Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 17:25

~ Billet 88 ~

Je viens d'ouvrir mon blog au billet 87 !
Mon syndrome de distorsion au temps a dû chambouler les pinceaux du soft ! Je comprends mieux l'absence de réaction sur ce billet !
Quelle ratatouille !

 

 

                     image de la galerie d'Ultra-fractal (l'image vous y conduit)

Pourquoi tout le début de mon texte s'est-il retrouvé reporté à la fin du billet et dans une police de caractères basique rendant l'ensemble du billet incompréhensible ?
Peut-être le caractère chatouilleux d'un petit nombre de ... * a provoqué ce cafouillage et bousculé l'ordonnancement de mes idées ...

Je sais bien que je compare souvent avec une grande audace le fatras de mes bouillonements à des fractales. Mais les fractales, dans le désordre apparent, sont une merveille d'ordres. Ici, après ce tête à queue, le texte n'a plus ni queue ni tête.

Je suppose que les quelques lecteurs qui se sont aventurés sur cette page ont dû penser que j'étais complètement à la ramasse ! et ne sont même pas allés voir s'il y avait des morceaux à recoller.
A la pelleteuse, fallait nettoyer!

* la prudence m'interdit de préciser les . . .
On ne voit d'ailleurs que les débordements et ceux-ci sont injustifiables d'où qu'ils proviennent.
Les débordements ne concernent qu'une toute petite minorité qui déforme le travail mesuré et difficile de ceux qui ont normalement pour mission de nous protéger.

Alors que faire ? 
Tenter une remise en ordre du billet 87 ?

Le remettre en ordre dans un autre billet et laisser celui-ci comme preuve que ce n'est pas moi qui déblogue du chapeau ?

Est-ce moi, c'est probable, qui ai fait une série de gaffes juste avant de mettre en ligne ? Où est-ce un fantôme de clown qui s'amuse encore dans son Paradis Latin à essayer des gags ?

D'accord, je n'attends pas assez souvent le sifflet de départ pour me lancer dans l'inconnu. Et je n'ai pas eu ou pris le temps d'en vérifier le résultat hier. Ma déconvenue est donc méritée !
D'ailleurs, pouquoi inconnu, point d'innovation dans ma mise en page, juste une succession de prises de risque militantes dans l'exposé en cascade de mes pensées ...

Pour comprendre ces allusions vous devrez faire un détour par l'Encre des mots de  Brunô

        Cela nous éloigne déjà du sujet, Oh temps suspend ton vol !

    Pour ne pas oublier le propos des jours précédents car la solidarité doit continuer :



                Association EMMAÜS


Partager cet article
Repost0

commentaires

C
tu es dans le social ? j'aime bien la façon dont tu milites en faveur de l'injustice. clem
Répondre
J

Non, et concrètement je ne fais pas grand chose.  a la retraite, ce blog est ma façon de dire ... Je ne peux guère plus.


C
je connais bien les monologues de Bruno.. J'aime beaucoup.clem
Répondre
J

En l'occurence, le petit défi proposait des mots que j'ai ici détournés...


G
coucou Jeanneje te souhaite une belle soirée !bisous
Répondre
J

Merci de ton passage. Je garde en mémoire le conseil écolo. Ce soir, je regarde un film à la télé. Bises !


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères