Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 17:12

 

Il y a tout juste une semaine, j'évoquais les difficultés à vivre dans la lumière de la célébrité à l'occasion d'un billet sur Marylin Monroe, ou de celles à survivre avec la baisse ou la disparition de la notoriété (Défi n°128 épisodes 1 à 4).

 

D'où venait le mal-être de Robin Williams, cet acteur hors du commun qui avait porté à son incandescence une réflexion ou plutôt une sensibilité directe sur le monde tel qu'il va, si bancal ?

 

Je l'avais découvert magistral en éveilleur dans Le cercle des poètes disparus, en allant le voir au cinéma à sa sortie.

 

Il a réussi à me faire rire de l'absurdité de la guerre dans Good morning VietNam. Et c'est même étonnant que l'impertinence du film autant que du soldat animateur qu'il interprétait ait eu ce gros succès commercial, y compris aux Etats-Unis. Comme quoi il ne faut désespérer de rien.

 

Il a fait rêver bien des enfants en incarnant un Peter Pan étonnament touchant.

 

J'ai aussi beaucoup beaucoup aimé le film Will Hunting, l'un de ceux qui abordent avec sérieux et tact la difficulté d'être un génie mathématique et un écorché social.

 

Le cinéma n'a sans doute pas sû lui servir des rôles à sa mesure au moment opportun. C'est un vrai gâchis.

 

Robin Williams, merci pour les rôles que vous avez portés au cinéma. Le monde n'en a pas été meilleur. Il a même empiré depuis. Mais je suis sûre que ces films pourront dans l'avenir retrouver le chemin de messages entendus.

 

Robin Willams acteur américain, 21 juillet 1951 - 11 août 2014

Empreintes_Robbin_Williams.jpg

empreintes de Robin Williams devant le Chinese theater sur Hollywood Boulevard

 

Carpe Diem ! Robin !

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans hommages
commenter cet article

commentaires

vince 13/08/2014 13:45

Peter Pan ne meurt jamais.

Jeanne Fadosi 13/08/2014 17:12



Je ne sais s'il faut s'en réjouir ou s'en inquiéter ...



Quichottine 13/08/2014 10:59

C'est par toi que j'apprends la nouvelle... j'étais complètement déconnectée.
J'ai adoré ces films... je les regarde encore avec beaucoup de tendresse.
Le seul que je n'ai pas vu est Good Morning Vietnam.

Merci pour cet hommage, Jeanne.
Bises et douce journée.

Jeanne Fadosi 13/08/2014 17:07



il est passé à la télé en 2ème partie de soirée hier, sur France2 je crois mais j'étais trop fatiguée. On peut peut-être le revoir sur puzzle.



Lilousoleil 12/08/2014 22:04

juste une petite connexion rapide... J'ai appris cette nouvelle ce matin en partant de Toulouse...
J'ai aussi entendu qu'il venait de terminer deux films... cela prolongera un peu sa vie. On ne sait jamais que ces hommes (ou femmes) ont de difficulté à vivre ou à survivre.
merci pour ton billet

à bientôt
Je n'ai pas trop le sourire

Jeanne Fadosi 13/08/2014 17:01



une vie exposée aux medias et aux tentations de toutes sortes. Difficile de se préserver


Lui n'a pas su ou n'a pas pu



Martine 12/08/2014 20:14

Oh oui merci à Robin pour tous ses films et particulièrement pour le cercle des poétes et good morning vietnam qui font partie de mes films préférés moi qui n'aime pas trop le cinéma.... Il est
mort pour avoir peut être trop aimé la vie et ses plaisirs...

Jeanne Fadosi 13/08/2014 17:00



je crois qu'il n'en était plus au satde du plaisir mais de l'adiction destructrice et on s'en sort rarement définitivement ...



jill bill 12/08/2014 20:03

Bonsoir Jeanne, sans doute un grand malaise, je repense aussi à Dalida tiens, on est tjs désemparé quand le chose se produit, j'ai côtoyé des gens qui un jour... Qu'il repose en paix de tout... JB

Jeanne Fadosi 13/08/2014 16:59



oui sans aucun doute un écartèlement entre des attractions contraires ... Je ne sais si l'homme était ou non de bonne fréquentation mais je n'oublirerai pas les films et le rôles qu'il y a tenu



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

VOYAGE

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 5ème anthologie est parue

Informations sur 

 Les anthologies éphémères