Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2020 1 02 /03 /mars /2020 10:31

Qu'en aurait pensé Marcel Pagnol ? Le "père" de Fanny, de Manon des sources, de la fille du puisatier ? Du château de ma mère ?

César triche aux cartes ... alors les autres quittent la table de jeu. Normal !

Fallait-il honorer le film J'accuse ? Le sujet aborde l'affaire Dreyfus au combien sensible sous l'angle du livre D. de Robert Harris et de l'officier courageux (le commandant Picquart) qui a mis les pieds dans le plat au détriment de sa carrière et au risque de sa vie puisqu'il a même fait de la prison avant que le capitaine Dreyfus soit enfin réhabilité.

Fallait-il honorer un film qui doit son succès à toute une équipe, à la qualité des scénaristes  dont Robert Harris lui-même à titre principal, et des acteurs, sans oublier de mentionner le livre, sobrement titré D. récompensé en 2014 ? 

Un film qui a eu beaucoup de mal à trouver ses financements. Un film où le titre français J'accuse (avec un a minuscule) emprunte (lapsus ? manque de culture historique ,) à l'article d'accusation contre Picquart de l'espion Esterhazy véritable coupable des fuites attribuées à Dreyfus et non au j'Accuse, article célébrissime d'Emile Zola dans l'Aurore. 

J'hésite. Je n'ai pas voulu aller voir ce film en dépit des qualités artistiques indéniables des films de ce cinéaste. En dépit du sujet. Mais je lirai un jour le livre.

 

Fallait-il ne pas récompenser directement son réalisateur en lui attribuant le césar de la meilleure réalisation ? ET NON DU MEILLEUR RÉALISATEUR COMME JE L'AI ENTENDU SI SOUVENT CETTE FIN DE SEMAINE. (ceci depuis une modification du règlement des Césars en 2016)

Non.

Avec 12 nominations, il y avait sans doute un moyen de contourner la difficulté.

Pourquoi pas souligner l'importance des décors, de la photographie, du montage ... ces indispensables qui en bavent des ronds de chapeau ou s'en tenir au deux premiers (meilleure adaptation dont le mérite en revient autant sinon plus à l'auteur du livre, lui-même cinéaste de talent. On aurait pu au moins avoir la décence de respecter l'ordre alphabétique H comme Harris avant P, meilleurs costumes)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Quichottine 16/03/2020 11:29

Je n'ai pas de réponse à tes questions...
J'avoue que je n'ai pas non plus regardé la remise des césars...
Je crois que tu as raison dans ta réponse à Zaza...
rendre à César ce qu'on lui doit serait sans doute une bonne solution.
Mais... comment rendre par exemple aux "nègres" ce qu'on leur doit si les auteurs adulés ne les citent pas ? Ce n'est qu'un exemple...
J'ai toujours séparé l'oeuvre de l'auteur, sinon, il y a beaucoup d’œuvres que je ne lirais plus... et d'auteurs haïssables... Hugo sur mes étagères, Rodin dans les musées, ce ne sont que des exemples parmi d'autres.
Passe une douce journée.

ZAZA 02/03/2020 19:01

A mon sens ce qui s'est passé lors de la remise des "César" pour l'affaire Dreyfus de Roman Polansky est vraiment injustifié. Ne mélangeons pas les genres, le talent incontesté de ce réalisateur et sa moralité plus que douteuse.
Ce film est excellent et je l'ai aimé. Pourquoi condamner le travail d'une équipe !
Bises Jeanne

Jeanne Fadosi 03/03/2020 18:58

Je n'ai pas vu le film précisément parce que s'il faut faire la distinction entre l'homme et l'artiste, lui ne la fait pas et se vantait même dans son dossier de presse ou en interview que "l'affaire Dreyfus faisait écho à sa propre histoire" et s'être "inspiré de sa propre vie pour ce film"
Le film avait déjà eu deux césars, les meilleurs costumes, ça c'est bien et la meilleure adaptation, ce n'est pas rien cette récompense et l'auteur du livre aurait dû être cité en premier et non dans l'ombre de P. On aurait pu faire l'économie de celui qui a provoqué les protestations et par conséquent ces protestations elles-mêmes.

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères