Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 19:00

J comme jasmin - reduc

 

 

"Il suffit à un point d'en ajouter deux autres

 pour que le final devienne suspensif.

Et que l'espoir renaisse."

Erik Orsenna,

 Et si on dansait, Eloge de la ponctuation,

 éditions stock, 2009, page 40

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q


J'adore les livres d'Orsenna...


Et, là, il a tout  fait raison.


 


Bien jolie broderie, Jeanne. :)


Passe un bon dimanche. Bisous.



Répondre
J


Il sait trouver des phrases qui peuvent devenir des aphorismes sans transformer sa pensée et ses intentions. du grand art. et une écriture simple et facile à lire et à comprendre.
Bises et Belle semaine Quichottine !



C


très très beau.


bonne soirée


clem



Répondre
J


merci clem, je suis en retard, comme d'habitude
belle journée de mercredi



A


Voilà une jolie broderie ! J'apprécie d'autant plus que je n'ai aucune aptitude à cet art.


Je vais mettre mon blog en pause à partir de demain. Ma gastro m'a affaiblie et j'ai besoin de repos.


Bises Jeanne en te souhaitant une bonne soirée !



Répondre
J


Je ne sais pas si tu as pu te reposer. Moi tu vois je suis sur les blogs en pointillés aussi ce mois de janvier.
Belle fin de semaine et bon repos



M


Personnellement j'use (et j'abuse peut-être) des points de suspension car le lecteur peut y ajouter ses propres mots !


Bonne journée - bise






Répondre
R


un point, puis un autre


un pas puis un autre


et tout peut-être différent.


bonne journée



Répondre
J


Voilà qui est bien joliment dit ...
belle journée, même si beaucoup de petits points relient ton commentaire à ma réponse



H


Un point puis un autre ... et tout change.


J'aime cette broderie, simple et douce


Bisous Jeanne



Répondre
J


C'est une commande de ma soeur Jacotte et elle est en panne depuis cet été; Il faudrait que je m'y remette ...
Bises



B


Notre vie est suspendue à tous ces petits points, jusqu'au point final.


Bisous



Répondre
J


c'est bien vrai ... et j'use et abuse des points de suspension, tu l'auras sans doute remarqué !
Bises



O


As-tu ajouté des points à cette broderie si fine Jeanne ? 


J'aime bien cette phrase d'Erik Orsenna car j'aime le pouvoir des points de suspension...


Bises à toi Jeanne et bonne semaine !



Répondre
J


Elle est en panne depuis cet été. Mais j'y reviendrai, il me faut juste racheter un petit cercle, abîmé par les chiens lorsqu'ils ont déprimé après le départ des chiots ...



S


jolie phrase, bien illustrée, bonne soirée Jeanne



Répondre
J


merci



P


Joliement dit... merci... bises ...



Répondre
J


C'est un auteur que j'aime bien ...



N


Bonjour jeanne,merci de ta belle visite et commentaire..Ta citation est originale.


Pour les remparts de Carcassone,je suis d,accord et comme tu le mentionnes,ceux qui trouvent que seule la muraille de chine vaut d'être vue,hé bien,ils sont dans le champ pas à peu près et ce
sont des snobs..Il y a de belles choses et de belles constructions partout,seulement il faut savoir regarder...En France,il y a de belles choses et ne serait-ce qu'une fleur ou un paysage,si on
ne le regarde pas,on ne peut pas l'apprécier.Il faut aussi que nos yeux savent regarder...


Tu peux aller à Carcassone sans honte car c'est une belle cité.


À bientôt jeanne.



Répondre
J


Dans l'admiration, il y a de la place et pour les remparts de Carcassonne, et pour la muraille de Chine.


Pour les voyages, c'est le manque de disponibilité qui m'en empêche, même si j'en avais les moyens, mais j'espère retrouver ma liberté bientôt (pour le moment je suis (trop) souvent sollicitée
par un de mes fils qui n'a pas de domicile mais deux gros chiens que je garde en permanence depuis bientôt un an ...).



Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères