Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 09:09

Long silence de plus d'un mois que j'aurais pu pourtant émailler de réflexions sur une actualité et des retours sur l'Histoire nombreux et ou importants

La Commune de Paris en 1871 et sa fin sanglante et tragique que certains y compris historiens n'ont pas voulu marquer.

La mort de Napoléon à Sainte-Hélène dont la commémoration a divisé et fait couler des frappes de clavier à défaut d'encre. Moi, j'ai envie de saluer Beethoven qui a commencé sa symphonie n°3 à la gloire de Bonaparte et qui l'a rebaptisée La symphonie héroïque quand son héros révolutionnaire s'est auto-proclamé empereur.

Les noyés oubliés de la Méditerranée ou de la Manche sur fond d'actualité tournée plus vers la Covid.

La nième guerre israélo-palestinienne.

L'incroyable acte de piraterie aérienne d'Etat

Le "débarquement" par les militaires des chefs qu'ils avaient mis à la tête du Mali en mars.

Les trop nombreux féminicides

Les traques aux forcenés de ces derniers temps.

La liste est infinie.

Sans oublier les hommages aux derniers morts célèbres tels tout récemment 

C'est encore la radio que j'écoute bien plus que je ne regarde la télévision ou que je lis les notifications d'actus de mon téléphone qui me renseigne sur l'état et les soubresauts du monde tel qu'il va, bancal, apeuré, transi ou replié sur la haine des autres.

C'est encore la radio qui me renseigne sur les nouvelles chansons et les nouvelles musiques, autant dire une fenêtre minuscule et biaisée de la production artistique.

C'était la radio qui m'a sans doute apporté mes premiers émois à écouter de la musique. Même si la qualité sonore d'un poste des années cinquante avec son unique haut parleur et ses grésillements n'était pas de la Haute fidélité.

Si je me suis d'autant plus réjoui que ma radio préférée célèbre les cent ans de la radio, c'est que la radio fait partie intégrante de notre histoire familiale mon père, serrurier-ferronnier de formation quand il a du faire son service militaire au début des années 1920, a été affecté aux communications pour son expertise de la soudure fine (on utilisait aussi des horlogers) et pour développer les transmissions par radio (émission, réception, interception des transmissions ennemies).

C'est sans doute à cette occasion, lors des temps de trêve, qu'il captait les chansons qu'il a consigné dans son cahier.

Partager cet article
Repost0

commentaires

jill bill 02/06/2021 20:45

Gamine, pas de télé, un poste radio, rien à voir avec nos chaînes Hi-Fi.... on l'allumait ça et là, je me souviens que ma mère y suivait un certain feuilleton... et on était content avec ça.... merci Jeanne ,-)

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères