Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 06:00

 

Entre ombre et lumière pour Hauteclaire

 

la lune comme un phare - reduc

Au bout de Ré la Blanche

La lune

Comme un point sur l'amer

 

lune et réverbère 1 - reduc1

Près du réverbère

La lune étonnée

blême et rétrécie

lune et réverbère 2 - reduc1

 

Haut, toujours plus haut

Dialogue improbable

C'est l'ami Pierrot

la lune et l aviateur - reduc1

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
C'est bien joli tout cela !
Poème et clichés...
Répondre
J


et même lieux communs sourires ... Comment nos anciens rêvaient-ils les Amériques avant de savoir qu'elles existaient ...



V
Superbes ces jeux de lune...La coquine, elle sait nous séduire! VITA
Répondre
J


oh oui elle est bien coquine



H
Bonsoir Jeanne
J'aime bien tes association photos et poème court; de la fantaisie dans l'ensemble.
Répondre
J


C'est un des plis que j'ai pris sur ce blog presque dès l'ouverture. Mais je n'en fais rien de systématique



F
Jolies photos. Amusante la première. La dernière est originale aussi.
Répondre
J


sans trucage, juste l'effet d'optique de la distance et de la position



M
La lune est une vraie inspiratrice qui sait réveille le poète en chacun!
Répondre
J


on serait bien embêtés si elle disparaissait de notre ciel !



M
Un beau défilé de lunes et tes légendes qui vont avec... un moment qui incite à l'imaginaire. Merci et bonne semaine.
Répondre
J


et fort heureusement, la conquête de la lune à la fin des années 1960 n'a pas tué le rêve ...


belle semaine



E
Magnifique bonne journée bisous evy
Répondre
J


la lune nous fait toujours rêver ...



F
le soleil a rendez-vous avec la lune mais la lune ne le voit pas (ceci pour la dernière photo)
Répondre
J


eh oui, la lune en plein jour je l'ai encore vu il n'y a pas longtemps ... mais le photographe ne peut pas les immortaliser sur la même photo car les deux astres se font face ...



Q
J'adore !!
Mots et images en parfaite harmonie.
Merci pour cette belle page, Jeanne.
Bises et douce journée.
Répondre
J


la lune a un  pouvoir magique sur notre imaginaire ...


bises et belle soirée



A
Très beau ! Je contemple et souris, la lune sera toujours complice de notre imaginaire !
Répondre
J


on serait bien embêtés si elle disparaissait de notre ciel.



M
Bizarre, je t'ai laissé un com. hier où je te disais que tes mots illustraient bien tes photos... à moins que ce ne soit le contraire.
Bonne journée - bisous
Monelle
Répondre
J


rien de bizarre ton com est toujours là. simplement j'avais publié trop vite en oubliant de le programmer. Et en plus je modère mes commentaires maintenant car je suis moins assidue sur mon blog


bises et belle journée



M
Des haïkus bien illustrés par tes photos... ou est-ce le contraire ??
Bonne soirée - bisous
Monelle
Répondre
J


j'ai choisi les photos d'abord ...


bises



E
bravo, Jeanne, bien visé !
Répondre
J


sourires ...



J
Ah les chevaliers du ciel.... J'ai pensé à eux mercredi, avec Edmonde... Merci Jeanne, bises, jill
Répondre
J


tiens tiens ... à mercredi donc ! bises



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères