Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2022 6 18 /06 /juin /2022 08:00

J'ai hésité à reprendre mes billets d'hommages. J'en ai manqué quelques uns, injustement Michel Bouquet en avril car c'était également un acteur de grand talent, que j'aurais dû salué avant Jacques Perrin et Arno.

Et même en février Dominique Paturel dont je regrette que la presse ne semble n'avoir retenu que sa voix de doubleur et Monica Vitti, immense actrice dont il n'a été rappelé que la beauté

Quelques mots de plus à propos de Jean-Louis Trintignant dont j'appréciais beaucoup le talent d'acteur et et à propos duquel je restais plus réservée envers l'homme.

J'avais, pour des raisons personnelles, été très choquée, en dépit de la prestation d'acteurs, quand il avait lu avec sa propre fille Marie Les lettres à Lou de Guillaume Apollinaire. 

Tout comme m'a toujours choqué l'utilisation médiatique de Charlotte par son  père Serge. Un jour peut-être Charlotte soulèvera-t-elle le voile des apparences.

Alors oui, c'est affreux ce qui est arrivé à Marie, oui c'est atroce ce que Bertrand Cantat lui a fait.

Cela n'atténue en rien mon sentiment de malaise envers le lien étrange entre le père et la fille

Partager cet article
Repost0
24 avril 2022 7 24 /04 /avril /2022 13:42

Je veux vivre dans un monde
sans jalousie sans amants
et où les pessimistes sont contents
je veux vivre dans un monde
sans papiers
et où mon foie

sans pilules

où les riches et les pauvres
n'existent plus
...
où les malheureux sont heureux
...
où dieu il est amoureux
sans chi chi
et où les cons font pas
font pas de bruit
...
je veux voler très haut
libre comme un poisson dans l'eau
...

Vivre, chanson de l'album éponyme Vivre, 2021

Partager cet article
Repost0
24 avril 2022 7 24 /04 /avril /2022 13:00

Une enfance sans le sou, mais sans plainte ni tristesse, n’était sans doute pas étrangère à la discrétion dont il s’est toujours paré.

Le Monde, 21 avril 2022

Partager cet article
Repost0
27 mars 2022 7 27 /03 /mars /2022 17:00
Mondiaux de patinage : danser,  du chaudron à la glace
Partager cet article
Repost0
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 10:30
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2021 7 26 /12 /décembre /2021 17:58

Il souffrait depuis une vingtaine d'années d'un cancer et malgré cela il n'avait pas renoncé à ses combats. Son grand âge a fini par venir à bout de son énergie inépuisable. Il a su sans doute dans les dernières heures que son combat pour l'égalité, la justice sociale, le droit à la différence et contre le racisme était loin d'être terminé.

Sans son obstination à faire libérer Nelson Mandela, il n'y aurait pas eu cette embellie en Afrique du Sud.

En ces périodes de grands replis sur soi et où personne ne veut plus écouter l'autre, il faudrait beaucoup de femmes et d'hommes de cette trempe.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2021 7 05 /12 /décembre /2021 11:13
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2021 1 12 /07 /juillet /2021 13:26

Si je tenais plus régulièrement ce blog à jour, j'aurais rédigé cet hommage en revenant à "l'ordinaire" de son contenu dès mardi dernier. Il avait annoncé sur les medias sa mort prochaine et mis en scène sa sortie. Plus pour tenter de partager autant qu'il est possible une expérience singulière que pour une notoriété qui, et il le savait, n'avait plus besoin de rien.

Tandis que son blog s'achève en tirant le rideau le 22 juin dernier, les hommages sont unanimes

J'ai été intensément heureux

FranceInter, 17 mai 2021, L'invité du 7h50

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 10:07

D'habitude, ici, je rends hommage à des défunts, ... récents. Dans un langage rendu suranné par la vitesse de notre évolution dans ce siècle dont il est le grand témoin et un des acteurs, on dirait "feu" comme feu Axel Kahn qui vient de mourir et avait fait de l'annonce de sa mort un dernier acte de partage.

Aujourd'hui, Edgar Morin est bien  vivant et j'admire l'acuité de l'esprit, la générosité du cœur, la vaillance du corps, la lucidité des limites. 

Il était entendu sur France Info tandis que j'écoute France Inter à cette heure-là. Mais je l'ai retrouvé dans mes fils d'actualité. Le bon côté de ces nouveaux outils  qui marchent avec des ... j'ai une panne de mot, celui qui me vient n'est pas le bon mais je l'écris quand même. Cela va en faire sourire : logarithmes.

L'écrire m'a fait retrouver le mot juste et je reprends ma phrase en rade :

Le bon côté de ces nouveaux outils qui marchent avec des algorithmes.

La pertinence des propos tenus dans ce grand entretien me dispense de rajouter mes maigres petits mots.

En prime, vous pourrez aussi je crois l'écouter. (aller tout en bas du lien ci-dessous)

Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 09:09

Long silence de plus d'un mois que j'aurais pu pourtant émailler de réflexions sur une actualité et des retours sur l'Histoire nombreux et ou importants

La Commune de Paris en 1871 et sa fin sanglante et tragique que certains y compris historiens n'ont pas voulu marquer.

La mort de Napoléon à Sainte-Hélène dont la commémoration a divisé et fait couler des frappes de clavier à défaut d'encre. Moi, j'ai envie de saluer Beethoven qui a commencé sa symphonie n°3 à la gloire de Bonaparte et qui l'a rebaptisée La symphonie héroïque quand son héros révolutionnaire s'est auto-proclamé empereur.

Les noyés oubliés de la Méditerranée ou de la Manche sur fond d'actualité tournée plus vers la Covid.

La nième guerre israélo-palestinienne.

L'incroyable acte de piraterie aérienne d'Etat

Le "débarquement" par les militaires des chefs qu'ils avaient mis à la tête du Mali en mars.

Les trop nombreux féminicides

Les traques aux forcenés de ces derniers temps.

La liste est infinie.

Sans oublier les hommages aux derniers morts célèbres tels tout récemment 

C'est encore la radio que j'écoute bien plus que je ne regarde la télévision ou que je lis les notifications d'actus de mon téléphone qui me renseigne sur l'état et les soubresauts du monde tel qu'il va, bancal, apeuré, transi ou replié sur la haine des autres.

C'est encore la radio qui me renseigne sur les nouvelles chansons et les nouvelles musiques, autant dire une fenêtre minuscule et biaisée de la production artistique.

C'était la radio qui m'a sans doute apporté mes premiers émois à écouter de la musique. Même si la qualité sonore d'un poste des années cinquante avec son unique haut parleur et ses grésillements n'était pas de la Haute fidélité.

Si je me suis d'autant plus réjoui que ma radio préférée célèbre les cent ans de la radio, c'est que la radio fait partie intégrante de notre histoire familiale mon père, serrurier-ferronnier de formation quand il a du faire son service militaire au début des années 1920, a été affecté aux communications pour son expertise de la soudure fine (on utilisait aussi des horlogers) et pour développer les transmissions par radio (émission, réception, interception des transmissions ennemies).

C'est sans doute à cette occasion, lors des temps de trêve, qu'il captait les chansons qu'il a consigné dans son cahier.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères