Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 15:06

~ Billet 322 ~

minicafetieres - reduc



En humer l'arôme
En apprécier la saveur,
Instant partagé.

                             Jeanne Fadosi, dimanche 10 janvier 2010

pour le Casse tête de la Semaine proposé par Lajemy 
et en clin d'oeil à un autre breuvage, titre d'un petit livre* que je lisais à ma maman au crépuscule de sa vie.

*La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, Philippe Delerm, Gallimard, 1997.

Partager cet article
Repost0

commentaires

P

Mais tu as été courageuse de faire cette route de nuit...Alors repos aujourd'hui...bien mérité :)


Répondre
P

C'est avec toi que je commence ma journée...Ici la pluie est arrivée hier en fin de journée...Et ce matin il pleut...Evidemment il fait plus doux...
Bonne journée à toi, Jeanne...Prends soin de toi...


Répondre
J

c'est gentil. Pas courageuse ce matin. Il est vrai que je me suis couchée très tard après une route de nuit sous la pluie battante. alors aujourd'hui ... relax
belle journée Petit poucet


P

Et aujourd'hui comment vas-tu ?...L'auto-massage, pas facile pour les épaules...
Dommage que tu es si loin, je viendrais volontiers...Même si je n'ai aucune véritable compétence en la matière...Je sais juste que les massages sont une des meilleurs choses apportant le bien-être
et la détente profonde du corps et même de l'esprit...

Effectivement ton "mille pardons" est chargé de sens...

Bonne journée, Jeanne.


Répondre
J

les massages font du bien quand ils sont pertinents. J'arrive à soulager les points sensibles de mes vertèbres, c'est déjà cela. Mais l'humidité a pris la place du froid et les articulations n'en
sont pas très satisfaites. Il faut faire avec.
belle fin de soirée et surtout belle journée pour demain


P

Mille pardons ! Mais c'est beaucoup trop :)
Je viens de lire que tu avais des douleurs aux épaules...J'espère qu'elles se sont calmées...


Répondre
J

avec le redoux et l'humidité du brouillard, ce n'est pas terrible aujourd'hui ... et le café n'y peut rien. Une douche chaude et de l'auto-massage feront mieux.
et je complète ma réponse : mille pardons, c'est pour tous ceux qui ne prennent pas la peine de s'excuser. Pourtant, cela ne fait aucun mal, m^me pas à son amour propre, en tous cas au mien.
bises et belle journée malgré la grisaille



de doux souvenirs.... bonne soirée à toi Jeanne, bises


Répondre
J

merci. ce matin un peu de neige, mais température plus douce (relativement 0° au lieu de moins 3°) et plein de douleurs dans les épaules
bises et belle journée pleine de courage


P

Je n'ai fait que répondre...à ta réponse. Tu disais avoir vu un superbe percolateur  du début du vingtième siècle...En fait, dans ma tête, percolateur rimait avec électrique...Je viens donc de
m'instruire un peu et d'aller voir la définition de percolateur dans le Petit Larousse...Et sur le Net, j'ai appris que cette invention remonte à 1806 et qu'elle est due au savant américain
Benjamin Rumford...
Voilà, j'espère avoir répondu à tes trois points d'interrogation...


Répondre
J

oups, mille pardon ! je ne pensais plus à la réponse que je t'avais faite. Oui le début de XXème était en point pour les appareils à vapeur. D'ailleurs l'automobile à bien failli être à vapeur et
elle a été détronée par le moteur à explosion ...
et tu m'apprends que l'invention avait déjà un siècle ! merci et belle soirée


P

Début du vingtième...Je ne savais pas que ça remontait aussi loin...J'imagine bien que celui-là devait avoir fière allure ! Je n'en ai jamais vu de pareil !
Bonne après-midi, Jeanne.


Répondre
J

???


L

superbe les vielles cafetières


Répondre
J

n'est-ce pas et ce sont (pardon, c'était) des cafetières pour célibataires ou pour deux à condition de ne pas en vouloir une grande tasse. elles mesurent à peine plus de 15 cm


I

dans ces anciennes cafetière on sentait monter tout l'arôme. Avec les capsules de nos jours on a plus grand chose. Sauf Georges..;)
Bisous Jeanne, passe une belle soirée


Répondre
J

what else ?
Mais bon, c'était tout un art de trouver la bonne mouture, le bon dopsage, la bonne température et le bon tempo. Je ne suis pas fan du tout des capsules mais je sais bien me servir de ma cafetière
électrique. J'ai même hésité à expliquer ma pratique, un peu particulière !
car je me fais du café frais tous les jours mais je ne change pas tous les jours le filtre en papier.


F

comme elles sont belles ces cafetières anciennes!
j'en profite pour te remercier d'avoir joué à la devinette du vendredi, ça m'a fait plaisir  a++


Répondre
J

tu dois me confondre avec quelqu'un d'autre, je ne me souviens pas d'avoir joué aux devinettes. Mais ma mémoire est fragile (sourires ...)


Y

Très jolies cafetières
Bonne semaine
Yentl


Répondre
J

merci, belle semaine également


A

Merci d'etre passée prendre un café sur mon blog !
Moi aussi, je dois avois une dizaine de vieilles cafetières du meme genre
Bonne journée


Répondre
J

Celles-ci ont la particularité d'être assez petites pour ne contenir que le jus pour une à deux tasses (2 si ce sont des tasses à moka)
belle journée aussi


M

bonsoir Jeanne et merci pour cette jolie photo de cafetières.
j'en profite pour te souhaiter une bonne et heureuse année 2010.


Répondre
J

merci de ton gentil passage. Je ne sais plus si je te l'ai souhaiteé, si ce n'est pas le cas, je te souhaite également une belle et heureuse année.


O

J'aime tout dans cet article Jeanne et je ne sais pas par quoi commencer... 
La photo de tes jolies cafetières aux contours flous qui donnent une ambiance à la fois douce et surannée à l'image et ce brun qui domine aussi bien dans l'image que dans la couleur que tu as
choisie pour écrire...
"Couleur, café... Que j'aime ta couleur café..."
Jusqu'à la référence de ce petit livre que j'ai lu avec délices il y a quelques années et qui nous rappelle que les petits plaisirs sont bien doux.
Ton article sent bon Jeanne !
PS : j'espère que c'était du déca sinon je vais avoir du mal à m'endormir...  


Répondre
J

je n'utilise pas le déca qui fait appel à des produits dont je ne connais pas les conséquences sur la santé, mais j'utilise de pur arabica et pour toi, j'espère l'avoir fait léger.
belle journée, maintenant


P

Mon Dieu, Jeanne, quel charme elles ont ces cafetières...Rien à voir avec les percolateurs...je n'en ai plus d'ailleurs et comme je suis la seule à boire du café, j'ai repris la vieille formule de
maman, il ya longtemps, manuelle...Et je ne regrette pas le perco...
Merci aussi pour ce clin d'oeil à la tienne de maman...Souvenir précieux...
Bonne fin de soirée...


Répondre
J

J'ai vu cet automne, dans un bistrot survivant à l'ancien quartier des halles un superbe percolateur du début du vingtième siècle, avec ses cuivres, il avait une fière allure !
belle journée, petit poucet


V

tu as de belles cafetieres... bonne soirée


Répondre
J

J'ai la nostalgie des vieux objets mais je ne sais pas si le café en serait meilleur. celui que je fais avec ma cafetière électrique me satisfait.
belle journée


F

elles sont très jolies ces cafetières!beaucoup plus d'allure que les modernes!!


Répondre
J

et cela ne se voit pas sur la photo, elles ont la particularité d'être toutes petites, pour une à deux tasses de café : leur hauteur est d'environ 16 à 17 cm avec le couvercle.


H

Un doux arome en ces lieux.
gros bisous


Répondre
J

Un petit café ?
bises aussi


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères