Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2020 7 31 /05 /mai /2020 15:49

En France, l'épidémie semble régresser tandis que prudemment les consignes de confinement se sont progressivement desserrées.

Aux Etats-Unis, la désinvolture et les errements ont conduit à un nombre de morts dépassant les 100 000 victimes sur fond de querelles larvées ou non avec la Chine et l'Iran et d'exacerbation d'un climat de violence. Ainsi, la mort mardi dans des conditions iniques d'un noir lors d'une arrestation brutale dont la vidéo a été publiée sur les réseaux a conduit dans un premier temps à la révocation des quatre policiers responsables et au déclenchement de manifestations calmes et d'émeutes de nuit.

Dans un deuxième temps le policier responsable de la mort de George Floyd... a été inculpé d'homicide involontaire et incarcéré, sans autre conséquence pour ses collègues et sans faire retomber la colère.

Je comprends et je soutiens la colère qui, bien plus encore aux USA qu'en Europe, perdure et dans l'encouragement actuel reprend de la vigueur trop souvent dans l'impunité. Mais la violence, fût-elle du désespoir, je la condamne sous toutes ses formes et d'où qu'elle vienne.

La violence des émeutiers dessert une cause juste et face aux ordres met en danger ceux qui la soutiennent

Pendant ce temps, le covid ou la fin de vie au bout de longues et pénibles maladies n'en finit pas de faire mourir ...

Piccoli, Dabadie, Bedos, Nahon Philippe et tant d'autres connus ou méconnus ...

Partager cet article

Repost0
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 09:27

Il y a longtemps que je n'ai pas ouvert de chronique nécrologique en hommage à une célébrité tirant son ultime révérence. 

Depuis le début de l'année 2020 et les litanies de chiffres (le vilain mot) égrenant les morts de la journée en Chine d'abord, en Italie ensuite, en France et dans d'autres pays, en englobant tous les autres dans un nombre mondial encore plus abstrait, je pourrais ne faire que cela et pas seulement pour les VIP.

Je n'ai même pas eu le coeur de rendre hommage à Manu Dibango, premier artiste de carrure mondiale dont la famille a officiellement reconnu, ... Respect ... qu'il était décédé des suites de covid-19.

Ce jour est différent. Le chanteur Idir se battait depuis de longues années contre une maladie (innommée) qui a fini par l'emporter. 

Si je mets hommageS au pluriel c'est pour tous ces invisibles de chair et d'os qui s'éteignent chaque jour depuis le début de cette pandémie et qui ne sont pas des chiffres.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 09:00
Entendre et écouter, voir et regarder en face, dire avec prudence, protéger, prévenir, s'unir pour faire reculer la violence, éduquer, s'inspirer de modèles édifiantes-ts

Entendre et écouter, voir et regarder en face, dire avec prudence, protéger, prévenir, s'unir pour faire reculer la violence, éduquer, s'inspirer de modèles édifiantes-ts

Pendant ce temps, la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées est passée dans les medias presque complètement inaperçue.

Que dire des violences faites aux personnes handicapées et notamment aux femmes handicapées, à commencer par la non-éducation, puis la non-application des quotas d'emplois. En France, si les textes existent. Le manque de moyens est patent.

Au-delà ? Manque de volonté ?

Combien de femmes violentées et combien de femmes handicapées inscrites au Mur des célébrités ?

Mettre en valeur de grandes femmes ... toutes inspirantes

site officiel du Mur des célébrités

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2019 7 17 /11 /novembre /2019 16:15

Aminata,

J'aurais pu une fois de plus écrire hommage à Aminata ou hommage à la 133e. Mais que veut dire vraiment rendre hommage à un défunt ?

Aminata,

Parce que le décompte des féminicides, une initiative éclairante, ne doit pas faire oublier que derrière les nombres, il y a des personnes. Des personnes qui ont perdu la vie sous la folie meurtrière de leur conjoint ou de leur ami ou ex, et des personnes dévastées par la perte de celle qui ne sera plus jamais, mère, fille, petite fille, sœur, nièce, tante, cousine ... et dévastées doublement dans de telles circonstances indicibles.

C'est la 133e victime d'un féminicide en France selon le décompte glaçant d'un collectif qui s'est donné cette tâche de traquer ces informations dans toute la presse et autres sources. Un décompte qui est donc sans aucun doute en dessous de la sordide réalité des violences conjugales ayant ce dénouement.

C'était le mardi 12 novembre vers 22 heures. Les fillettes du couple se sont réfugiées chez des voisins qui ont prévenu les autorités.

Des femmes qui dans de trop nombreux cas avaient déjà porté plainte ou une main courante.

Depuis mardi ce décompte a peut-être été porté à 134 pour deux femmes tuées en même temps, mais les faits sont en cours d'enquête.

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2019 7 03 /11 /novembre /2019 17:55
Hommage à Marie Laforêt

Qui parmi les jeunes connait ses chansons ? Elle fut l'une des premières vedettes de ma préadolescence, sa voix reconnaissable entre toutes, ses choix malicieux.

Son nom est aussi pour moi associé à Guy Béart avec qui elle chantait Frantz

Je me souviens aussi de l'actrice de cinéma où elle donnait la réplique à Alain Delon ou à Belmondo, excusez du peu. Ou de la commissaire-priseur. Ou de sa remarquable prestation dans Maria Callas La leçon de chant

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2019 5 18 /10 /octobre /2019 16:18

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 08:00

Je vous avez promis une suite à l'hommage à la 103e ... Elle viendra en son temps. J'ai l'esprit d'escalier et il me faut le recul de la distance des jours ...

Je mettais en évidence l'aspect "rubrique nécrologique" qu'est devenu ce blog et j'aurais pu joindre mon hommage au concert de ceux qui tournent en boucle sur les médias depuis jeudi matin. Ma petite voix n'avait pas d'importance et j'y reviendrai peut-être là aussi plus tard.

Dans les années 1970, je n'avais ni télévision ni enfants mais ma maman recevait en vacances ses petits enfants et L'Île aux enfants était un rendez-vous poétique et souriant des fins d'après-midi comme Bonne nuit les petits donnait en douceur le signal de l'heure du coucher. Et il me semble que dans ce chœur de célébration d'un puissant, la disparition de cette fée du bonheur simple, sans chichi, risque fort de passer inaperçue.

Julie était aussi le deuxième prénom de ma maman ce qui la lui rendait sans doute encore plus sympathique à ses yeux.

J'ai cependant beaucoup apprécié la double Une du Libération du vendredi 27 septembre et la mise en page de la première et de la dernière de couverture de son cahier spécial.

Je le reçois tôt le matin dans ma boite aux lettres ainsi que le samedi.

Hommage à Julie (Eliane Gauthier)

Partager cet article

Repost0
31 août 2019 6 31 /08 /août /2019 16:13

Je renoue déjà avec les hommages pour saluer un acteur que j'ai découvert enfant un après-midi où mon parrain et ma marraine m'avait fait découvrir La Comédie Française dans l'Avare de Molière. Inoubliable déjà dans Arpagon que j'avais étudié en classe de 6ème. Une époque où les séances du dimanche après-midi s'appelaient des matinées et où il fallait "s'habiller". Pas question d'entrer au théâtre avec des habits de semaine.

Partager cet article

Repost0
20 août 2019 2 20 /08 /août /2019 09:41

La création mondiale de sa Symphonie Australe par l'Orchestre symphonique de Bretagne donné le 20 avril 2018 a été retransmise au Concert du soir du samedi 23 avril de France Musique.

Julien Gauthier, vous connaissiez ? Moi non, tant nos modernes civilisations se sont éloignées de la musique vivante. 

Il faut dire que j'écoute rarement France Musique sauf en voiture. Le temps n'est pas extensible.

Mes chers amis,

Je suis profondément attristé de vous annoncer le décès de notre compagnon de route, le compositeur et artiste associé de l'Orchestre Symphonique de Bretagne, Julien Gauthier. Il est parti sur le fleuve MacKenzie dans le grand nord canadien pour collecter des sons et photographier cette terre encore peu touchée par l’homme. Il était accompagné par avec Camille Toscani, chercheuse qu’il avait rencontré aux Iles Kerguelen.

C’était un homme sensible, généreux et talentueux que beaucoup parmi nous ont eu la chance de connaitre par son travail et le don de son amitié. Son œuvre était fidèle à son esprit curieux, humble devant la vaste puissance et beauté de la nature. Il voulait avant tout transmettre par sa musique au public son amour et son respect pour la nature.

Sur une note personnelle, je suis extrêmement heureux d’avoir connu Julien. Il m’a apporté un sens de l’aventure, de l’émerveillement et d’une intelligence rare. Il va me manquer terriblement. On avait encore tellement de chemin à parcourir ensemble.

Nous pensons ce soir à son amie Laura, à son père Alain et tout ceux qu’il a touché.

Marc Feldman

Marc Feldman, administrateur de l'Orchestre Symphonique de Bretagn

Tandis que la famille et les amis d'un randonneur inconséquent (un autre Gautier, sans h qui ne cautionnerait sans doute pas ce bruit, lui qui préférait la solitude) s'acharnent à trouver des coupables de sa mort au sud de l'Italie, les médias nous apprennent sobrement la mort accidentelle d'un musicien de talent qui avait pour habitude d'aller glaner des sons au bout du monde pour les incorporer dans ses compositions. 

L'aventure n'est jamais sans risques et celui-ci en avait conscience. 

Elle s'est terminée tragiquement au milieu de la nuit du 15 août où un grizzli a emporté le campeur. L'alerte a été immédiatement donnée par la personne qui l'accompagnait. Les secours ont été dépêchés. En vain.

Les attaques d'ours sont très rares mais spectaculaires et souvent fatales. Je me souviens des panneaux d'avertissement aux visiteurs à l'entrée des parcs nationaux de l'ouest des Etats-Unis.

 

Le Monde prend conscience de manière abstraite des dérèglements de la planète et encore du genre "après moi le déluge". Bien plus alarmé par le danger couru par les ours blancs et les grizzlis qui voient leur habitat et leur garde-manger menacés par la fonte des glaces que par les oiseaux et insectes de nos jardins. Ces accidents rarissimes et le plus souvent passant sous le radar des medias quand il s'agit d'un autochtone sont en augmentation et j'ai déjà été alertée par des ONG en ce qui concerne des villages du grand nord canadien ou de l'Alaska.

La mort tragique de ce musicien est une grand perte.

Aura-t-elle la vertu posthume de faire connaître son oeuvre ?

Sera-t-elle un indice et une alerte de plus que le temps presse pour traiter autrement notre planète, non pas pour elle, mais pour le genre humain ?

grizzli en train de pêcher

grizzli en train de pêcher

Partager cet article

Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 17:45

J'ai beau trouver comme tout le monde que nous sommes bien trop dépendants de ces petits objets connectés qui nous permettent maintenant de communiquer avec si l'on veut le monde entier, je suis toujours agréablement surprise quand mon moteur de recherche, à partir de mes requêtes du moment, m'ouvre de nouvelles fenêtres.

Aujourd'hui, j'ai eu la belle surprise, grâce à Youtube, de redécouvrir un chanteur de mon enfance, Jean-Claude Darnal parce que j'avais cherché des chansons avec des oiseaux. Dans mon souvenir, je l'ai entendu par quelqu'un d'autre et je l'ai même sans doute apprise.

Comme ce nom-là ne me disait toujours rien, vive wikipedia qui m'en a appris bien plus et maintenant la playlist tenant compte de mes préférence du moment m'offre une pépite avec peut-être son plus grand succès chanté par 

Mais là c'est lui qui la chante magnifiquement.

Et maintenant, j'ai une grande envie de revoir le film aussi ...

tandis que décidément youtube qui fait bien les choses m'offre aussi à l'écoute la version chantée par Raoul  de Godewarsvelde dont je n'avais pas retenu le nom.

Et tant pis s'il faut supporter quelques pubs si je contribue modestement à ce que ces magnifiques chanteurs ne tombent pas tout à fait dans l'oubli.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères