Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 14:46

~ Billet 83 ~ 
 

Collections de promenades virtuelles pour une collectionneuse de collectionneurs Dana : le Thème de la Semaine et bien entendu pour Bigornette

Oh là là ! Il en a donné du souci à Bigornette la semaine d'avant, celui-là.

Parti le mercredi par la voie rapide, il n'est arrivé que le lundi suivant.

 

Normal me direz-vous pour un cousin marin de l'escargot.

Rien ne sert de courir ...

Certes mais si vous vous en souvenez, entre temps, et pour échapper aux crabes, ils ont appris à sprinter.

Les mardi se suivent, n'est-ce pas ?
D'accord, d'accord ! Sauf qu'il est prudent d'éviter le sprint dans une course de fond.

Eh, Bigorneau, cela fait un sacré bout de temps que la mer s'est retirée par ici !

 

Comme cette histoire de course à pied me tracassait, j'ai eu l'idée lumineuse de faire un petit tour sur mon moteur de recherche préféré et là, je suis en train d'explorer les grottes du savoir.

 

D'accord, il blogue peut être avec ses potes pour le 1er régiment d'artillerie de marine de Laon.

Tiens eux non plus ne semblent pas savoir que l'océan s'est retiré de cette plaine.

 

Pendant ce trajet, le bigorneau devait penser que décidemment pourquoi cette manie de vouloir décheniller les bigorneaux .

Pour la définition, allez voir le dico des mots  

Vous avez la flemme d'y aller. Bon j'ai le droit de l'utiliser sur mon blog à condition d'en indiquer la source. C'est déjà fait :

Quelque chose impossible à réaliser, travaille fastidieux

(Comme corriger son orthographe par exemple.)

 

Entre le site d'une école et le nom d'une garderie, j'y ai tout à fait par hasard trouvé dans les blogs du Monde une autre recette du rire, à base d'eau de nouilles à bigorneaux, enfin, j'ai peut-être touillé la marmite un peu trop. Bon. à déguster sans modération.

 

Et juste au-dessous, sauve qui peut un avertissement : Les bigorneaux contre-attaquent ! là, je ne vous met pas le lien, ça me fait peur !

 

Heureusement, de multiples recettes les exterminent à gros bouillons et sinon, certains alarmistes fustigés par leur hiérarchies prétendaient en 2006 qu'ils devenaient stériles dans les zones chargées en polluants, selon Ouest-France faisant état du rapport explosif sur les bigorneaux transexuels.

 

Mais j'arrive enfin, à la page 9 du moteur de recherche quand même, à l'objet de ma requête :

 

"Or, il y a d'autres animaux qui commencent à perdre la tête... comme en témoigne ce mois-ci le magazine CA M'INTERESSE... à travers un dossier sur les effets inattendus du réchauffement climatique... des effets notamment sur la faune...

[...]

Et ce n'est pas tout... Dans ce dossier, on apprend également que suite au réchauffement climatique, les bigorneaux se déplacent plus rapidement... Les bigorneaux... jusqu'ici, pour résister aux crabes, ils comptaient sur leur coquille épaissie par le carbonate de calcium de la mer... Mais cet élément se raréfiant avec l'acidification des océans... la carapace de ces petits gastéropodes est devenue moins solide... Qu'à cela ne tienne !... Pour échapper aux crabes, les bigorneaux marchent maintenant plus vite... le "marchent" étant bien sûr une expression..."

 

Vous retrouverez la totalité du texte de la revue de presse de Frédéric Pommier du mardi 3 mars 2009 en cliquant sur le lien

Voilà qui me ramène encore sur mon sujet sur le sort de la planète !

 

Mais j'y pense, comme il (le bigorneau) me savait très occupée, il a sûrement voulu s'entraîner sur le parcours du coeur de La Croix de Médavy pour le marathon de Paris de demain !

Oui, je sais, maintenant , il va falloir s'entraîner pour celui de 2010.

 

Alors si avec toute cette collection de liens sur la toile pour le Thème de la semaine vous avez encore les jambes qui vous démangent, allez donc faire un tour du côté de la galerie virtuelle d'utopiste.com, vous y trouverez sans doute parmi d'autres photos, quelques clichés de ces gentils coquillages.

 

Et si par hasard, l'envie d'une pêche à pied vous titille à l'approche des grandes marées,

S'il vous plait, soyez respectueux de notre mère la terre-mer, 

Ne prélevez que le strict nécessaire à une dégustation,

Ne cueillez que ceux d'une taille adulte,

Ne dérangez pas leur écosystème.

Ne ...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Bonsoir, Jeanne...une idée très originaleet un article plein d'humourbises amicalesjean-marie
Répondre
J

merci bises


T
promis je leur ferai pas de mal (je les mangerai même pas d'ailleurs!!)
Répondre
J

Les goûts et les couleurs ... Merci de ton passage


F
tout est chamboulé même les bigorneaux!!c'est inquiétant!je vois que tu as creusé le sujet!!tes conseils sont judicieux!!
Répondre
J

je me suis surtout amuser à collectionner des liens comme une collectionneuse un peu zin-zin du crayon !


T
collection des plus originales !!!bonne soirée
Répondre
J

merci à bientôt


T
Petit coucou... A un blog de collection superbe.. j'adore les collectionneurs que la passion rend fou.. Mais la folie est bonne pour le moral.. Rendant les collectionneurs sympatique.....Bonne semaine...A bientôt....Lorent et ses 2900 trésors les tailleS-crayon...
Répondre
J

Et merci pour le lien bonne semaine à toi aussi


P
Bonne fin de soirée et à bientôt peut-être dans la communauté !
Répondre
J
Je suis toujours assez surprise des méandres de la toile; en tout cas, c'est une excellente façon de traiter le thème de la semaine.
Répondre
J

Moi aussi et je m'y égares quelquefois mais j'y trouve aussi des sites intéressants ou cocasses.


R
Belle facon d'illustrer le thème de la semaine.Bravo.Bises.Angelo.
Répondre
J

Je n'avais ni envie d'être sérieuse, ni de passer tout le week end à ranger mes joyeux bazards. Bises


R
bonsoir jeanne, un article plein d'humour, je vais aller voir les liens, un vrai délice ces bigorneaux, bonne soirée à bientôt
Répondre
J

bonne soirée aussi. Oui, je me suis bien amusée. Bonne semaine


T
marrante ta démarche, je vais suivre tes liens, bisous
Répondre
J

Je n'en ai pas mis en BD, mais je suis sûre quand approfondissant le sujet, j'aurais trouvé
Bisous


B
je suivrais tes conseils et aussi les liens.
Répondre
A
Je reste en Ardèche pour l'instant, pas de bigorneaux mais des hérissonns!!Donc tu collectionnes les liens ou les modules de recherche.Bonne soirée
Répondre
J

l'Ardèche est une bien belle région aussi et il faut protéger les hérissons, les amis du jardinier ... bon dimanche


~
Collectionneuse de liens donc , si j'ai bien compris...original ! bises
Répondre
J

tu as bien compris et normalkement (si OB ou ma souris ne pas fait d'autres farces, tous les liens marchent ou plutôt courent .... bises


C
je suivrai tes conseils.. mais je vais en Dordogne.. y a pas de bigorneaux.. que des cerises.. lol clem
Répondre
J

Les cerisiers vont être en fleurs alors ?


O
Quel texte Jeanne ! Ma parole tu as fumé des bigorneaux pour avoir une inspiration aussi débridée... !!! J'espère que notre amie Bigornette est solide de la coquille et je suis certaine qu'elle s'entraîne en douce à la course car tu as sans doute remarqué comme moi qu'elle est de plus en plus infaillible au marathon des mots...En tout cas si les bigorneaux "marchent" plus vite, ton histoire, c'est le pied, Jeanne !!!   Tu m'as bien fait rigoler ! 
Répondre
J

mais je n'ai même pas besoin d'inspiration, j'ai juste taper bigorneaux dans la recherche google et je n'ai ensuite qu'à collectionner les liens proposés ! une belle partie de rire et d'indignation
aussi pour la légèreté avec laquelle on traite les simples constatations de la pollution !


G
bonjour Jeannesuper ton article! bravo!passe une belle soirée ! bisous
Répondre
J

je me suis bien amusée à le faire belle soirée à toi aussi


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères