Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 08:02

~ Billet 95 ~ (ex catégorie poésie)
pour les Parchemins de Bigornette


A Minouche,

 

A toi premier matou

Grosse boul' de tendresse

Qui blotti dans mon cou

Ronronnait aux caresses

 

Notre déménag'ment

Ne t'avait pas trop plu

Vers tes appartements

Tu étais revenu.

 

Quand ta disparition

Nous avait alertés,

Dans notre autre maison,

On t'avait retrouvé.

 

Pendant quelques années

Tu avais continué

A traquer les souris

Racontaient nos amis.

 

Et lorsque la vieillesse

Eut épuisé ta vie,

Cédant à la paresse

Tu bondis vers l'infini !

Jeanne Fadosi, dimanche 12 avril 2009 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Minouche immortalisée grâce à sa vie racontée dans un gracieux poème, bises, Jeanne.
Répondre
J


le premier chat de la maison dont je me souvienne. Mes parents ont toujours eu un chat, comme partout à la campagne. Un bon moyen d'éloigner les souris dans les caves et les greniers. Ils étaient
heureux mais moins chouchoutés que maintenant.


Bises



J
Il bondit vers l'infini du grand inconnu.
Répondre
A
C'est beau et très émouvant .. quel talent "bondir à l'infini" ....j'aime l'expression
Répondre

Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères