Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 07:54

~ Billet 18 ~

Petit aparté pour commencer, un nouveau documentaire sur les Mayas de la semaine dernière je crois m'a confirmé dans l'intuition que les témoignages des civilisations de l'autre côté de l'atlantique avaient été détruits de manière systématique. Actuellement quatre parchemins resteraient dont le codex de Dresde qui sert de base à la reconstitution de l'écriture maya. La langue s'est maintenue tant bien que mal par tradition orale et de manière clandestine jusqu'à la fin de l'Inquisition et a donc réussi à survivre jusqu'à nos jours, mais l'alphabétisation avec notre écriture avait, en à peine deux générations, fait disparaître la connaissance des signes écrits, pourtant témoins d'une civilisation beaucoup plus avancée que les nôtres à l'époque. D'ailleurs, il a pu être établi qu'ils utilisaient le zéro dès les siècles avant notre ère.
Pour de plus amples renseignements, taper codex mayas sur un moteur de recherche. Il y a une foule de renseignements dont je n'ai pas l'expertise pour en recommander la pertinence ni pour en pointer les faiblesses.
Internet est une jungle touffue avec des trésors et des écueils, alors je tâtonne souvent.

Voici une illustration d'un codex maya trouvé sur wikipédia :

Dresden Codex p09 source wikipedia

   Impressionnant, n'est-ce pas ! Et ce n'est qu'un tout petit fragment !

Imaginons que les habitants de ce continent, qui sera nommé plus tard Amérique, aient atteint nos rives avant Christophe Colomb !

Après tout, les Gaulois, tribu assez réduite du temps des Gaules (notez bien le pluriel), ne sont que très peu dans notre héritage culturel et génétique.

Sans remonter aux migrations entre celtes et bretons, les hommes du Nord, autrement dit les Normands north's men en anglais moderne tiens donc ? avaient bien fini par s'installer dans les provinces des côtes d'opale et de nacre après avoir mené des expéditions de rapine depuis la Scandinavie.

Les Normands, encore eux, ont migré vers les îles britanniques au XIème siècle depuis les côtes des environs de Dives sur Mer.

Quand je pense que les descendants de frères et de cousins se feront plus tard une guerre de cent ans !

Donc rêvons que ces fiers peuples, ces civilisations lettrées, savantes, qui avaient su établir une connaissance des étoiles et des planètes avec une précision qui devrait forcer l'admiration, inventons qu'ils aient réussi à fabriquer des navires capables de remonter les vents et les courants pour parvenir jusqu'en Europe.

Des questions se posent par exemple sur l'origine des Guanches des Îles Canaries.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jeanne Fadosi 25/06/2009 23:57

je n'en suis pas certaine, mais je crois bien que le commentaire précédent est le premier que ce blog ait reçu

diablottin 08/10/2008 08:56

voila un blog qui ne peut qu enrichir nos connaissances merci pour tousces details qui sans toi nous auraient echappe
bisous

Jeanne Fadosi 08/10/2008 10:46


Je sais bien peu de choses et vais piocher dans cette vaste bibliothèque virtuelle qu'Internet. Je navigue aussi du rêve et de l'imaginaire à la réalité. En bleu le réel ou les réflexions, en prune
italique l'imaginaire. Même si je puise dans le fond des légendes universelles, telle l'Atlantide.
Bises


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères