Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 11:58

~ Billet 49 ~

La journée de vendredi avait pourtant bien commencé !

Le voisin lunatique, croisé en sortant, m'avait souhaité une bonne année avec un large sourire. À la boulangerie un air de légèreté flottait avec le beau temps revenu.

Bon, au supermarché, il m'avait bien semblé qu'une effervescence inhabituelle était palpable entre les salariés. Mais j'avais réussi à faire le plein de victuailles en moins d'une heure et pris le temps, au retour, sur la route déserte, d'arrêter ma voiture pour mieux admirer le vol d'un grand rapace rasant les labours frais, trop grand pour un épervier ou un faucon. Un aigle ? Ici ?

Evidemment, je n'avais pas ma boite à images, je n'y pense pas.

Un petit complément apporté vendredi 20 février :
Depuis, j'ai eu des précisions. L'hypothèse la plus vraissememblable est celle d'une buse ou d'un busard. Quant à préciser s'il était argenté, busard des roseaux ou Saint-Martin ? Je n'ai pas vu le dessous de son plumage.
Entre de beaux clichés très bien documentés sur le site
www.oiseaux.net, j'ai opté pour celui-ci assez proche de la vision que j'ai eu au-dessus des champs :

J'ai obtenu l'autorisation des auteurs. Cette photo est protégée par un copyright, merci de ne pas la reproduire.

busard.saint-martin.ambe.1g
Busard saint-martin copyright
www.oiseaux.net

Si vous voulez voir la fiche de ce majestueux rapace cliquez ici, mais ce serait dommage de vous priver d'une visite plus détaillée de ce site que je vous recommande !
 
 

Dès ma descente de voiture quelque chose clochait. L'alarme émettait un imperceptible ronflement enroué et un coup d'oeil à la fénêtre de la salle m'apprit que le chien de mon fils avait réussi à en ouvrir la porte. Dès lors, le chat avait gagné son perchoir, affolant le détecteur. Pauvres voisins qui ont dû subir la sirène pendant une bonne demi-heure !
J'entre. Rien d'anormal. Alors pourquoi cet air penaud et fautif du chien pendant que le chat joue les invisibles ?

 

Je monte à l'étage ... et là :


appétit sélectif1 - reduc

Et ce n'est rien, j'ai reconstitué la scène du forfait après coup car dans un premier élan j'ai tenté d'effacer les dégâts en triant les reliefs de mon recueil de contes.
 
délectation - reduc
et en mettant le reste à la poubelle.

J'avais déjà tancé les coupables pour n'avoir pas respecté la consigne de Barbe bleue,

contes dévorés - reduc
mais là-haut, j'en arrivais à pester contre leur manque d'initiative. Que n'avaient-ils ouvert la porte plutôt que de jouer les ratiers !

bas de porte presqu intact                                         
reliefs de bas de porte

Même pas envie de jouer au jeu des 7 différences !


Notez que l'ogre sur pattes a la gourmandise sélective :


chipotage - reduc

C'est drôlement coriace !

 

 plat indigeste - reduc

 Ce plat-là, c'est même pas la peine d'y goûter : périmé ! et ce qu'il en reste va bientôt être mis au pilon !


Il était près d'une heure quand j'ai pu m'occuper de vraies nourritures pour un vrai repas. La lecture, fort heureusement ne suffit pas à rassasier nos estomacs.

Je n'en étais hélas pas à la fin des mésaventures de la journée !

Le petit bleuet aura-t-il autant de chance que Jonas ou Pinocchio, Mère grand et Petit Pierre ?


collection du bleuet - reduc


Celui de l'an neuf semble figé pourl'éternité, tel une statue de sel.

bleuet tel une statue de sel - reduc
                  

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
Pauvres livres...... et pauvres voisins aussi !Qu'as-tu fait pour finir ? Tu les as réparés ? (pas tes voisin, les livres...) C'est un peu le chaos en moi aussi :)Bisous, Jeanne. Passe une belle journée.
Répondre
J

Celui qui était le plus abîmé et le plus précieux non, les autres font partie d'un passé professionnel sur lequel j'ai définitivement tourné la page
Bises, Quichotine
Jeanne


B
coucou jeanne
merci pour ton passage ; me baladant chez toi, je laisse un commentaire à la suite de cet aricle qui me plaît beaucoup
biz
béa kimcat
Répondre
J

Merci, j'aurais préféré éviter d'avoir à triater ce sujet mais bon. Du coup, je me suis documentée sur l'illustratrice. Bises


J
Une blogueuse m'a signalé qu'elle n'avait pas pu me déposer un commentaire, je teste comment celui-ci va me parvenir.
Répondre
J

Apparemment, il parvient au moins jusqu'à l'administration et OB me l'a bien signalé. 


O
Bonjour Jeanne,

Je crois que je viens de trouver le chien idéal qui ne dévorera plus jamais tes bouquins...
Je te conseille vivement d'aller voir les adorables toutous présentés sur le blog d'Amaneda
http://amaneda.over-blog.com
Tu me diras ce que tu en penses... ;-)
Bises à toi et bon dimanche
Répondre
J

Tu aiguise ma curiosité. J'irai après un bon bol d'air et quelques photos dans la campagne avant que le soleil ne disparaisse. Bonne fin de dimanche, Oxygène .


O
Bonsoir Jeanne, je suis ravie d'avoir eu le lien vers ton blog grâce à ton commentaire sur le mien...
Ton problème de chien "lecturivore" m'a rappellé mon propre chien. Lorsque j'étais partie au travail, tout y passait et j'appréhendais chaque retour à la maison... Pas facile de garder le sourire...
Répondre
J

En effet, mais je le garde pour rendre service à son maître (un de mes fils) qui n'a pas toujours un hébergement qui accepte les chiens et celui-ci n'a pas un an. A chaque fois que je l'ai en garde
un certain temps, le chien fait des progrès. Mais c'est la galère de s'absenter.


V
Quel carnage! Tous ces beaux livres détruits!

Je mets ton lien sur mes blogs

Bisous

Violette
Répondre
J

En fait, c'est surtout le recueil de contes qui a fait les délices du croqueur, les autres étaient de toute façon triés pour être mis au rebut. Mais le fait qu'il ait boudé ce qui avait un contenu
rébarbatif m'a amusé. Et rassure-toi, ma façon de gronder les animaux est très soft. Consignés sur leurs coussins et pas de caresses pendant ... trop peu de temps. A l'absence suivante, ils se sont
tenus sages comme des images.


B
bonjour Jeanne,
je ne m'attarde pas aujourd'hui par manque de temps pour te lire mais je te remercie d'être venue et te souhaite une belle journée; à bientôt, balaline.
Répondre
M
Croustillant ton reportage !
A bientôt, MA d'Autriche
Répondre
B
il s'est vengé, il voulait profiter de la promenade. j'en avais un comme ça. gentil tout plein mais impossible de le laisser, en notre absence, il saccageait tout.
les photos sont très bien
Répondre
F
à moins... que ce ne soit le contraire, ils ont tant aimé qu'il l'ont dévorée :-))))
big bisous
Répondre
F
ce ne doit pas être leur lecture préférée :-))
big bisous
Répondre

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères