Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 08:00

~ Billet 94 ~

Bigornette nous propose en  premier sujet d'écriture une épitaphe pour un chat, en prenant exemple sur celle de Joachim Du Bellay.

                  Les chats, même ceux des autres, ils m'aiment bien,
                  et leur coopération est quelquefois un peu envahissante 


Prologue

 

La très longue épitaphe de Joachim Du Bellay n'est pas poétiquement le poème de lui que je préfère. Mais le propos mérite qu'on s'y arrête. Il est sinon le premier, du moins l'un des premiers à oser rendre publique l'affection qu'il porte à cette bête encore trop souvent à l'époque considérée comme une créature du diable et persécutée comme telle.

Peut-être aussi au-delà, faut-il y voir, déguisé, un hymne à la femme et une dénonciation des  procès en sorcellerie et des persécutions menées par l'Inquisition contre les  femmes trop « libres ».

 

L'épitaphe de Joachim Du Bellay comprend plus de 200 vers.

Du coup, je me suis étalée comme de la confiture pour faire hommage à trois des chats qui ont traversés ma vie.

 

Vous les trouverez par ordre chronologique dans les trois billets suivants. J'ai gardé leurs vrais noms, choisis il y a bien longtemps.  Cette précaution d'usage pour souligner qu'il n'y a aucun rapprochement à faire avec des pseudos que vous rencontreriez par hasard sur la blogosphère.

 

Billet 95 A Minouche

Billet 96 A gribouille

Billet 97 A Toby

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Vous ne croyez pas que ce sont les humains qui sont envahissants pour les chats. La preuve c'est qu'ils s'en éloignent de temps en temps pour être tranquilles.
Répondre
J

Pardon pour ma réponse précédente. J'aurais dû prendre connaissance des autres com.
Les chats ont un caractère indépendant. C'est du moins la réputation qu'ils ont. Mais ils sont assez divers, comme les humains.


A
Intéressant ce que tu dis .. c'est vrai que bien souvent derrière un poéme félin .. il y a une femme ..
Répondre
J

Ravie que tu sois passée par le prologue. Je ne savais pas comment le publier.


O
Coucou Jeanne, je vais de ce pas (de ce clic) lire les hommages à tes chats.....
Répondre
B
Merci pour tous ces poèmes que tu m'a livrés... le dernier m'a fait frissonner...quelle tristesse... merci Jeanne... je n'ai pas écris sur ce sujet ..nous avons eu beaucoup de chats dont certains se sont fait tuer la première année... sinon pas mal de "minettes"...difficile de parler de toutes.. car je ne me souviendrai sans doute pas des caractéristiques de chacunes... je les aimais toutes...bisous...
Répondre
J

Ce n'est pas toujours facile d'aborder ce genre de sujet. j'ai laissé ma plume prendre le pouvoir des idées et j'ai quand même dû travailler les phrases et les rythmes. Sur les chats, j'aurais
beaucoup à raconter ... Ce sont des compagnons assez discrets et indépendants.
Bisous ...


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères