Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 14:45

~ Billet 120 ~

 

Le thème de cette semaine est  « le potager », proposé par Lajemy à Dana qui anime semaine après semaine, ces sympathiques chalenges.

 

Effort et bonne humeur (photo d'un de mes frères)

Retour à ce petit livre dont je vous ai déjà parlé

 le jardin philosophe - reduc

Le jardin philosophe, dans le billet 40 Pensées vagabondes (I)...

 

J'étais bien certaine d'y puiser une ou deux citations à ma convenance.

 

Aujourd'hui, j'ai choisi d'en extraire quelques  proverbes :

 « La différence entre un jardin et un désert, ce n'est pas l'eau, c'est l'homme. »

Proverbe touareg (cité p15)

 

Mais sans l'eau, recueillie par autant de moyens ingénieux de l'homme, point de jardin non plus.

(pompe encore emmaillotée au lendemain de l'hiver : l'aduction d'eau n'est arrivée dans ce hameau qu'au milieu des années soixante)

Certes, c'est l'homme qui amène l'eau au jardin, encore en faut-il et qu'elle ne soit pas polluée.


 jardin ouvrier gilou 300509 - reduc

Grâce à cette photo sans trucage prise la semaine dernière dans des jardins ouvriers je vous invite à en savoir plus à ce sujet sur wikipédia ou sur ce très beau site trouvé tout simplement par un moteur de recherche Des jardins ouvriers aux jardins familiaux

 

 « La terre est une mère qui ne meurt jamais. »

Proverbe maori (cité p16)

 

Je l'avais constaté au lendemain de la grande sècheresse de 1976 où de la terre brûlée et pelée, l'herbe avait repoussé comme par magie.

 

Je ne sais pas si les habitants du Sahel qui voient depuis des dizaines d'années progresser le désert partagent cette brillante pensée jaillie dans une nature luxuriante de sa richesse en eau peu polluée.

 

Car, de chaque région de notre planète, de chaque village de nos régions de cloche merle,

 

 « Chaque jardinier croit s'y connaître mieux que les autres jardiniers. »

Proverbe chinois (cité p14)


Je tempèrerai cette phrase cruellement définitive, j'ai connu des jardiniers humbles, plus désireux de connaître des autres jardiniers et conscient de ses limites.
J'ai beaucoup appris de ce jardinier en l'accompagnant en son jardin :

Vagabondages en potagers ...

(mon père que mes enfants n'ont pas eu la joie de connaître et qui n'ont pas pu profiter de sa sagesse d'ancien)

 

Je vous aurais bien cité aussi un de mes auteurs favoris, Erik Orsenna

«  Le jardin, c'est de la philosophie rendue visible. » (cité p32)

 

Ou

« Tout jardin est d'abord l'apprentissage du temps,

du temps qu'il fait, la pluie, le vent, le soleil,

et du temps qui passe, le cycle des saisons. » (cité p79)

 

s'il n'avait pas aussi écrit (cité p77)

« Plus qu'aucun autre art, celui des jardins dépend d'un bon vouloir allié à de gros et durables moyens. »

Erik Orsennna

 

Car les plus gros moyens sont ravageurs lorsqu'ils détruisent l'équilibre des écosystèmes et organisent la disparition des cultures vivrières en faisant voyager la nourriture sur des milliers de kilomètres, transformant les progrès qui avaient fait reculer les famines en dépendance et nouvelle pauvreté.

 

Et le jardin cultivé avec le plus de soin et d'amour n'est jamais à l'abri des caprices destructeurs de la nature. Là, je pense aux maoris ou aux habitants des Antilles ou de la Réunion que les tempêtes n'épargnent pas, mais aussi à nos jardiniers de l'Oise qui en ont éprouvé les colères en début de cette semaine.

 

C'est pourquoi j'aime particulièrement cet extrait : (p 67)

«  La première qualité d'un jardin n'est pas de donner à son propriétaire des fruits et des légumes ... Mais bien de lui enseigner la patience, la philosophie et les vertus supérieures, à savoir la capacité à voir son espérance déchue et ses projets différés. »

Charles Dudley Warner, My summer in a garden, 1870

 

Toutes les citations sont extraites du livre mentionné, LE JARDIN PHILOSOPHE, d'Erik Pigani aux Presses du Châtelet, 2008

Partager cet article
Repost0

commentaires

I
Riche travail de recherche, je te félicite ! De plus j'ai beaucoup aimé certaines citations. Merci de ce partage.
Répondre
J

Je n'ai pas eu à chercher bien loin. J'ai toujours à portée de main ce petit livre qui m'a été offert il y a environ un an. Et je le feuillette avec plaisir


M
Superbement trouvé cette photo : baignade interdite. Amicalement, Maous
Répondre
J

c'est mon frère qui a pris cette photo également. Je crois que j'ai oublié de le préciser.


B
Nos enfants végétaux nous attendent soir et matin pour quelques gouttes d'eau ou quelques soins et comme il fait bon les voir s'épanouir, grandir, grossir mais parfois dépérir ! La nature reste un grand secret ! belle soirée Jeanne
Répondre
J

Oui, un grand secret à protéger. On n'a que trop tendance à la traiter comme une copine un peu emcombrante et à la négliger.
Merci de ton passage, Balaline. Bonne journée demain et bonne nuit pour en profiter.


B
Un beau tour d'horizon du jardin où ne poussent pas que des légumes...tu nous entraînes à travers citations et pensées philisophiques vers la connaissance des autres, l'écoute et l'apprentissage mercibisous
Répondre
J

Merci de ton passage. J'aime bien aussi tes propositions de défis, tes annonces décalées, vos duos haïkus peintures avec Urga ... Bonne fin de soirée


L
Cultivons notre jardin...Bisous
Répondre
J

Oui, tu as raison, et surtout notre jardin intérieur ...
Bises et bonne nuit.


E
Je ne suis pas très philosophe...
Répondre
J

Qu'est-ce que tu en sais ? Monsieur Jourdain faisait bien de la prose sans le savoir... et puis il y a aussi ceux qui se prennent pour des philosophes ...


F
ll y a de belles citations et la plupart sont très justes !!ton papa jardinait; chez moi, c'était ma mère! mes enfants pour l'instant ne s'y intéressent pas trop ..bonne soirée
Répondre
J

Ma maman a sans doute été la première à jardiner encore qu'elle a eu très vite des enfants et ensuite avec beaucoup de rhumatismes elle ne pouvait plus. Le jardin était très important pour mon
père. Mes enfants sont de vrais citadins, souvent je le déplore mais c'est leur vie.
Bonne soirée


Z
De la poésie et des haîkus ça fait des lustres que j'en fais !J'ai toujours écrit et ce n'est pas pour moi un effet de mode... Bisous Jeanne 
Répondre
J

Pardon alors, j'en ai sûrement déjà vu sur ton blog alors ! J'espère que tu ne m'en veux pas de cette bévue ! Moi, j'ai découvert récemment, par une revue (papier) à laquelle je suis abonnée et je
suis débutante dans ce genre. Mais de toutes façons je ne pense pas que l'attrait des haïkus grâce à des publications récentes soit un effet de mode. Il y a rencontre avec un style qui traduit bien
les interrogations et les aspirations actuelles ... C'est une poésie qui nous ramène à l'essentiel ...
Bises ...


J
Ce sont de bien belles citations. Je découvre Erik Orsenna, je me suis récemment acheté Voyage au pays du coton et L'avenir de l'eau.Bien à toi Jeanne, bisous !
Répondre
J

Ah ! OB t'a encore fait bégayer. Je ne mettrai ton com en ligne une seule fois (sur 2). Oui j'aime beaucoup cet auteur facile à lire dans la forme et qui traite de questions que je trouve
essentielle, comme l'autre, la différence, l'intolérance ...
Bises ...


C
hmmmm,j'ai pris plaisir à me ballader dans ton potageret sois tranquille ,j'ai pris soin de regarder à ne rien ecraser
Répondre
J

Mon potager est virtuel. Dans mon jardin, on risque d'y écraser quelques escargots et autres bestioles de l'herbe. Peu de chance d'y laisser des empreintes non plus ...


Z
Toute une histoire ton potager, c'est un jardin intellectuel !!! Moi, j'ai surtout des fraises en potset de la menthe, du basilic et des herbes aromatiques par ci et par là,et beaucoup de travail avec les fleurs et les arbustes, et l'herbe !"tout jardin est d'abord l'apprentissage du temps"... Très juste, en effet ! Pour l'instant je ne peux plus répondre aux commentaires sur mon blog :  erreur 404, et on me répond de me débrouiller avec le manuel !!! Tu verras que j'ai ajouté des haîkus sur ma colonne de droite. Bonne journée Jeanne 
Répondre
J


Mon potager est dans me tête et mes souvenirs d'enfance et de jeunesse. Ici je nai que quelques plantes aromatiques dont un magnifique romarin qui en ces latitudes n'aurait jamais pu propesper
ainsi il y a encore une dizaine d'années. Faut-il s'en réjouir ? Pas si sûr !
J'espère que le bug sur tes coms n'est que passager. N'hésites pas à contacter le staf par le contact et vas jeter un oeil sur le forum pour voir si d'autres blogueurs ont rencontré la même
difficulté. Je n'aime pas trop le ton vindicatif de certains blogueurs raleurs mais d'autres expliquent bien ce qui se passe et le staff donne des explications.


Je vais aller voir tes haïkus. Tu t'y mets aussi ? c'est agréable comme jeu intellectuel, je trouve.
Bonne journée Zip de Zoup



A
Bonjour , la semaine sera courte ... Bises d'Alice
Répondre
J


Tu dis cela en raison du lundi de pentecôte, largement chômé cette année ?
J'aime beaucoup ta petite fée ailée.


Bises, Jeanne Fadosi



O
J'aime beaucoup les jardins et j'ai une grande admiration pour les jardiniers qui, le dos humblement courbé, soignent, entretiennent, mettent en valeur la terre, la nature, qui, comme tu le dis dans certaines citations, ne rend pas toujours justice à ces patients et courageux travailleurs.Bonne nuit Jeanne ou bonne journée ! 
Répondre
J

Tu as raison, les jardiniers ne sont que peu reconnus. Je n'ai pas de jardin potager et trop peu de terrain pour en faire. Où j'habite, il y a beaucup de personnes qui ne peuvent plus jardiner
autant qu'elles le voudraient et confient leur jardin à un ouvrier. Ca non plus, je ne peux pas faire : trop petit pour intéresser qui que ce soit !
Ce que je sais en tous cas, c'est que le travail est dur mais qu'ils ont l'air heureux dans les jardins.
Bonne journée, Oxygene : l'oxygène provient des plantes qui absorbent le gaz carbonique. N'oublions pas les poumons de la planète que sont les jardins. Et si en plus, ils nous donnet des fruits et
des légumes ...


A
Article très cultivé ..  
Répondre
J

très jolie ton arbre potager.
Merci. bonne semaine


~
Merci Jeanne pour toutes ces rencontres....bisous
Répondre
J

merci surtout à toi Dana


M
Je me souviens de ce genre de pompe pas loin de chez mon arrière grand mère
Répondre
J

Oui, c'était un des modèles les plus répandus et qui se vendaient encore sur les foires dans les années 60.


A
un thème bien appréhendé!que de belles citations!bien amicalement de Cayenne!
Répondre
J

merci de ton clin d'oeil d'outre atlantique.
Amicalement d'ile de France !


Q
C'est vrai, pas d'enjeu... juste un partage.Merci à toi.
Répondre
J

Merci à toi aussi


Q
Je souris... J'ai déjà croisé un certains nombre de potagers depuis mon retour hier...Et ce thème tant de fois traité l'est différemment par chacun. C'est génial.J'aime bien ce que tu en as fait chez toi... des images, mais des mots aussi, comme de bien entendu.Merci pour tout.Bon dimanche, Jeanne.
Répondre
J

C'est ce que j'aime dans ces thèmes, cette diversité ! chacun fait à sa convenance et sans prise de tête. Pa sd'enjeu, pas de concours et des échanges d'images et de mots et d'idées aussi.
Bon retour sur la toile et merci de ta visite.


L
J'aime beaucoup ta dernière citation...je partage totalement ce point de vue!
Répondre
J

La jardin nous apprend l'humilité les hommes sont tellement arrogants, souvent. Je dis homme au sens d'être humain, bien sûr !


A
je suis bien d'accord avec cette dernière phrase, jardiner vaut toutes les heures de méditation du monde, il n'y a que moi et la terre, rien d'autre!bises
Répondre
J

et en même temps, la terre, par l'activité qu'elle nous procure en laissaant libre l'esprit nous relie à tous les autres...
Bises et merci de ta visite.


L
Merci de tes très belles citations, et de ce voyage avec toi en tes jardins secrets... Oui, l'eau est si précieuse... Nous devrions tous être jardiniers... Bises et bon week-end à toi
Répondre
J

Oui l'eau est précieuse et peut-être que chacun est jardinier à sa manière.
Merci de ta visite. Bon dimanche


F
bien jolies citations, merci et bon WE
Répondre
J

Tu nous conduit par la main dans ton jardin des jour sans pluie,et ton jardin aux aiguilles est vraiment superbe. Merci de ta visite


C
tres bel article et émouvant de surcroît ....  bonne fin de soirée :-)
Répondre
J

Le tien m'a bien amusé, belles-plates bandes de phrases ...


D
Les jardiniers sont très fiers de leur jardin mais ils aiment bien aussi partager. C'est ce que j'aime chez eux.Je te souhaite une bonne soirée. Bisous.
Répondre
J

Oui, tu as raison, beaucoup aiment partager le fruit de leur récolte et en tant que citadine, j'ai largement profité de leur générosité au retour de visites à la campagne.
Bises


L
Merci pour ces jolis potagers littéraires de surcroît !
Répondre
J

Les jardins ont otujours inspiré les écrivains et les poètes et fait hésité les écoliers sur l'othographe. Que de jardins dans les dictées de mon enfance !


G
bonsoir Jeanne super ton article! pass e une belle soirée! bisous
Répondre
J

merci. Je passerai un peu plus tard sur les blogs et donc chez toi.
Bon dimanche


C
c'est pour cela que j'aime les jardiniers. Ils ne savent pas qu'ils sont philosophes. clem
Répondre
J

La plupart, c'est vrai, maisil y a eu et il y a des philosophes qui aiment jardiner aussi...


*
un beau billet très complet qui me fait regretter d'avoir abandonné mon potager.... bonne fin de journée !
Répondre
J

Il ne faut pas le regretter. Le temps n'est pas extensible et ton activité proche de la nature te procure des ouvertures voisnes du jardinage.
Bon dimanche


Présentation

  • : Fa Do Si
  • : Au fil de mes réflexions, en partant du quotidien et ou de l'actualité, d'une observation, ou à partir de thèmes des communautés de blogs ...
  • Contact

Sur les blogs, les jeux d'écriture témoignent de la vitalité

de la langue française sans tapage

Recherche

 

 Ephéméride de ce jour

 

et chaque jour

je n'oublie pas Anne-Sophie

les yeux dAnne-sophie

et ses compagnes d'infortune :

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015 ; 123 en 2016 et en 2017 ; 121 au moins en 2018 ; 150 en 2019 (au moins 122 confirmés)

(clic sur son regard pour comprendre ... un peu)

 

Profitez des instants de la vie :

le temps s'écoule à sa cadence,

trop vite ou trop lentement,

sans retour possible

N'oubliez pas que

"Tous les matins du monde sont sans retour"

Métiers improbables

TheBookEdition - Les anthologies Ephémères

La 6ème anthologie est parue en mai

Informations sur 

 Les anthologies éphémères