mère dans l'angoisse tant qu'il n'était pas rentré.

Le deuxième argument n'était pas plus efficace que le premier.           à suivre ...

clocher1---reduc1.jpg

.

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 18:00

~ Billet 295 ~ (ex catégorie le geste du colibri)

(Début...)
Mais pourquoi donc était-il si courroucé, mon papa ?

Pensez donc, c'est la première fois qu'il voyait cela, être empêché d'exécuter l'installation selon le cahier et les plans fournis.
Mais pour qui se prenait-elle cette enquiquineuse !
Ah c'est sûr qu'elle avait du coffre et de la répartie.
Et mon père de rapporter les propos de la diva ... en imitant le mauvais français, l'accent grec et la voix qui partait dans les aigus avec toute la fureur dont elle avait la réputation.  Ah, ce n'était pas mal imité ! Je l'avais déjà entendu causer à la radio.
Ah, oui, sa réputation de terreur n'était pas usurpée. Elle a fait téléphoner sur le champ à Monsieur ... (ma petite tête de petite fille n'a pas mémorisé le nom et/ou la qualité de cette personne qui était sans doute un élu ou un représentant de l'Etat centralisé. N'oublions pas que l'histoire se passe dans les années cinquante)
Monsieur ... a immédiatement contacté le chef de Papa qui lui a immédiatement demandé ...de dévier la ligne.
Vous n'avez pas le suspense, mais nous, nous n'avons pas su tout de suite l'obstacle à éviter.
Normalement, les tracés des lignes électriques, et l'écartement entre deux poteaux étaient calculés et portés sur des plans au bureau d'études du département en fonction de la topographie.
D'abord, se faire ainsi humilier par une femme devant ses ouvriers lui restait visiblement en travers du gosier.

Maman, prudemment, et aguerrie par déjà plus de vingt cinq ans de mariage, ne fit aucun commentaire à cette allusion, mais je voyais dans ses yeux qu'elle n'en pensait pas moins. Quant à moi, je n'avais pas l'âge d'y mettre mon grain de sel, sauf à y être expréssement invitée. Et ce n'était pas le cas.
Mais La Calas, je connaissais et j'admirais. Elle faisait partie de mon pathéon de princesses à l'âge où les petites filles aiment encore se persuader qu'elles croient aux fées et aux princesses.

 Et j'avais déjà depuis plusieurs années un point de vue sur la réalité du mot égalité.
Je l'ai évoqué dans le billet
Mes premières indignations...

Mon approbation n'était pas acquise !                               à suivre ...

Callas graphiteFDdec09 - reduc
La callas, à la mine graphite*, d'après une photo Baron/archives Pathé Marconi/EMI contenue dans le livret de ce CD
EMI Callas - reducdont vous imaginez bien que je suis en train d'écouter la voix de l'incomparable.
Une amie m'en avait offert le coffret il y a quelques années, les autres incomparables étant Montserrat Caballé et Jessie Norman.
Bien entendu, ce choix n'est en rien exhaustif et parmi les petits bijoux de cette fin d'année, 2009 je me délecte aussi avec Sacrificium de Cécilia Bartoli.

sacrificium---reduc.jpg


*Le premier qui me dit que ce n'est pas tellement ressemblant, ne fera pas un scoop. Mais quoiqu'il en soit, je ne suis pas mécontente de lui avoir fait cet air sévère, vu les circonstances, à partir d'une photo souriante, et vraissemblablement, un peu arrangée, comme il était de coutume à l'époque.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 22:04

~ Billet 294 ~ (ex catégorie le geste du colibri)

Peut-être que certains se souviennent de mon tag sur les
six vérités et un mensonge.
Le sujet de
Hélène pour le 26ème Geste du Colibri zen de cette semaine, Atmosphère, me donne l'occasion de revenir sur cette anecdote.

Les animaux et les êtres humains ont besoin de l'oxygène qu'ils respirent dans l'air de notre atmosphère et rejettent du gaz carbonique.
Les plantes ont besoin du gaz carbonique pour leur chlorophyle et libèrent de l'oxygène.
Faune (dont les humains) et flore (dont les arbres) sont, au moins à ce titre, complémentaires.
Les arbres forment des forêts qui sont de véritables poumons de la planète. Notre civilisation de la consommation compulsive est en train de faire disparaitre les forêts tropicales.
J'ai, petite fille été très tôt curieuse de connaissances. Mais entre les arbres et moi, il y avait autre chose, un lien, un affect, une émotion, un cousinage peut-être.
Et la chanson de Brassens.
2 La Calas a fait dévier le tracé d’une ligne électrique pour sauver un arbre que mon père devait faire abattre.

La réponse est donnée au moment de la
distribution des prix pour les récompenses amicales.

Quand mon père rentrait d'un travail sur le terrain, des petits riens trahissaient d'emblée son état d'esprit. Et ce jour-là, nous avions tout de suite compris que l'atmosphère était électrique.
Oui, bon, le jeu de mot est facile, mais c'est pour vous mettre dans l'ambiance.
Le bruit sec de la portière, la porte laissée ouverte malgré la fraicheur de l'air. Le soulagement de retrouver la cuisine embaumer la soupe de légumes, l'envie de nous faire partager son énervement, tant il était sûr que nous approuverions sans faille sa colère.
La joie d'embrasser sa femme, puis les enfants.
Mais pourquoi donc mon papa était-il si courroucé ?            A suivre ...

pilone1 - reduc1
cette photo est juste un clin d'oeil. Elle a été prise ce printemps en un autre lieu.

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 10:10

~ Billet 290 ~ (ex-Rendez-vous de l'insolite)


motocyclette.JPG

Pour contiuer la collection des véhicules anciens et insolites,
(vous avez déjà vu la dame en side-car...),

impulsée par le thème du mois précédent de la communauté
Le rendez-vous de l'insolite, désormais pilotée par Cannelle56

.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 06:05

~ Billet 277 ~ (ex-Rendez-vous de l'insolite)

Pour le rendez-vous de l'insolite reprise par Cannelle56, et en écho à Berhed,

Il arrivait que de belles limousines se prennent pour d'autres belles bêtes lors du comice agricole, pour le Corso fleuri.
voiture-de-fete---reduc1.JPG

.

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 22:45

~ Billet 273 ~ (ex-Rendez-vous de l'insolite)

Pour
le rendez-vous de l'insolite reprise par Cannelle56, (lien mis à jour 08/13) après la première voiture, d'autres véhicules  ont plu à des jeunes mariés que je n'ai connus que bien plus âgés.

sidecar.JPG

.

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 22:02

~ Billet 252 ~  (ex-Rendez-vous de l'insolite)

Fier retour de la dernière des guerres, ils y croyaient tant !

camionette1418---reduc1.JPG
Pour Les Rendez-vous de l'insolite, sous la houlette de Kri

.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères