Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 18:57

~ Billet 69 ~

bûcheron pensif reduc

huile sur toile de Maria Balan, le bûcheron pensif, 1977

Ceux qui me visitent de temps en temps ont peut-être remarqué un avis Oyez oyez sur la droite avec des annonces temporaires d'évenements que je choisis de signaler.

L'inflation de thèmes auxquels on consacre un jour , une semaine, un festival pour communiquer (je déteste ce qu'est devenu ce mot)  plutôt que les autres jours de l'année risque fort de brouiller l'information et de noyer dans la masse ce qui est important.

Pour un petit billet sur "comment j'ai choisi les noms de la catégorie "le coin du crieur" et l'encart "Oyez oyez", il faudra encore attendre un petit peu.

C'est tout à fait par hasard, en écoutant la radio que j'ai appris l'existence de la semaine du cerveau.

C'est drôlement important de progresser dans la connaissance du fonctionnement de cet organe dont on ne sait encore presque rien et qui pourtant fait que les humains pensent et parlent des langues diverses et riches en nuances.  Et oui, la recherche fondamentale française en ce domaine est tout à fait honorable, mais bien malmenée par l'évolution qu'on veut donner à la recherche actuellement.

Pour ce qui est de la francophonie, l'intitulé complet et "semaine de la langue française et de la francophonie". Ce n'est pas par commodité que j'ai supprimé une partie de l'expression. La notion de langue française est incluse dans celle de francophonie.
Sans langue française, point de francophonie et point de nécessité de la mettre à l'honneur.
Pourquoi cette redondance qui frôle, à mon humble avis, la faute de français ?

Quant aux mots imposés pour y apporter nos contributions, l'idée peut être bonne, nos jeux d'écriture sur les différentes communautés que je visite s'en nourrissent. Mais la liste est assez désespérante. De toutes façons, inutile de sauter sur vos crayons et vos cahiers d'écriture : les inscriptions sont closes depuis décembre 2008.

Et que dire des "poètes" qui signent l'article de Libération. Leur article me semblait bien parti mais alors la liste qu'ils proposent, au dixième degré d'ironie sans doute, me semble aussi afligeante que la liste officielle.

Mes propres mots, ce serait bien difficile de n'en retenir que dix. Je me propose de chercher dans mon blog ceux qui reviennent souvent dans mon blog et qui sont le reflet de ce qui me tient à coeur.

En voici dejà deux : racines et universel.

.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
Je crois que quand ça me semble important, je fais de la promo... (rire)<br /> <br /> Non, je plaisante, mais à peine.<br /> <br /> Tu sais je ne publie plus tous les jours, en partie pour que mes billets ne disparaissent pas trop vite dans les sous-sol. Ensuite, tu peux faire un encadré "important"... pour que ceux qui viennent chez toi y fassent plus attention.<br /> <br /> Ceci dit, je n'ai pas de solution qui me satisfasse.<br /> <br /> Si tu veux ouvrir un débat, tu peux.<br /> <br /> Bonne journée Jeanne.
Répondre
J
<br /> OK, d'ailleurs, tu as déjà eu l'occasion de voir que je tirais des enseignements chez toi.<br /> A propos, il faut que je te dises que j'ai eu des bons coms sur le grossissement des caractères et les compliments devraient te revenir ! (hihi...)<br /> Pour le débat, pas cette semaine car je vais devoir m'occuper d'une personne qui a besoin de présence permanente. Je n'ouvrirai donc pas mon ordi pendant ce temps-là.<br /> A bientôt ...<br /> <br /> <br />
Q
C'est vrai... je ne l'avais pas vu. Pourquoi ?<br /> <br /> J'ai été absente à ce moment-là, mais ce n'est pas une excuse valable, je n'avais qu'à rattraper !<br /> <br /> Merci pour ce rappel.
Répondre
J
<br /> Ce n'est pas au visiteur d'être vigilant. tout va très vite et une réflexion et un débat sur la visibilité et la mise en perspective de ce qui nous parait important me semble intéressante à mener.<br /> Qu'en penses-tu ?<br /> Bises et bonne journée<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères