Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 08:51

~ Billet 218 ~ (ex-Rendez-vous de l'insolite)

Pour mon arrivée dans la communauté 
Au Rendez-vous de l'insolite gérée par Kri, dont le thème de ce mois est Troncs et branches bizarres.

arbre-epris-de-liberte---reduc1.JPG


arbre libre 2 - reduc1


Les fenêtres sont murées.
Soulever le toit
Pour rejoindre les étoiles.
                     Jeanne Fadosi, jeudi 8 octobre 2009

Partager cet article
Repost0

commentaires

D

Ca doit pas courir les rues ce genre de spectacle.. quelle chance !!!


Répondre
J

Je ne sais pas. Ces arbres ont plutôt tendance à prospérer sur ce toit qu'ils se sont choisis (je mets le pluriel car à y regarder plus attentivement, je crois qu'il y en a deux)


N

Bonjour Jeanne,merci de ton passage sur mon blog,je te souhaite la bienvenue.
Un arbre qui posse sur le toit,vraiment spécial et insolite.
Bonne journée et au plaisir de te relire.


Répondre
J

J'y suis passée,il n'y a pas si longtemps. Ils (car ils sont deux, ont récemment perdu leurs feuilles et on n'en voit que mieux les branches.
Belle journée aussi


B

J'aime cette idée de la vie qui se faufile à tout prix et flamboie ! quelle belle leçon d'optimisme et de respect !
 belle soirée


Répondre
J

Oui sans doute, c'est la vie qui est plus forte que l'abandon.
Belle fin de soirée


Q

Je ne sais pas... Mais qu'un arbre ait pu survivre derrière ces fenêtres murées... et qu'il ait réussi à grandir... Je trouve cela magnifique.


Répondre
J

J'y suis passée vendredi mais le ciel était trop gris. En fait, il y a deux arbres, j'ai l'impression que celui de gauche a poussé à même le mur en buisson, celui de droite a encore poussé vers le
haut : c'est un bouleau.


Q

La nature a repris ses droits... C'est la vie qui est là. J'adore !


Répondre
J

C'est la vie des plantes et la mort de la maison. Quels secrets renferme-t-elle ?


F

il a choisi un drôle d'endroit pour pousser ce petit arbre!!!!bien dit; il veut s'évader vers le ciel


Répondre
J

Oui, l'attrait de la lumière


H

Se frayer un chemin vers la lumière !
Amitiés


Répondre
J

c'est tout à fait cela. Je me demande comment est l'arbre sous le toit car il a poussé à l'intérieur, à moins qu'il n'ait profité d'un peu de terre pour naître à même le mur.
Amicalement et belle fin de semaine


C

Souvent quand les personnes s'en vont et savent que personne ne reprendra la maison, ils murent les fenêtres pour que personne ne fasse de dégâts, mais ils oublient le temps qui fait des ravages
sans entretien des maisons.. 
bonne soirée
clem 


Répondre
J

Le temps et l'inoccupation font souvent plus de ravages que des occupants ...
Cette grande batisse a dû être majestueuse. Comme je vais de temps en temps dans la ville où elle est, je vois les ravages du temps progresser. Au printemps, ces branches dépassant du toit étaient
une nouvelle étape franchie.
Belle fin de semaine, Clem


M

Etonnant on peut dire que cet arbre a du répondant et qu'il veut avoir sa place au soleil !


Répondre
J

C'est sûrement cela.


A

Bizarre, parfois, la nature! Et opiniâtre!


Répondre
J

quand les humains cèdent la place, la nature reprend la place vide, mais pas forcément pour le meilleur. C'est un cohabitation respectueuse qui fait un certain équilibre et que l'on a oublié depuis
longtemps.


E

ho ! lol  pas mal il avait envie d'une maison cet arbre jolie ta photo bonne soirée evy


Répondre
J

peut-être verrons-nous une symbiose entre les arbres et l'habitat des humains des temps futurs, s'ils survivent à nos bêtises actuelles.


C

magnifique Jeanne! la nature à raison de tout!
bisous


Répondre
J

Oui et malheuresement elle se rappelle cruellement aux hommes dans le pacifique en ce moment.
Bises Christiane et belle fin de semaine


M

Plus personne n'y dort heureusement sous ce toit , j'ai vu bien des choses bizarres , mais pas encore çà
Je suis contente que tu aies rejoins cette communauté , elle est active et interessante .


Répondre
J

Merci Lilounette, une fois par mois me semble un effort que je peux fournir. Mais là, avec cet arbre en réserve dans mon dossier photos, je n'ai pas pu faire autrement.


S


des photos incroyables

du jamais vu pour moi

merci pour ce partage

je t'embrasse
sarah


Répondre
J

Tous ceux qui passent devant cet arbre pourraient en faire une photo. C'est sur une place. Bon, il faut un appareil avec un zoom, peut-être.
J'ai vu des villages entiers abandonnés aux Etats Unis où je pense, il y avait ce genre de colonisation des ruines restantes. Mais "on" ne m'a pas laissé les photos que j'avais prises ... C'était
il y a longtemps.


~


La nature reprend ses droits partout où elle peut



Répondre
J

tu as raison Kri. Mais avant le retour à une diversité raisonnable, la nature dans les friches urbaines ou industrielles y est un peu anarchique.


P

Belles photos aussi. Bises !!


Répondre
J

Tiens Patriarch, dis-moi, le lutin ... Merci j'ai respecté la consigne de Kri. Ces deux photos sont telles quelles sans même avoir été redressées. Je ne sais pas pourquoi, elles sont souvent
légèrement de travers. Un problème de stabilité de mes mains sans doute.
Bises du midi à vous deux


M

incroyable !

tu sais, une année de grosse tempête (1999 je crois) , un sapin est carrément rentré par la fenêtre dans la chambre de ma fille ; ça fait une drôle d'impression !



Répondre
J

Ta fille n'était pas dans sa chambre je l'espère. J'imagine la peur rétrospective. Dans ces cas-là, j'ai remarqué que la peur vient après. Là où j'étais un sapin est tombé dans l'autre sens. sinon
cela aurait été tragique.


M

En effet c'est étonnant! et la photo est très belle avec ces couleurs nature!


Répondre

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères