Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 21:01

 

encore et encore ... en humble hommage à une jeune photojournaliste pleine de courage, qui ne faisait que son travail d'information, tout son travail d'information

 

photographe en clair obscur - reduc

photo en contre-jour prise à la journée d'ouverture

du Festival d'Ile de France de 2011

 

et avec une fois de plus une infinie tristesse, un étrange malaise.

De la colère aussi contre la bêtise inépuisable du genre humain.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jeanne Fadosi - dans hommages
commenter cet article

commentaires

mansfield 14/05/2014 14:12

Un métier risqué dans ces pays où l'on veut que vous ne voyiez que ce qu'on vous donne à voir!

Jeanne Fadosi 14/05/2014 19:06



un métier difficile, dangereux dans certains lieux, et si nécessaire



BHenri de Margaux 14/05/2014 12:12

Bonjour Jeanne,

J'ai appris aussi cette triste info, cela finiras-t-il un jour. ils son nombreux hélas à perdre la vie victime de la barbarie. Tu lui rends un bel hommage. MERCI ! Bises bien amicales.

Henri.

Jeanne Fadosi 14/05/2014 18:39



C'est un métier dangereux. Il y en a d'autres. Mais il est nécessaire. Du moins ceux qui font comme elle un vrai métier d'information. Mais je me fiche pas mal de la couleur de la dernière robe
de telle star ou des potins d'alcoves de VIP.



Quichottine 14/05/2014 11:23

Merci de lui avoir rendu hommage...
Le monde est fou... et nul ne peut se sentir en sécurité, nulle part.

Jeanne Fadosi 14/05/2014 18:36



Elle avait du courage et ne se résignait pas au silence de ce qu'on ne veut pas dire dans les journaux. On ne fera pas taire toute la presse



Lilousoleil 14/05/2014 11:06

et en plus tu portes un très joli prénom puisque c'est celui de ma petite fille agée de bientôt trois ans.
avec le sourire

Jeanne Fadosi 14/05/2014 18:35



un pseudo mais qui était le prénom d'une de mes grand-mères ...


c'est un prénom ravissant et indémodable, il me semble



Lilousoleil 14/05/2014 07:55

Jeanne, je t'adore... Tu as toujours les mots qu'il faut pour défendre les opprimés, informer tes congénères des horreurs que nous devrions combattre au lieu de s'enliser dans des histoires de
chants qui ne sont que très guerriers et d'un temps qui pour appartenir à l'Histoire n'en sont pas moins discutables.
bonne journée
avec le sourire

Jeanne Fadosi 14/05/2014 10:51



merci, merci lilou. je me sentais bien seule.



Martine 14/05/2014 06:15

Mais c'est Villarceaux, quel bel endroit. Bises

Jeanne Fadosi 14/05/2014 10:11



oui le dimanche d'ouverture du festival d'Ile de France en 2011. Le thème de la journée était "Terres de Bretagne" et celui du festival "D'un monde à l'autre"


C'est vraiment un magnifique endroit que ce Domaine de Villarceaux



jill bill 13/05/2014 23:27

J'apprends ce "décès" Jeanne... que dire, certes allez dans ces pays n'est pas sans danger, mais elle l'a fait pour témoigner... j'ai lu ton lien, merci à elle ! Jill

Jeanne Fadosi 14/05/2014 10:08



information trouvée hier soir en rentrant d'une sortie à Paris. J'ai tout de suite été frappée sur le journal par la ressemblance avec la silhouette que j'avais prise et dont je m'étais déjà
servi pour un hommage à deux autres journalistes.



Présentation

  • : Fa Do Si
  • Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

La Marguerite des possibles

TheBookEdition - La marguerite des possibles

130818 couverture 200

La 4ème anthologie est en préparation

Informations sur 

 Les anthologies éphémères