Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 14:29

~ Billet 4 ~

Dans l'expression populaire, jouer les cassandre, c'est prédire des catastrophes.
En mythologie, Cassandre est, dans l'Illiade, la fille de Priam et d'Hécube. Apollon lui avait donné le don de prédire l'avenir, mais se refusant à lui, le Dieu décréta que personne ne la croirait.
(source Petit Larousse 2006).

Voici un exemple de ce qui s'est bien terminé dans la réalité mais qui aurait pu tourner à la catastrophe :

La petite route qui conduit à la ville voisine sinue en terrain plat au milieu des champs. Comme les talus et les fossés ont disparu depuis longtemps, on aperçoit, loin devant, les autres usagers de la route, du moins la partie haute qui domine les épis presque mûrs.

A deux virages devant moi, j'ai donc aperçu deux cyclistes avançant assez vite dans mon sens et localisé très loin de l'autre côté trois voitures suivies d'un scooter arrivant à une allure normale. J'avais très amplement le temps de les doubler et ce fut ma première décision, tout en étant prête à rester derrière au moindre problème. Bien m'en a pris.

Le premier, peut-être essouflé, ou croyant faciliter mon dépassement, a ralenti son allure. Le second n'a pas anticipé le changement de rythme de son copain et a pilé en heurtant son porte-bagage. Celui-ci, déstabilisé, a godillé et l'autre a mis un pied à terre et repris sa route en zigzagant dangereusement jusque sur le côté gauche de la route. J'avais ralenti, prête à stopper au besoin et j'ai laissé passer les véhicules avant de procéder au dépassement des cyclistes en toute sécurité.

Je n'ose imaginer ce qui se serait passé si j'avais roulé plus vite, si l'un des deux n'avait pas pu éviter la chute, si les véhicules de l'autre côté étaient arrivés plus vite ou plus tôt .

 velos ose - rd

C'est sans doute pour la pose et sur une route déserte. Il me semble que ce comportement n'est pas exemplaire.

Mes deux jeunes cyclistes roulaient sagement bien à droite, l'un derrière l'autre, peut-être un peu trop près, peut-être un peu trop vite, peut-être un peu inquiets à chaque arrivée de voiture. Ils n'avaient pas de casque, mais en l'occurrence cette protection n'aurait pas été suffisante.

Cyclistes et automobilistes ignorent le plus souvent les contraintes de conduite des autres usagers de la route. Ces petites routes limitées à 90 kms/h ne tiennent pas compte des distances d'arrêt. Ici, heureusement personne ne roulait à cette allure ! et la vue portait loin.
Finalement, tout s'est bien terminé mais Ouf !

Partager cet article
Repost0

commentaires

.


Heureusement, l'accident avait été évité... Ce n'est pas toujours le cas.


 


... et, tu as raison, on ne pense pas toujours aux contraintes de chaque utilisateur... du piéton aux plus gros bolides, il faut savoir cohabiter.



Répondre
J


oui, ce n'est pas toujours le cas et partager la route est loin d'être évident, surtout quand elles sont sinueuses et étroites



J
Samedi dernier, en allant tard au marché, j'ai rattrapé un peloton de jeunes cyclistes encadrés par leurs professeurs. Je devrais dire trois pelotons car il était tard et c'était la fin de la sortie. Et là, je fais ce commentaire pour saluer le sérieux de l'entreprise, la visibilité grâce aux gilets de signalisation, l'encadrement de chaque groupe devant et derrière, ainsi que la prise en charge des voitures pour l'aide au dépassement. Comme quoi, c'est utile à tous d'apprendre.
Répondre
J
Un week end précédent, une collègue a fait une chute de vélo. Aux dernières nouvelles, elle est toujours dans le coma.
Répondre
J
J'ai écrit un autre billet sur le même thème intitulés Virages
Répondre

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères