Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 10:00

En avant-première d'une autre réédition pour le 1er mai,

voici la réédition d'un ancien billet publié le 8 mars 2009 pour la journée de la femme. Récemment, j'ai entendu une personne connue poser en devinette au ou à l'animateur qui le recevait la signification et l'origine du mot midinette. (je ne sais plus ni qui ni quand)

Apparté : Il disait que ces cousettes sortaient des ateliers de couture à "midi net" pour une pause de 20 minutes, non, elles avaient quand même un peu plus de temps, mais pas assez pour aller jusqu'au jardin du Luxembourg mais aux Tuileries ou aux Champs Elysées.

L'une des joies de ma maman était, avec ses camarades, les jours de grand beau temps, de grimper en haut de l'Arc de Triomphe pour admirer la vue sur Paris.


Si vous faites un micro trottoir en demandant la définition de "midinette", il y a fort à parier que vous obtiendrez aussi bien des hommes que des femmes d'un certain âge celle que j'ai trouvée dans la première occurence de ma recherche google :

"Nom féminin : jeune citadine naïve, sentimentale, frivole".
Et wikipédia semble négliger ce vocable. D'ailleurs, si vous interrogez une gente de moins de trente ou même quarante ans, vous obtiendrez de grands yeux stupéfaits et des aveux d'ignorance.

 

Il serait curieux de connaître par quels méandres la midinette est devenue cet objet de consommation post-moderne !

Car à l'origine, il s'agit d'un condensé qui signifiait littéralement : jeune couturière parisienne, qui à midi, n'avait le temps que de dîner sur le pouce (d'où l'idée de dinette.

C'est Martin du Gard, dans Thibault, en 1922 qui en fait cette jeune fille sentimentale et naïve, ce qu'elle était sans doute grâce au développement du roman de gare, oubliant la condition ouvrière de cette dernière et son rôle social dans les luttes féminines avant même de se revendiquer comme féministes, notions inconnues d'elles.

 

Vous trouverez des explications à la page suivante Midinettes et autres ravissantes (lien actualisé 30/04/2012 : nb si vous suivez ce lien, il y a peu de chance que le poète indiqué en aient rencontré au jardin du Luxembourg, trop loin de leur lieu de travail pour le pause déjeuner)

ainsi que la définition et l'origine du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNTRL)

C'est grâce à ce document envoyé récemment par l'un de mes frères que je revendique à ma manière la journée de la femme.
midinettes sur le vif - reduc
Ce fut une grève charmante, appréciée de tous en ces jours de douleur et de feu, sauf des grands couturiers qui durent accorder à leurs petites et premières mains un des premiers congés payés de l'histoire ouvrière : la semaine anglaise du samedi après midi au dimanche soir ! ainsi qu'un indemnité quotidienne de vie chère pour compenser l'augmentation du prix des encas qui ne s'appelaient pas encore des sandwichs. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q

Un sourire... je ne me souviens plus si c'est chez toi que j'ai appris l'origine de ce mot... mais j'aime beaucoup.


 


Pour quoi nous battons-nous aujourd'hui ? Peut-être seulement pour ne pas perdre ce qui a été chèrement acquis. Mais est-ce toujours un combat raisonnable dans un monde où nous ne maîtrisons plus
rien ?


 


Passe une belle journée, Jeanne. Bisous.
Répondre
J


je ne sais pas si tu connaissais ou non cette définition mais je me souviens que tu étais passée lire cet article


ce qui est acquis, et qui a déjà été rogné 



M

J'ignorais ça; merci pour ce partage. Bonne semaine
Répondre
J


ma maman a été couturière de ses 13 ans à son mariage.


belle semaine



B

Bonjour Jeanne, 


Pour la définition je dois être un peu rétro mais j'en suis reté à la dééfinition d'origine. Merci pour ta recherche, je crois que tu m'auras inspiré un petit billet pour le 8 Mai ,
35 ème anniversaire de la journée internationale de la femme. A bientôt. bien amicalement.


Henri.
Répondre
J


quand tu parles de la définition d'origine tu parles des cousettes ? Je vais guetter ton billet du 8 mai


bises et belle semaine



J

Bonjour Jeanne ! Ma mère était dans un atelier de couture dans les années 40.... en Belgique, là j'apprends pour midinette.... Au fil des générations les expressions prennent d'autres
références, midinette peu employé de nos jours !  Merci à toi... Bises de JB
Répondre
J


dans ces années-là la réglementation avait dû évoluer pour certaines dans le bon sens, mais pour d'autres de manière scélérate.


bises et belle semaine



L
Oui, un article de qualité où j'apprends des choses et où j'ai confirmation du fait que nos jeunes ou moyennement jeunes ne connaissent plus notre belle langue. Merci.
Répondre
J

C'est un honneur d'avoir ta visite. Mais je crois quand même que tu aurais de belles surprises à en voir certains !  Tu as raison, défendons le français, cette langue est mieux estimée
ailleurs que chez nous. Merci et bonne fin de journée


T
excellent, on en apprend tout les jours, belle contribution à la journée de la femme :)
Répondre
J

Merci, ta muse pour le dessin n'est pas mal non plus. Joli coup de crayon !


N
Et bien ? Et dire que je ne te connaissais pas ? Une grave lacune, que j'entends bien combler... Et la photo est emplis de la nostalgie des grands moments, d'avant ... Un mets de choix
Amicalement
Nettoue
Répondre
J

que de compliments, j'en rougis de confusion ! amicalement !


B
coucou jeanne,
je ne suis plus une midinette... dommage...
bisou du soir
béa kimcat
Répondre
J

Ca je ne sais pas, l'âge apporte la sagesse et d'autres formes de séduction plus subtiles !
J'ai voulu mettre un com sur ton blog, mais je crois qu'il y a eu un raté dans la transmission.
Je reviendrai demain; Bises et bonne nuit Jeanne


C
superbe définition de la midinette.. si tu m'interroges, je te promets que je me souviendrai de ton article..
alors tu m'interroges ? lol
clem
Répondre
J

Micor trottoir : Bonjour Louise, vous avez l'air d'avoir connu des midinettes, n'est-ce pas ? pouvez-vous nous en dire un peu plus ? mdr (je défend la francophonie : l'ancien président Abdou Diouf
disait cet après midi dans ma radio que les Français étaient les francophones les moins actifs dans ce domaine !)
pour les non initiés dont j'étais jusqu'à la semaine dernière mdr = mort de rire, traduction de l'expression anglophone lol lot of laught ou qulque chos e comme ça) . Ton feuilleton m'enchante !


J
charmant cet article et hautement instructif
Amitiés
Répondre
J

Hautement, je ne sais pas ! Elles bossaient dur, mais à la manière dont elles racontaient leurs souvenirs, c'était plutôt dans la joie ! Amitiés


F
j'ignorais l'origine du mot je l'associais pour ma part aux starlettes hollywoodiennes :-)
big bisous
Répondre
J

Ce n'est sans doute pas faux. Et je pense, mais c'est une idée toute personnelle, que Vladimir Nabokov s'est peut-être inspiré des midinettes qu'il a forcément croisé à Paris quand il résidait près
des Champs Elysées. Je pense biensûr à Lolita.


Q
Merci, Bonne fin de soirée à toi aussi. Je ne pensais pas que tu étais encore sur ton blog...

Bonne nuit.
Répondre
J

C'est exceptionel, j'avais fait une bonne sieste et l'émission de télé m'intéressait ! Toi aussi je vois que tu veilles tard ! Journée pluvieuse et venteuse mais bonne journée dans nos têtes Bises


Q
Je ne suis pas sûre qu'il y ait encore des "midinettes" aujourd'hui... Bien qu'il y ait encore des "petites mains" chez les couturiers parisiens, qui ne sont sans doute pas mieux loties que les midinettes d'autrefois.

Les "lolitas" les ont largement supplantées dans l'esprit de nos contemporains.

Pourtant, je crois qu'il est faux de penser que toutes les jeunes filles d'aujourd'hui sont des lolitas en puissance...

Merci en tout cas, je ne savais pas que c'était un terme dû à Roger Martin du Gard.

Merci.
Répondre
J

Toutes ne sont pas des Lolita heureusement. Le sens actuel est de Martin du Gard dans les Thibault (pardon pour la mauvaise orthographe dans l'article je vais corriger. Mais au départ, c'est sur
une légende d'un dessin de Henriot dans "Le journal amusant" du 17 mai 1890 dont tu trouveras le texte au lien suivant : http://www.cnrtl.fr/etymologie/midinette
Bonne fin de soirée !


F
elles ont contribué elles aussi à leur manière, à améliorer la condition féminine ;
Répondre
J

Oh que oui !


B
C'est parfois amusant de suivre l'évolution d'un mot...pour celui-ci je ne savais pas...mais la langue française évolue beaucoup et depuis que je m'y intéresse j'ai découvert des choses surprenantes... merci pour cet article...bisous et bonne journée...
Répondre
J

Merci Bigornette ! J'espère que tu nous feras partager tes découvertes. Ah les mots, si importants et sources de malentendus souvent quand on y met pas le même sens ! Bises et bonne journée aussi


L
Je n'aime pas trop les midinnettes... d'aujourd'hui... mais ta note est intéressante
Répondre
J

La midinette d'aujourd'hui n'est peut-être qu'une vitrine derrière laquelle il y a souvent aussi beaucoup de réflexion et de profondeur qui n'ose se dire, tant ce ne semble pas à la mode ! Mes
promenades sur tous ces blogs d'écriture et ou ... , souvent tenus par des femmes d'ailleurs, me montrent tous les jours que la pensée vivante résiste bien à cela ! Bonne semaine Laura


O
Magnifique leçon d'histoire en même temps que de vocabulaire. Merci Jeanne ! Je me suis régalée à te lire !
Répondre
J

De vocabulaire oui, l'origine des expressions est bien souvent surprenante et là je n'ai pas eu à chercher bien loin car j'ai eu la réponse sur les deux premiers sites proposés par le moteur de
recherche... qui confirmaient mes souvenirs. Il faut dire que ma maman a été cousette avant de se marier.


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères