Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 12:29

~ Billet 21 ~

Aujourd'hui, je n'ai pas beaucoup de temps à consacrer à mon blog, surtout qu'il fait beau et que j'en ai profité pour sortir mon appareil photo.
Pourtant, un sujet d'actualité d'aujourd'hui m'interpelle : fallait-il revenir sur l'autorisation d'extradition de Marina ...?
Les victimes des brigades rouges pensent-elles panser leur plaies incicatrisables en demandant à la justice italienne d'être le bras légal de leur vengeance ?
Les apprentis rebelles peuvent-ils être tentés par le passage à l'acte devant l'exemple d'une quasi impunité ? Du moins est-ce l'idée qu'en véhiculent les médias alors qu'elle est restée de longues années en prison puis libérée en Italie avant d'émigrer en France dans le cadre de la protection accordée par le Président de la République française après une condamnation en appel.

Les Représentants d'un Etat de Droit peuvent-ils revenir sur la parole donnée sous une présidence de Droit précédente ?

Comme toujours, il n'y a ni réponse simple, ni réponse unique et ce geste dont on peut se demander ce qui motive un tel revirement devrait être accompagné d'infinies précautions pour ne pas donner de blancs seings à des crimes futurs.

Car j'ai envie de le clamer, rien , non rien ne justifie dans notre siècle qui devrait être de plus de sagesse, rien ne justifie et n'excuse des actes de malveillance quels qu'ils soient, du plus anodin au plus tragique. Et dans cette Histoire-là, il y a bel et bien eu des tragédies.
Dans ce grand délitement actuel de nos économies de marchés financiers et monétaires, les responsables de morts sociales et de suicides ne seront pas poursuivis. Ils ne seront même pas désignés.

Ne pas oublier, non, mais passer à autre chose, c'est ce qui permet de tenir debout. La vie n'est jamais derrière soi : elle est devant.

Je ne sais si les papillons et les abeilles ont ou non une mémoire. Ils viennent seulement de revenir vers mon jardin après un grand été livré à d'autres bourdons moins sympathiques. Et tant pis si je dois supporter quelques chenilles au printemps prochain.
 

Dès l'ouverture des volets, la beauté du matin m'a accueillie comme pour dire le réenchantement sans fin du monde :
toile du matin1 - reduc1
 Pas cabotines le temps d'appuyer sur le déclencheur, la belle butineuse est sortie du champ.
asters---reduc1.JPG
 Il m'a fallu mettre en rafale et mitrailler beaucoup pour quelques clichés convenables :

abeille-sur-asters1---reduc1.JPG
Et pourtant la ruche était là en grand nombre !
asters-et-abeilles2---reduc1.JPG

Pour les papillons, ce fut encore plus compliqué, s'ils ne me craignaient pas, la petite boite les tétanisait en position d'ailes résolument repliées
papillon4----reduc1.JPG
ou les envoyaient ailleurs et il fallait les prendre à la volée au petit bonheur la chance
papillon3----reduc1.JPG

.   

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Vaste et bien difficile sujet ! Un an après, rien ne semble avoir changé !
Répondre
D
le petit bonheur la chance a bien opéré....belles photos de nos amis à "zailes" qui font du zèle pour que nos photos soient bien floues!!!!bises
Répondre
J

Oh, ça tu as raison ! Je devrais peut-être investir dans du matériel plus performant. Mais il ne compenserait pas ma propre bougeotte ! Bises et bonne semaine


D
j aime beaucoup tes photos matinales et ta patience pour fixer les abeilles et papillons sur la pellicule numerique evidement!!!!
bisous
Répondre
J


je pense bien à vous deux et à Jacotte bien sûr.



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères